Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

Mesurette n° 13 "Uniformiser la taille et le format des plaques d’immatriculation des deux-roues motorisés, afin de faciliter les contrôles."

Publié le 30 Janvier 2015 par c dans booster, débridé, kit, cazeneuve, 49.9, cm3

et pendant ce temps on laisserait circuler des boosters / scotters cyclomoteurs débridés capables de rouler à 80-90 km/h ?

et pendant ce temps on laisserait circuler des boosters / scotters cyclomoteurs débridés capables de rouler à 80-90 km/h ?

Mesurette n°14: "Rendre obligatoire pour les usagers de deux-roues motorisés le port du gilet de sécurité en cas d’arrêt d’urgence, comme c’est déjà le cas pour les automobilistes".

Globalement sur les motos, les plaques et les numéros sont trop petits pour être bien lisibles. En plus, sur certaines motos les numéros sont plus petits que la norme, et donc encore moins lisibles. Dans tous les autres pays européens la taille des numéros minéralogiques est uniformisée et grande. Des numéros bien lisibles permettraient d'être mieux identifiable par les radars et donc d'améliorer la sécurité des motards en évitant les vitesses excessives.

JR

commentaires

Mesurette n°2: "Généralisation d’un module de sensibilisation à la sécurité routière en classe de seconde dès la rentrée 2015, ainsi que lors des journées de défense et de citoyenneté suivies par les jeunes à partir de leur 18ème année"

Publié le 29 Janvier 2015 par c

 

Face à l'inertie et de faux semblants chez des préventeurs locaux, il faudrait engager de véritables actions d'information aux réalités de la violence routière auprès des pouvoirs publics locaux, du public, et en priorité des jeunes. Que cessent les pseudo campagnes de sensibilisation, centrées uniquement sur le comportement, sur les enfants, adultes où les seniors, sans préparations en amont et qui se veulent surtout concensuelles, voire pourvoyeuses de contrats d'assurance. Que cessent les conflits d'intérêts.

Il est de bon sens de vouloir combler tous les vides dans la chronologie de la formation à la compréhension du risque routier. Dans ma hiérarchie de l'efficacité de la formation à la conduite, le modèle parental est le plus important. Les enfants et les adolescents construisent leur relation avec la conduite sur la banquette arrière du véhicule de leur parent. C'est pour cette raison que la mortalité des jeunes conducteurs demeure proportionnelle à celle des adultes. Faire respecter les règles par les adultes demeure la méthode la plus efficace pour avoir le même comportement chez les jeunes adultes qui deviennent des conducteurs. L'efficacité de la mesure annoncée n'est pas évaluable.

Claude GOT

commentaires

Mesurette n° 23 "Préciser la réglementation du surteintage des vitres à l’avant des véhicules pour garantir le bon contrôle de certains comportements dangereux (utilisation du téléphone au volant, non port de la ceinture de sécurité …)"

Publié le 28 Janvier 2015 par c dans vitre, teintée

A l'avant uniquement ! pour des véhicules inutilement puissants !

A l'avant uniquement ! pour des véhicules inutilement puissants !

commentaires

Mesurette n° 24 : "Réduire les risques de contresens sur autoroute en alertant les conducteurs désorientés par l’installation de panneaux « sens interdit » sur fond rétro-réfléchissant sur les bretelles de sortie."

Publié le 27 Janvier 2015 par c dans contre-sens, autoroute

Vienne en Autriche

Vienne en Autriche

Péninsule ibérique

Péninsule ibérique

commentaires

En 2014 + 3,7%, 120 personnes tuées de plus qu’en 2013 !

Publié le 27 Janvier 2015 par jml&c dans bilan

En 2014 + 3,7%, 120 personnes tuées de plus qu’en 2013 !

 

L’année 2014 restera une année catastrophique pour la sécurité routière : il y a 120 tués de plus qu’en 2013, ce qui n’était pas arrivé depuis 2001. Faut-il rappeler le courage politique des décideurs de 2002, qui en mettant fin aux indulgences et en décidant l’implantation des radars automatiques, ont osé affronter les lobbies « vroum-vroum » et faire baisser la mortalité routière pendant le mandat présidentiel (2002-2007) de 10,3% par an.

 

En novembre 2012, le ministre de l’Intérieur avait fixé comme objectif moins de 2000 tués en 2020. L’engagement était louable et serait encore réalisable avec une baisse annuelle de 8,5 %. Cependant, ce ne sera possible qu’avec une détermination sans faille de nos politiques de mettre en œuvre des mesures fortes et pérennes, à l’image de ce qui avait été fait en 2002 : ainsi nous attendons l’abaissement de 90 à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur le réseau à chaussées non séparées, le LAVIA, la boîte noire, l’interdiction de toute pratique du téléphone en situation de conduite et autre distracteur quel qu’il soit, la mise en place sur toute la France de l’éthylotest antidémarrage pour les conduites en état alcoolique prévue par la loi Loppsi 2 de mars 2011,etc.

 

Ce ne sont pas les quelques mesurettes et incantations politiquement correctes annoncées hier par le ministre qui permettront de réaliser l'objectif de la réduction du nombre de tués sur les routes d’ici 2020.

En 2014 + 3,7%, 120 personnes tuées de plus qu’en 2013 !
commentaires

Mesurette n° 11 : "En lien avec la Chancellerie, renforcer les sanctions pour les conducteurs qui, stationnant sur les passages piétons, sur les trottoirs ou sur les pistes cyclables, mettent en danger les piétons en les obligeant à les contourner."

Publié le 27 Janvier 2015 par c&jr dans infraction, incivilité

Mesurette n° 11 : "En lien avec la Chancellerie, renforcer les sanctions pour les conducteurs qui, stationnant sur les passages piétons, sur les trottoirs ou sur les pistes cyclables, mettent en danger les piétons en les obligeant à les contourner."
Blois rue des Hautes Granges - des incivilités qui perdurent depuis....

Blois rue des Hautes Granges - des incivilités qui perdurent depuis....

Blois, rue de Beauséjour, malgré les nouveaux aménagements, des véhicules sont encore stationnés en infraction sur les trottoirs

Blois, rue de Beauséjour, malgré les nouveaux aménagements, des véhicules sont encore stationnés en infraction sur les trottoirs

Des incivilités en vogue depuis 20 ans !

Des incivilités en vogue depuis 20 ans !

"En lien avec la Chancellerie ! " Cette demande de renforcement, avait déjà été faite vers 1995 et avait justement été refusée.

Jacques Robin

commentaires

Mesurette n°9: "Interdire le stationnement des véhicules (à l’exception des deux-roues) 5 mètres avant les passages piétons pour améliorer la visibilité entre piétons et conducteurs."

Publié le 26 Janvier 2015 par JR&JML&C&Assemblée Nationale dans bougezautrementablois, piéton, risque, passage piéton, Blois, daylighting, Cazeneuve, loi




 

Blois, rue Denis Papin, Le stationnement masque effectivement les piétons qui s’engagent sur le passage, qui n'a rien de "protégé". Il est essentiel que les usagers se voient les uns les autres.

Les villes auront-elles les moyens financiers pour appliquer cette nouvelle mesurette ?



 

D'autant qu'il existe encore du stationnement sauvage sous l'oeil  des caméras des surveillance (ici rue Denis Papin devant la boulangerie  !)



 

Cette "mesurette" est une solution simple, peu coûteuse et efficace, pour sécuriser un peu mieux un passage pour piétons. Elle pourrait être complétée par une Interdiction de stationnement en amont du passage par un trait comme au Pays Basque espagnol. (photo de 2008)


Ce type de marquage au sol est également en vigeur  à Bratislava en Slovaquie, en Autriche, en Italie, en Belgique, à Genève et Lausanne en Suisse, à La Haye aux Pays Bas. Il a également été vu  à Lisbonne au Portugal, à Ljubljana en Slovénie, à Prague en République tchèque, à Barcelone en Espagne, à San Franscisco aux USA, à Shanghaï en Chine, à Munich en Allemagne, à Copenhague au Danemark. (Merci JR)



La première solution est aussi appliquée à New York.
 






 



ARTICLE ADDITIONNEL

APRÈS L'ARTICLE 37, insérer l'article suivant:

La section 1 du chapitre VIII du titre Ier du code de la voirie routière est complété par un article L. 118‑5‑1 ainsi rédigé :

« Art. L. 118‑5‑1. – Afin d’assurer la sécurité des cheminements des piétons et des cyclistes en établissant une meilleure covisibilité entre les véhicules situés sur la chaussée et les piétons, aucun emplacement de stationnement ne peut être aménagé, sur la chaussée cinq mètres en amont des passages piétons, sauf si cet emplacement est réservé aux cycles, cyclomoteurs, motocyclettes ou tricycles.

« Les dispositions du présent article sont applicables dès la réalisation de travaux de réaménagement, de réhabilitation et de réfection des voies ouvertes à la circulation publique, et au plus tard dans un délai de dix ans à compter de la promulgation de la loi n° du portant nouvelle organisation territoriale de la République. »

EXPOSÉ SOMMAIRE

Pour améliorer la visibilité entre les piétons et les conducteurs, le présent amendement prévoit que les emplacements de stationnement situés cinq mètres en amont des passages piétons, c’est-à-dire sur la longueur d’une place de stationnement environ, soient réservés aux véhicules à deux ou trois roues ou supprimés.

Cela permettra de donner à chacun, conducteur et piéton, quelques secondes supplémentaires pour anticiper. En effet, les véhicules à deux ou trois roues ne masquent pas la visibilité à la différence des voitures et des véhicules utilitaires, aux gabarits plus hauts. Cette mesure facilitera par ailleurs le stationnement des deux roues (cycles, …).

La sécurité des piétons, qui sont les usagers les plus vulnérables de la voie publique, constitue une des priorités du Gouvernement en vue de réduire l’accidentalité, notamment en agglomération. C’est un des axes importants du plan de lutte contre l’insécurité routière présenté par Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur, le 26 janvier dernier.

En effet, les premières données de l’accidentalité routières communiquées à cette occasion font état d’une hausse de la mortalité des piétons de 8% en 2014 par rapport à 2013.

Ce sont ainsi plus de 500 piétons qui, selon de l’observatoire national interministériel de la sécurité routière, sont décédés sur la totalité du réseau routier français en 2014.

En moyenne ces dernières années, plus de deux piétons sur trois ont été tués en agglomération. Plus de 50% l’ont été sur un passage piéton ou sur la chaussée à moins de cinquante mètres d’un passage piéton.

Sur la base d’études françaises et internationales, le Cerema, organisme technique du ministère des transports, estime que les accidents piétons ayant parmi leurs facteurs le stationnement ou l’arrêt de véhicules motorisés, provoquant un masque à la visibilité en amont du passage piéton, représentent a minima près de 12 % des accidents de piétons en milieu urbain, soit près de 15 piétons tués par an, 170 blessés hospitalisés, dont 20 garderont des séquelles graves, et 240 piétons non hospitalisés. En termes économiques, le coût est estimé à près de 113 millions d’euros conformément aux valeurs du rapport Quinet, reprises pour le bilan de la sécurité routière de 2013.

En termes de coût d’aménagement, la prise en compte de cette obligation lors d’un aménagement neuf ou d’un réaménagement important, entrera dans le coût global de l’opération, sachant qu’il existe des techniques peu coûteuses comme la pose d’arceaux à vélos ou le marquage au sol.

Les gestionnaires devront procéder à la suppression ou à la transformation de ces places lors de travaux d’aménagement de voirie et au plus tard dans un délai de dix ans à compter de la promulgation de la présente loi.



Assemblée Nationale

commentaires

En 2015 Rennes va réduire la vitesse devant TOUS les établissements scolaires - Le 50 en ville va devenir l'exception

Publié le 25 Janvier 2015 par ville30&sud ouest&c dans vitesse, modération, cazeneuve, 30 km-h, milan

Une accidentalité en périphérie et sur les grands axes fortement corrélée avec les vitesses

Une accidentalité en périphérie et sur les grands axes fortement corrélée avec les vitesses

commentaires

"Quand la neige trahit les urbanistes"

Publié le 23 Janvier 2015 par MAC&c dans neigne

Nos élus auraient peut-être avantage à sortir crayon et papier au cours de la prochaine bordée de neige.

Non pas pour calculer leur budget de déneigement, mais pour noter les faiblesses urbanistiques de leur secteur.

La neige agit, en effet, comme un superbe papier calque de dame Nature pour nous révéler en un rien de temps les surfaces asphaltées superflues du domaine public.

Faites le test à la prochaine tempête: prenez le temps d’observer quelques intersections de votre quartier le lendemain ou le surlendemain. Vous remarquerez rapidement que le tapis blanc reste vierge à bien des endroits et ne disparaît qu’avec les opérations de déneigement.

S’il n’y a aucune trace de pneus dans certaines zones enneigées, les automobilistes en ont-ils réellement besoin pour assurer la fluidité de leurs déplacements quoti­diens? N’y a-t-il pas moyen de mieux rentabiliser l’espace public?

Paysages fabriqués Marc-André Carignan

commentaires

Réclame anglaise pour la "Loire à Vélo" entre Nantes et Fontevraud

Publié le 21 Janvier 2015 par sara thomas&c dans Loire à vélo

commentaires
1 2 3 > >>