Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

Projet de parking géant pour les cylistes ! (Utrecht)

Publié le 29 Juin 2014 par ?&c dans parking à vélos, projet, urbanisme

commentaires

Une première: Le "nouvel obs" du 25 juin 2014 met en ligne une carte interactive des accidents de la route en 2012 en France

Publié le 28 Juin 2014 par nouvelobs&c dans carte, AVP, dynamiques, localisation, territoires, accident, RD, open data

Une première: Le "nouvel obs" du 25 juin 2014 met en ligne une carte interactive des accidents de la route en 2012 en France

La pastille verte symbolise les blessés legers,

La pastille jaune les personnes hospitalisées,

La pastille rouge les personnes tuées.

Sur l'année 2012, à l'échelle de la ville,  les grandes avenues les plus fréquentées, des routes départementales, sont fortement impactées par les accidents dont la D952A boulevard des Cités-Unies, la "route nationale"  D2152 vers la Chaussée Saint Victor,  la "voie (dite) rapide",  le pont Charles De Gaulle (D 174), le carrefour de la "patte d'oie". .   et l'avenue Wilson à Blois Vienne (D956).

Les accidents les plus graves ne sont pas forcément sur les départementales les plus fréquentées ( par exemple à l'ouest de l'agglomération,  un motard   s'est  tué à CHAMBON-SUR-CISSE  le vendredi 22 juin 2012 )

Une première: Le "nouvel obs" du 25 juin 2014 met en ligne une carte interactive des accidents de la route en 2012 en France

AVP 2012 : A l'échelle de l'agglomération: Les routes départementales et l'aire urbaine sont particulièrement impactées par les accidents sur la voie publique.

Mais chaque accident est le résutat d'au moins une vingtaine de paramètres. La notion de "route dangereuse" est  ambigüe. Quelles seront les routes départementales qui vont servir de test pour une réduction de la Vitesse Maximale Autorisée de 90 à 80 km/h ?

A l'échelle du département, une catastrophe éparpillée

A l'échelle du département, une catastrophe éparpillée

A l'échelle d'une partie du bassin parisien

A l'échelle d'une partie du bassin parisien

commentaires

Pétition à signer contre les rallyes chronométrés sur des routes ordinaires

Publié le 27 Juin 2014 par DD&JR&c dans rallye, ras le bol, vitesse, alcool, publicité, ruralité, RD

 

Voici un lien vers une pétition à signer contre les rallyes chronométrés sur des routes communales et départementales fermées pour l'occasion à la circulation. Ce genre de courses d'un autre temps présente des dangers avant, pendant et après la compétition. Il envoie un message contraire à la prudence que l'on demande aux automobilistes, qui ensuite sont incités à "faire leur rallye" sur des routes comparables.

 

Cette pétition est initiée par des Bretons où est prévu pendant 2 jours en juillet un rallye sur de toutes petites routes bucoliques. Les "coureurs" s'entrainent plus ou moins les jours avant pour la reconnaissance des lieux, puis pendant les semaines qui précèdent. Les parents ne laissent plus leurs enfants faire du vélo dans les bourgs ruraux... Pendant les jours de course il y a des "étapes de liaison" pour venir aux points de départ (où la circulation n'est pas coupée), puis après c'est souvent l'excitation. La prolifération de ces rallyes représente un risque avéré.

Le rallye des vins à Chinon ! Un stage de désensibilisation à la vitesse et à l'alcool ?

Le rallye des vins à Chinon ! Un stage de désensibilisation à la vitesse et à l'alcool ?

Apologie de la vitesse et d'une substance psychotrope sur fond de publicité intrusive avec message de prévention à consulter avec une loupe

Apologie de la vitesse et d'une substance psychotrope sur fond de publicité intrusive avec message de prévention à consulter avec une loupe

commentaires

Villetrun (41) Tout va bien ?

Publié le 26 Juin 2014 par ll&c dans RD, vitesse, zone de non droit, risque, danger, vendômois, 50 en ville, riverains en danger, responsabilités, dysfonctionnement

Villetrun (41) Tout va bien ?
Villetrun (41) Tout va bien ?
Villetrun (41) Tout va bien ?
Villetrun (41) Tout va bien ?

Villetrun, rue de la Picotière - Des automobilistes  se prennent encore pour Schumacher.  Ils déboulent  toujours au dessus des Vitesses Maximum Autorisées...  et celà depuis plus de 10 ans ! A quel niveau de responsabilités y a -t-il des dysfonctionnements ?

commentaires

Train + vélo dans le val de Loire : un service gratuit du 14 juin au 14 septembre dans un wagon spécifique

Publié le 25 Juin 2014 par sncf&af3v&c dans tourisme à vélo, circulation douce, service, train, intermodalité

Train + vélo dans le val de Loire : un service gratuit du 14 juin au 14 septembre dans un wagon spécifique
Train + vélo dans le val de Loire : un service gratuit du 14 juin au 14 septembre dans un wagon spécifique
commentaires

La folie sur la RD32 ! Incohérence des vitesses à Saint Lubin en Vergonnois

Publié le 24 Juin 2014 par fb&c&gp dans ruralité, vitesse, village, bourg, incohérence

A St Lubin en Vergonnois au nord ouest de l'agglomération blésoise sur la RD 32 juste avant l'entrée du bourg, au lieu dit "la folie"  la vitesse est actuellement limitée à 70 km/h juste avant le pont qui enjambe la Cisse. (voir photo) Ensuite à l'entrée de Saint Lubin, dans la rue des écoles,  la vitesse passe à 50 puis en « zone 30 ».

A St Lubin en Vergonnois au nord ouest de l'agglomération blésoise sur la RD 32 juste avant l'entrée du bourg, au lieu dit "la folie" la vitesse est actuellement limitée à 70 km/h juste avant le pont qui enjambe la Cisse. (voir photo) Ensuite à l'entrée de Saint Lubin, dans la rue des écoles, la vitesse passe à 50 puis en « zone 30 ».

Mais dans l'autre sens de circulation, il n'y pas d'indications, pas de panneau de signalisation. Rouler à 90 km/ semble possible en arrivant sur le carrefour et les habitations ! Avec les courbes, les intersections et le dénivelé, une limitation à 70 km/h  sur environ 600 m depuis  « la Folie » serait plus cohérente dans la mesure où les vitesses maximum autorisées ne sont pas respectées. Par ailleurs le manque de visibilité des riverains, des piétons, des cyclistes et des véhicules lents dans cette zone rurale impose une vigilance particulière.

Mais dans l'autre sens de circulation, il n'y pas d'indications, pas de panneau de signalisation. Rouler à 90 km/ semble possible en arrivant sur le carrefour et les habitations ! Avec les courbes, les intersections et le dénivelé, une limitation à 70 km/h sur environ 600 m depuis « la Folie » serait plus cohérente dans la mesure où les vitesses maximum autorisées ne sont pas respectées. Par ailleurs le manque de visibilité des riverains, des piétons, des cyclistes et des véhicules lents dans cette zone rurale impose une vigilance particulière.

 Moins les routes sont fréquentées plus le risque d’accident grave (risque rapporté à la distance parcourue) est important .

Sous réserve d’une vérification de ce résultat sur d’autres départements, on peut avancer plusieurs explications à ce bilan :

Les routes peu fréquentées sont plus étroites que les autres alors que la limitation de vitesse (moins de 90km/h) y est la même.

Le fait de se sentir seul sur la route peut inciter à prendre plus de risque.

Il n’y a pas de contrôle sur ces routes.

source : GP lcvr45 "Relation entre le trafic et les accidents mortels sur les routes du Loiret"

Entre Saint Lubin et Herbault (41)

Entre Saint Lubin et Herbault (41)

Juillet 2014: il y a des changements:  la zone 70 a été modifiée conformément à la proposition faite sur le blog (et au CCUSR)...
Juillet 2014: il y a des changements:  la zone 70 a été modifiée conformément à la proposition faite sur le blog (et au CCUSR)...
Juillet 2014: il y a des changements:  la zone 70 a été modifiée conformément à la proposition faite sur le blog (et au CCUSR)...

Juillet 2014: il y a des changements: la zone 70 a été modifiée conformément à la proposition faite sur le blog (et au CCUSR)...

commentaires

insécurité routière: Le Loir et Cher est aussi en train de déraper

Publié le 23 Juin 2014 par c dans AVP, Loir et cher, accidentalité, transport, 41, 37, département, vienne, indre, Indre et Loire

Les accidents sur les voies publiques  connaissent une recrudescence au  mois de mai 2014  au niveau national et dans de nombreux départements. le Loir et Cher connaît également une situation dramatique:  40 personnes sont décédées sur les routes en 2009, 33 en 2010, 38 en 2011 autant en 2012, 31 en 2013  et déjà  20 à ce jour suite aux quatre accidents mortels de ce week-end. Le bilan 2014 s'annonce particulièrement catastrophique.

Les accidents sur les voies publiques connaissent une recrudescence au mois de mai 2014 au niveau national et dans de nombreux départements. le Loir et Cher connaît également une situation dramatique: 40 personnes sont décédées sur les routes en 2009, 33 en 2010, 38 en 2011 autant en 2012, 31 en 2013 et déjà 20 à ce jour suite aux quatre accidents mortels de ce week-end. Le bilan 2014 s'annonce particulièrement catastrophique.

insécurité routière: Le Loir et Cher est aussi en train de déraper

"Les chiffres de la sécurité routière dans la Vienne de janvier à mai 2013 comparés à la même période 2014 : Accidents : 100 contre 148. Accidents mortels : 7 contre 6. Blessés : 123 contre 205. Blessés hospitalisés : 56 contre 63. On note donc une augmentation de l'accidentalité sur ces périodes 2013 et 2014." Cor. Alain Chauveau NR Vienne 26 juin 2014

 

 

"Indre (36)  - Le chiffre 87- NR 27/06/2014 C'est le nombre d'accidents constatés sur les routes de l'Indre, du 1er janvier à la fin du mois de mai. Ils ont fait cent treize blessés et causé la mort de cinq personnes. Ce dernier chiffre a fortement progressé depuis dimanche, avec trois nouveaux décès." NR édition de l'Indre du 27 juin 2014

 

Eure et Loire (28) ...."Alors que le nombre de tués a augmenté de 20 % depuis l'an dernier sur..." source l'écho républicain du 27 juin 2014

commentaires

Deux erreurs se sont glissées dans le code (Rousseau ?) de la route. Saurez vous les trouver ?

Publié le 22 Juin 2014 par c&rousseau& dans intox, code de la route, permis, candidat, jeunes, permis probatoire, 1er cause

La première est une intox, une désinformation distillée par le lobby de la vitesse: Saurez vous la trouver ? La 2eme circule depuis plus de 60 ans.  Plus c'est gros, plus ca passe. Mais elle ne repose sur aucune donnée scientifique.

La première est une intox, une désinformation distillée par le lobby de la vitesse: Saurez vous la trouver ? La 2eme circule depuis plus de 60 ans. Plus c'est gros, plus ca passe. Mais elle ne repose sur aucune donnée scientifique.

2eme réponse:

« Tout se ramène au comportement ce qui paraît vrai en partie, mais c’est une excuse facile pour se décharger de certaines responsabilités. C’est tellement plus facile de dire qu’on est tous des mauvais conducteurs, c’est bien pour la communication. Dans une approche systémique, il n’y a pas que l’automobiliste qui est responsable, il y a celui qui a fait la route, la voiture, la réglementation, chacun contribue à l’insécurité routière. […] Il y a aussi le système d’assurance qui fait que l’on cherche un responsable, tout est orienté dans ce sens là. ».
    [Entretien avec le responsable du bureau de l’éducation routière de la DSCR, octobre 2005]

Matthieu Grossetête

Publié dansActes de la recherche en sciences sociales
2010/4 (n° 184)
Éditeur Le Seuil

commentaires

L'enfant dans la rue est exposé au risque (Blois - école bel air)

Publié le 21 Juin 2014 par c&jr dans enfant, usager vulnérable, rue, accessibilité, rythme, scolaire

Le Principe 8 de la Déclaration des droits de l’enfant, proclamée par l’ONU le 20 décembre 1959, définit que « l’enfant doit, en toutes circonstances, être parmi les premiers à recevoir protection et secours »... en principe. Ces photos ont été réalisés à la sortir de l'école bel air le 20 juin 2014. Combien d'écoliers ont été mis en danger en dix minutes ?

Le Principe 8 de la Déclaration des droits de l’enfant, proclamée par l’ONU le 20 décembre 1959, définit que « l’enfant doit, en toutes circonstances, être parmi les premiers à recevoir protection et secours »... en principe. Ces photos ont été réalisés à la sortir de l'école bel air le 20 juin 2014. Combien d'écoliers ont été mis en danger en dix minutes ?

En 2012, d'après ONISR, plus de 10 776 piétons ont été accidentés en milieu urbain. 6883 ont été légèrement blessés, 3893 hospitalisés et 334 tués.

En 2012, d'après ONISR, plus de 10 776 piétons ont été accidentés en milieu urbain. 6883 ont été légèrement blessés, 3893 hospitalisés et 334 tués.

L’enfant n’est pas un adulte en miniature. Lui prêter les perceptions, les réflexes, les raisonnements et les comportements d’un adulte est une erreur grave, à l’origine de la plupart des accidents où il est impliqué

L’enfant n’est pas un adulte en miniature. Lui prêter les perceptions, les réflexes, les raisonnements et les comportements d’un adulte est une erreur grave, à l’origine de la plupart des accidents où il est impliqué

L’enfant a l’ouïe plus fine que l’adulte mais il n’est pas en mesure de repérer d’où vient le bruit. Il se trompe dans 40 % des cas lorsque le bruit vient de face ou de derrière

L’enfant a l’ouïe plus fine que l’adulte mais il n’est pas en mesure de repérer d’où vient le bruit. Il se trompe dans 40 % des cas lorsque le bruit vient de face ou de derrière

Le développement de la vision chez l’enfant ne sera terminé qu’aux environs de 16 ans. Jusqu’à l’âge de 8 ans, son champ visuel est de l’ordre de 70° alors qu’il peut être de 180° chez l’adulte. Ce champ visuel étroit limite la perception périphérique de l’enfant : il ne voit que ce qui est en face de lui, comme s’il portait des œillères.

Le développement de la vision chez l’enfant ne sera terminé qu’aux environs de 16 ans. Jusqu’à l’âge de 8 ans, son champ visuel est de l’ordre de 70° alors qu’il peut être de 180° chez l’adulte. Ce champ visuel étroit limite la perception périphérique de l’enfant : il ne voit que ce qui est en face de lui, comme s’il portait des œillères.

Le champ visuel de l’enfant est également limité par sa petite taille, ce qui le handicape pour apprécier les distances. Il a beaucoup de mal à évaluer une chaussée large. Les conducteurs ne voient pas l’enfant derrière les voitures, de même que les voitures masquent le champ de vision de l’enfant.

Le champ visuel de l’enfant est également limité par sa petite taille, ce qui le handicape pour apprécier les distances. Il a beaucoup de mal à évaluer une chaussée large. Les conducteurs ne voient pas l’enfant derrière les voitures, de même que les voitures masquent le champ de vision de l’enfant.

L’enfant concentre souvent son attention sur une seule chose. Ainsi, lorsqu’il est en retard sur le chemin de l’école, il ne s’arrête pas sur le bord du trottoir, n’observe pas la circulation et traverse en courant.

L’enfant concentre souvent son attention sur une seule chose. Ainsi, lorsqu’il est en retard sur le chemin de l’école, il ne s’arrête pas sur le bord du trottoir, n’observe pas la circulation et traverse en courant.

Les enfants sont aussi les oubliés de la circulation. L’environnement routier à la ville comme à la campagne est conçu pour faciliter la circulation des automobiles et des camions. Les enfants n’ont pas la possibilité de circuler librement. Chaque fois que l’enfant est obligé d’emprunter la rue ou la route, notamment pour aller à l’école et en revenir, il doit fournir un gros effort pour prendre garde au danger qui le domine. Ici, un véhicule en infraction sur le trottoir l'oblige à marcher sur la route.

Les enfants sont aussi les oubliés de la circulation. L’environnement routier à la ville comme à la campagne est conçu pour faciliter la circulation des automobiles et des camions. Les enfants n’ont pas la possibilité de circuler librement. Chaque fois que l’enfant est obligé d’emprunter la rue ou la route, notamment pour aller à l’école et en revenir, il doit fournir un gros effort pour prendre garde au danger qui le domine. Ici, un véhicule en infraction sur le trottoir l'oblige à marcher sur la route.

Si l’automobiliste roule à 50 km/h, il n’aura que le temps de réagir, sur une distance de 14 mètres. Il heurtera donc l’enfant avant même que les freins de son véhicule ne soient entrés en action sur les 12 mètres restants. Un choc à 50 km/h est mortel dans la majorité des cas. (La rue de bel air est heureusement en "zone30" avec un ralentisseur plateau )

Si l’automobiliste roule à 50 km/h, il n’aura que le temps de réagir, sur une distance de 14 mètres. Il heurtera donc l’enfant avant même que les freins de son véhicule ne soient entrés en action sur les 12 mètres restants. Un choc à 50 km/h est mortel dans la majorité des cas. (La rue de bel air est heureusement en "zone30" avec un ralentisseur plateau )

Les aménageurs doivent toujours avoir à l’esprit que les enfants sont partout et que tous les espaces extérieurs peuvent être des supports de jeu potentiel pour les enfants. Tous ces espaces doivent être pensés pour que tous les usagers, y compris les enfants, puissent y être en sûreté.

Les aménageurs doivent toujours avoir à l’esprit que les enfants sont partout et que tous les espaces extérieurs peuvent être des supports de jeu potentiel pour les enfants. Tous ces espaces doivent être pensés pour que tous les usagers, y compris les enfants, puissent y être en sûreté.

Mais vouloir éduquer les enfants a aussi des limites...  L'incivisme des automobilistes met les enfants en danger. Le véhicule en infraction sur le trottoir est d'autant plus incompréhensible qu'il existe des places de stationnement gratuites juste en face (à gauche de cette photo) !

Mais vouloir éduquer les enfants a aussi des limites... L'incivisme des automobilistes met les enfants en danger. Le véhicule en infraction sur le trottoir est d'autant plus incompréhensible qu'il existe des places de stationnement gratuites juste en face (à gauche de cette photo) !

Éduquer les enfants, c’est bien ………..éduquer les adultes, c’est mieux !

Éduquer les enfants, c’est bien ………..éduquer les adultes, c’est mieux !

L'inaction des forces de l'ordre est également préjudiciable.

L'inaction des forces de l'ordre est également préjudiciable.

En attendant le bon vouloir des adultes, les enfants et les mamans sedébrouillent comme ils peuvent

En attendant le bon vouloir des adultes, les enfants et les mamans sedébrouillent comme ils peuvent

Le système perceptif de l’enfant ne lui permet pas de faire la synthèse des informantions nécessaires à sa sécurité ; par ailleurs il se livre totalement à ce qu’il fait en y consacrant toute son attention jusqu’à l’oubli du reste, y compris la rue.

Le système perceptif de l’enfant ne lui permet pas de faire la synthèse des informantions nécessaires à sa sécurité ; par ailleurs il se livre totalement à ce qu’il fait en y consacrant toute son attention jusqu’à l’oubli du reste, y compris la rue.

En trente ans, le nombre d’enfants tués sur la route est passé de 841 (en 1980) à 130 (en 2010). C’est encore 130 de trop.

En trente ans, le nombre d’enfants tués sur la route est passé de 841 (en 1980) à 130 (en 2010). C’est encore 130 de trop.

Une exposition  au risque où l'automobiliste, quoi qu'absent,  a aussi sa part de responsabilité...

Une exposition au risque où l'automobiliste, quoi qu'absent, a aussi sa part de responsabilité...

Un changement d’attitude de la part des adultes contribuerait beaucoup à déterminer une évolution positive des jeunes et des enfants.

Un changement d’attitude de la part des adultes contribuerait beaucoup à déterminer une évolution positive des jeunes et des enfants.

Les mesures prises (ou pas)  pour mieux protéger les enfants seront bénéfiques pour la sécurité des adultes (ou pas)...

Les mesures prises (ou pas) pour mieux protéger les enfants seront bénéfiques pour la sécurité des adultes (ou pas)...

Spot de prévention Irlandais. DOE Roas safety "Classroom"

Un exemple de prévention esthétique où l'on semble mettre toute la responsabilité sur les épaules des enfants.

Permis piéton à Blois: [...)

192 élèves de 8 écoles de Blois un permis piéton qui s'avère indispensable désormais pour circuler sur les trottoirs bien sûr. Rassemblées à l'Espace Semprun, une classe de l'école Bühler, Jules-Ferry, Marguerite-Audoux, Foch, Tourville, Bel-Air et deux classes de l'école Croix-Chevalier se sont réunies afin de recevoir ce précieux sésame. Il leur a fallu tout de même répondre à un questionnaire et sur les 12 réponses, 9 doivent être exactes. « Ce n'était pas toujours facile de trouver les bonnes réponses mais c'était intéressant. On a appris à quoi correspondent les formes et les couleurs des panneaux. Le bleu c'est une obligation, le rouge une interdiction ou il faut faire attention », expliquent Bryana. Pelin a apprécié d'apprendre comment faire si un obstacle gêne le passage sur le trottoir. Des informations primordiales que les enfants appliquent au quotidien et qu'ils ont apprises..[...]

source: NR du 25 juin 2014

commentaires

Réclame pour le val de Loire: un vrai bonheur

Publié le 21 Juin 2014 par aa&c dans val de loire, eurovélo6, patrimoine, flore, faune, canoé, marine de loire, piste cyclable, observatoire loire

Alain Amiot - Observatoire Loire - 1'15

commentaires
1 2 3 > >>