Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

Articles avec #vacances ! catégorie

La mise aux normes d'accessibilité des voies sur berges à Paris, le long de la Seine, près de la tour Eiffel, est une adaptation simple de l'existant. Celà est possible sans travaux lourds.

Publié le 16 Février 2017 par fb&c dans Comment font les autres ?, Vacances !, Paris, voiessurberge

La mise aux normes d'accessibilité des voies sur berges à Paris, le long de la Seine, près de la tour Eiffel,  est une adaptation simple de l'existant. Celà est possible sans travaux lourds.
La mise aux normes d'accessibilité des voies sur berges à Paris, le long de la Seine, près de la tour Eiffel,  est une adaptation simple de l'existant. Celà est possible sans travaux lourds.

Un plan prototype existe pour les piétons avec des indications de distance-temps. Il est possible de donner son avis sur Paris.fr

La mise aux normes d'accessibilité des voies sur berges à Paris, le long de la Seine, près de la tour Eiffel,  est une adaptation simple de l'existant. Celà est possible sans travaux lourds.

Une rampe d'accès avec une pente  douce a été installée.  Elle comporte des paliers de repos pour répondre aux normes d'accessibilités pour les Personnes à mobilité réduite.  Elle peut servir à tous.

La mise aux normes d'accessibilité des voies sur berges à Paris, le long de la Seine, près de la tour Eiffel,  est une adaptation simple de l'existant. Celà est possible sans travaux lourds.
La mise aux normes d'accessibilité des voies sur berges à Paris, le long de la Seine, près de la tour Eiffel,  est une adaptation simple de l'existant. Celà est possible sans travaux lourds.

Des parkings-vélo sur trottoir ont une malheureuse marche à franchir.

La mise aux normes d'accessibilité des voies sur berges à Paris, le long de la Seine, près de la tour Eiffel,  est une adaptation simple de l'existant. Celà est possible sans travaux lourds.

A côté, Un parking vélo (vélib) plus adapté avec une pente d'accès.

La mise aux normes d'accessibilité des voies sur berges à Paris, le long de la Seine, près de la tour Eiffel,  est une adaptation simple de l'existant. Celà est possible sans travaux lourds.

Pour le fun, le bateau jardin, pour se reposer sur les bords de Seine. Toutes les places étaient prises !

commentaires

Saint Tropez, magnifique petit village provençal, a-t-il vendu son âme au diable ?

Publié le 6 Août 2015 par ll&c dans héliotropisme, Vacances !, incivilités, VIP: Véhicule Inutilement Puissant

Stationnements sur les trottoirs (135 €..), sur les passages piétons...

Stationnements sur les trottoirs (135 €..), sur les passages piétons...

 Saint Tropez, magnifique petit village provençal, a-t-il vendu son âme au diable ?
 Saint Tropez, magnifique petit village provençal, a-t-il vendu son âme au diable ?
 Saint Tropez, magnifique petit village provençal, a-t-il vendu son âme au diable ?
Stationnement sur zone d'arrêt minute,

Stationnement sur zone d'arrêt minute,

Stationnement sur emplacements réservés aux livraisons........

Stationnement sur emplacements réservés aux livraisons........

 Saint Tropez, magnifique petit village provençal, a-t-il vendu son âme au diable ?
commentaires

La première carte des « Voies vertes et véloroutes de France » vient de paraître !

Publié le 3 Juin 2015 par IGN&AF3V&GR&c dans Vacances !

commentaires

Loire à vélo: de Beaugency à Orléans (23 km) en toutes facilités

Publié le 4 Août 2014 par c dans Vacances !, itinérance cyclable, Eurovélo6, Loire à vélo, four à tuiles, Patrimoine

Cette étape agréable et plaisante ne présente pas de difficultés majeures.

 

2010 07 18 Blois-Orléans (94)

 

Certes, la signalétique est parfois soumise à rude épreuve comme ici avant le bourg de Baule en 2010. 

 

2010 07 18 Blois-Orléans (98)

 

Dans la traversée du village de Baule, le cycliste sert de ralentisseur... Lors de notre passage, il n'y avait heureusement pas trop de circulation.

 

2010 07 18 Blois-Orléans (99)

 

En sortant de Meung sur Loire, l'itinéraire de la Loire à vélo se fait à l'ombre d'un alignement d'arbres.

 

2010 07 18 Blois-Orléans (199)

 

Les cyclistes y côtoient un peu trop de gros 4X4 mais la route demeure agréable.

 

2010 07 18 Blois-Orléans (100)

 

Dans Meung sur Loire la signalisation fait parfois défaut. Pour peu qu'on se laisse distraire par une grosse pelleteuse...

 

2010 07 18 Blois-Orléans (104)

 

La traversée du pont de Meung est particulièrement délicate pour les usagers vulnérables que sont les cyclistes, surtout  quant ils sont gênés par les motorisés. La pédale du cycliste peut se trouver coincée contre un trottoir à angle droit. Attention donc au risque de chute. Le gilet jaune et le casque sont à recommander sur ces ponts de la Loire. En 2014, rien n'a changé. 

 

2010 07 18 Blois-Orléans (193)

 

Après le pont de Meung, l'espace de repos est le bienvenu.

 

2010 07 18 Blois-Orléans (107)

 

La Loire à vélo se poursuit ensuite sur un chemin ensablé. (Unpaved road) (photo de 2010)

 

2010 07 18 Blois-Orléans (108)

 

Sur la levée, il faut partager le bitume avec des voitures et des camions de chantier. Un panneau de signalisation renversé laisse songeur quant à la qualité de l'accueil : "chemin privé de service (!) circulation tolérée aux risques et périls des usagers". Peut être faudrait il être plus explicite quant au type de risque...

 

2010 07 18 Blois-Orléans (111)

 

Un camion de chantier a été croisé un dimanche matin !

 

2010 07 18 Blois-Orléans (118)

 

Dans Saint-Hilaire Saint-Mesmin, la Loire à vélo prend les chemins de traverse: ici "la venelle des mauvais payeurs": (!) un petit passage à l'ombre et loin de la circulation urbaine après un parc verdoyant et ombragé.

 

 

 

 

 

 

2010 07 18 Blois-Orléans (132)

 

Le pont de l'Europe, à l'ouest d'Orléans propose  une belle piste cyclable XXL bien séparée de la circulation automobile. Du grand luxe.

 

2010 07 18 Blois-Orléans (120)

 

Le tracé de la Loire à Vélo dans l'agglomération orléanaise permet de visiter le centre historique et de profiter des bords du fleuve.

 

2010 07 18 Blois-Orléans (136)

 

La piste cyclable (une nouvelle "zone de rencontre") est de très grande qualité à 2 kilomètres du centre ville.

 

2010 07 18 Blois-Orléans (122)

 

Pour ceux qui le souhaitent, il est possible de remonter jusqu'à la source de la Loire !

En 2014, Entre Saint Hilaire et Orléans, un peu à l'écart de la Loire à vélo, Le four de la tuilerie du Vieux-bourg de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin  a été préservé et mis en valeur.

En 2014, Entre Saint Hilaire et Orléans, un peu à l'écart de la Loire à vélo, Le four de la tuilerie du Vieux-bourg de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin a été préservé et mis en valeur.

Loire à vélo: de Beaugency à Orléans (23 km) en toutes facilités
Loire à vélo: de Beaugency à Orléans (23 km) en toutes facilités
Loire à vélo: de Beaugency à Orléans (23 km) en toutes facilités
Loire à vélo: de Beaugency à Orléans (23 km) en toutes facilités
Loire à vélo: de Beaugency à Orléans (23 km) en toutes facilités
Loire à vélo: de Beaugency à Orléans (23 km) en toutes facilités

En 2014, à Saint Nicolas, le fléchage de l'itinéraire s'est perdu dans les travaux et les encombrements

commentaires

Eurovélo6 - Loire à vélo: de Gennes à La Daguenière (22 km) en passant par "l'enfer" de la Bohalle

Publié le 24 Juillet 2014 par c&jv&ml dans Vacances !, Eurovélo6, itinérance cyclable, la Bohalle, danger, risque, Loire à vélo, Angers, D952

Sur ce tronçon de la Loire à vélo,  la différence de traitement entre la rive droite et la rive gauche entre Saumur et la Daguenière laisse songeur. Entre les deux versants, "c'est le jour et la nuit". Comment expliquer une telle différence de traîtement ?

 

2010 08 25 làv saumur St (64)

 

 

Quelques kilomètres au nord ouest de Gennes,sur la rive gauche de la loire, l'itinéraire est calme et paisible. Le revêtement est tout neuf.

 

2010 08 25 làv saumur St (66)

 

Dans le petit bourg "Le Thoureil", le temps semble s'être arrêté.

 

2010 08 25 làv saumur St (67)

 

Les bords de loire sont propices à la flânerie.

 

2010 08 25 làv saumur St (69)

A St Maur  (D 132) la circulation semble également apaisée grâce à la petite chicane et à l'alternat.

 

2010 08 25 làv saumur St (71)

Jusquà Saint Rémy La Varenne, les voitures roulent au pas. Le tronçon de route est très agréable. Ici la douceur de vivre du val de Loire prend tout son sens.

 

2010-08-25-lav-saumur-St---72-.JPG

 

Autre chicane, autre ralentisseur avec des petits plots lumineux (?) en direction de Saint Rémy La Varenne.

 

2010-08-25-lav-saumur-St---108-.JPG

 

Une visite au prieuré du XIIe siècle s'impose. Et pas seulement pour sa rue pavée.

 

2010-08-25-lav-saumur-St---111-.JPG

 

Des difficultés apparaisent à partir de la traversée du pont entre Saint Rémy la Varenne et Saint Mathurin sur Loire (juste en face).

 

2010-08-25-lav-saumur-St---116-.JPG

 

A l'entrée est de Saint Mathurin, le stationnement anarchique des véhicules peut réserver quelques surprises. Attention aux voitures qui déboitent. Les habitants de Saint Mathurin ont toutefois le sens de l'accueil.

 

2010 08 25 làv saumur St (117)   

 

Dans le centre bourg de Saint Mathurin, la vitesse est heureusement limitée à 30 km/h. A partir de ce lieu, les cyclistes ont deux possibilités:

 

2010 08 25 làv saumur St (119)

Soit suivre les panonceaux officiels, à droite dans une zone maraîchère sans grand intérêt.

 

2010 08 25 làv saumur St (120)

 

Soit  prendre à gauche la départementale 952 (la "levée du roi René") avec vue la Loire mais dans le flot de la circulation. Ceux qui ont fait l'expérience disent avoir côtoyé "l'enfer" sur 6 km jusqu'à la Bohalle. Les motorisés ne semblent respecter ni les distances de sécurité ni les limitations de vitesse...

 

La-Bohalle-7309.JPG

 

A l'entrée de la Bohalle les panneaux de signalisation côtoient les panneaux publicitaires.

 

Les Poids lourds de plus de 3,5 t sont théoriquement interdits ... ....théoriquement ("sauf déserte locale" !!)

 

La-Bohalle-7357.JPG

 

Malgré une situation cahotique et aléatoire , les cyclistes semblent préfèrer les bords de Loire (voir en bas de page). La ville de La Bohalle serait bien inspirée de faire un effort d'aménagement pour être en cohérence avec la Loire à vélo et les hameaux en amont et en aval....

 

 

2010 08 25 làv saumur St (124)

 

A La Daguenière, la circulation redevient "plus normale", plus apaisée grâce à des aménagements : îlot central verdoyant et bacs à fleurs.

2010 08 25 làv saumur St (126)

 

A la sortie ouest de la Daguenière, Les adeptes de la petite reine retrouvent enfin une vraie piste cyclable pour aller jusqu'à Angers.

 

Le trajet détaillé a également été testé par "piano44". Son itinéraire est visible sur gpsies.com

Merci Michel

Eurovélo6 - Loire à vélo: de Gennes à La Daguenière (22 km) en passant par "l'enfer" de la Bohalle
Eurovélo6 - Loire à vélo: de Gennes à La Daguenière (22 km) en passant par "l'enfer" de la Bohalle
Eurovélo6 - Loire à vélo: de Gennes à La Daguenière (22 km) en passant par "l'enfer" de la Bohalle
Eurovélo6 - Loire à vélo: de Gennes à La Daguenière (22 km) en passant par "l'enfer" de la Bohalle
Eurovélo6 - Loire à vélo: de Gennes à La Daguenière (22 km) en passant par "l'enfer" de la Bohalle

En arrivant par l'est à la Bohalle en 2014 par la RD - les cyclistes sont nombreux. Le partage de la route est laborieux, aléatoire voire périlleux.

Eurovélo6 - Loire à vélo: de Gennes à La Daguenière (22 km) en passant par "l'enfer" de la Bohalle
Eurovélo6 - Loire à vélo: de Gennes à La Daguenière (22 km) en passant par "l'enfer" de la Bohalle
Eurovélo6 - Loire à vélo: de Gennes à La Daguenière (22 km) en passant par "l'enfer" de la Bohalle
Eurovélo6 - Loire à vélo: de Gennes à La Daguenière (22 km) en passant par "l'enfer" de la Bohalle

A la sortie ouest  de la Bohalle, il y a encore eu un accident sur la voie publique en 2014 à proximité du radar !. La presse locale ("ouest France") n'en a pas rendu compte.

Eurovélo6 - Loire à vélo: de Gennes à La Daguenière (22 km) en passant par "l'enfer" de la Bohalle
Eurovélo6 - Loire à vélo: de Gennes à La Daguenière (22 km) en passant par "l'enfer" de la Bohalle
Eurovélo6 - Loire à vélo: de Gennes à La Daguenière (22 km) en passant par "l'enfer" de la Bohalle
Eurovélo6 - Loire à vélo: de Gennes à La Daguenière (22 km) en passant par "l'enfer" de la Bohalle
Eurovélo6 - Loire à vélo: de Gennes à La Daguenière (22 km) en passant par "l'enfer" de la Bohalle

A titre de comparaison, l'aménagement sur la levée de la route départementale 210 à l'ouest de Montjean sur Loire est un vrai plus pour la Loire à vélo.

commentaires

Loire à Vélo: de Savonnières à Bréhémont (26 km) Eurovélo6

Publié le 17 Juillet 2014 par c dans Vacances !, eurovélo6, itinérance cyclable

 

 

 


La sortie de Savonnières s'amorce sur la Départementale 7.Casques et gilets jaunes pourraient être envisagés.

 

 

 

2010 07 08 au 12 LàV (95)

 

NR 27 mai 2006 Loire à vélo (37)
Une étude réalisée en 2005 pour le compte du conseil général fait ressortir l'excellent démarrage de l'itinéraire Loire à vélo, qui devrait encore monter en puissance à l'avenir.
Marc Pommereau, le président du conseil général qui a le sens de la formule, a résumé ainsi l'étude très riche effectuée sur 315 questionnaires remplis par des utilisateurs : « La Loire à vélo, ça roule ! »
Effectivement, le seul aspect quantitatif suffit à le prouver : sur 20 jours de comptage effectués à des périodes très différentes, 5.376 utilisateurs ont été recensés, et cela, dans un seul sens. Ce qui permet d'évaluer la fréquentation annuelle au niveau de Savonnières entre 70. 000 et 80.000 cyclistes.
Un excellent démarrage, même si certains points de l'étude montrent que l'objectif de cette réalisation n'est pas encore atteint. En effet, si les collectivités locales, régions et département en tête, ont investi, c'est qu'elles espèrent des retombées touristiques importantes. Or, il ressort de l'étude que les trois quarts des utilisateurs sont de nationalité française, que 70 % font un usage de promenade. 10 % seulement sont des itinérants. De plus, les utilisateurs français confient ne pas être très ouverts au « séjour vélo » étalé sur plusieurs jours : 32 % ont pratiqué la formule contre 75 % chez les étrangers.

Des retombées

économiques
déjà palpables
et non négligeables

En clair, s'il y a des progrès à attendre, c'est dans ces deux directions. Pour ce qui est des pratiques des Français, c'est une affaire de culture : il faudra certainement du temps pour changer les habitudes, et les progrès seront lents, sauf effet de mode. Quant à la clientèle étrangère, principalement d'origine anglo-saxonne, c'est une affaire de temps : après tout, l'itinéraire est encore tout récent et loin d'être achevé.
 


En revanche, de nombreux points de l'étude sont déjà autant de raisons d'être optimistes pour l'avenir : le calme, la beauté des paysages, de la nature, le revêtement des pistes en site propre et leur sécurité sont particulièrement appréciés. Tout comme la signalisation, les topo-guides. Et les retombées économiques sont déjà palpables et loin d'être négligeables : la clientèle est représentée principalement par les catégories socioprofessionnelles supérieures : cadres (« Normal, pour des cyclistes », a fait remarquer Marc Pommereau), professions intellectuelles, professions libérales, retraités… Et le budget moyen d'un touriste s'échelonne entre 30 € (pour les Français) et 58 € (pour les étrangers).
Et ces retombées économiques sont particulièrement importantes pour des communes qui n'ont pas d'autres atouts que le tourisme et moins connues que Villandry, Chinon ou Candes-Saint-Martin. Encore faut-il que les initiatives privées viennent compléter les investissements publics : hôtels, campings, chambres d'hôte, buvettes, restaurants, épiceries, boulangeries : l'étude fait ressortir que tous les types de commerce sont concernés par le passage des cyclistes et sont susceptibles de bénéficier des retombées. Autant ne pas attendre 2009, quand la totalité de l'itinéraire sera achevée en Indre-et-Loire, pour prendre le train en marche.
François BLUTEAU

 

 

La petite reine: un business qui roule:
Il y a ceux qui pédalent au grand air, et ceux qui moulinent en coulisses… La Loire à vélo, c'est un accélérateur d'activités pour nombre de professionnels. A commencer par les loueurs de vélos. « La saison démarre bien, malgré la météo, lance Céline Dodokal, créatrice de Loire Vélo Nature à Bréhémont. Pour le week-end de l'Ascension, nous avons loué la totalité de notre parc, soit 150 VTC. » De 8 € la demi-journée à 50 € la semaine, si l'affaire n'est pas encore rentable, elle reste pour le moins prometteuse : « La progression est très satisfaisante depuis trois ans.D'autant que le vélo revient au goût du jour, car il offre des vacances nature et peu coûteuses », explique Céline. Les clés du succès ? Proposer comme Loire Vélo Nature des services annexes : livraison des VTC, suivi de bagages ou encore chasse aux trésors à vélo pour les groupes.
À Savonnières, un des points du circuit, les commerçants affichent eux aussi, sans se forcer, un beau sourire : « Le circuit, c'est positif pour le commerce, mais aussi pour le bourg, lance Stéphane, propriétaire du Café des Sports. Le centre vient d'être refait. Savonnières soigne son image auprès des touristes, mais c'est aussi très bien pour les habitants ! » Du restaurant du coin pour les plus gourmands à la boulangerie qui dépanne pour les pique-niques en passant par les chambres d'hôtes : le cyclo, c'est bon pour les affaires !
V.T.

 

 

 

2010 07 08 au 12 LàV (96)

 

Heureusement la piste cyclable invite à longer le cher en bas de la levée.

2010 07 08 au 12 LàV (97)

 

Un passage est un tantinet soit peu cahotique avec de beaux pavés  dignes du Paris-Roubaix. Le matériel de location a été mis à rude épreuve mais résiste bien. Pensez à bien amarrer les bagages pour ne pas perdre des ustensiles en cours de route.

Heureusement l'épreuve n'est que de courte durée. Le revêtement retrouve un aspect bitumé bien plus agréable en VTC.

 

2010 07 08 au 12 LàV (98)

 

 

 

Le bonheur: simple comme un coup de pédale: Malgré un ciel gris, les canards et les pêcheurs du Cher, entre Villandry et Savonnières, voient passer bien des cyclistes. Sur un banc, Christine et Marie-Jo font une pause : « Nous venons de Bretagne pour visiter les châteaux de la Loire. Mais j'ai vu sur Internet qu'il y avait des aménagements pour vélo, donc on en profite ! lancent-elles. Nous sommes parties de Bréhémont ce matin, en passant par Villandry. Ce soir, nous dormons dans une chambre d'hôtes. Et demain, on repart dans l'autre sens. Les cartes de l'office de tourisme sont très bien faites. Et comme c'est bien aménagé, on peut rouler même sans avoir de VTT dernier cri ! »

 
Sur les rives, les vélos les mieux équipés sont à coup sûr ceux des Anglais et des Allemands, de vrais pros de la petite reine. Mais on croise aussi des Tourangeaux venus prendre l'air. « Le parcours est très sympa, apprécient Yann et Emmanuelle, un jeune couple de Joué-lès-Tours. Seul petit bémol, les herbes parfois trop hautes qui masquent la vue » En revanche, un coup de colère de Catherine, une habituée du parcours Tours-Villandry : « Il y a un vrai problème de sécurité au départ de Tours, au niveau du Pont-aux-Oies. Alors, mieux vaut ouvrir l'oeil » Ou pédaler très vite…

 

2010 07 08 au 12 LàV (100)

 

La Loire à vélo offre de belles aires de pique nique sur la levée. Un  peu d'ombre serait toutefois la bienvenue près de ces aires de repos.

 

Il n'y a pas que les touristes pour en profiter. Même les tourangeaux tirent profit de cet environnement. Pour preuve un article publié dans la presse locale:

 

Tours  - Tous à vélo ? Moins que prévu à la poursuite des ragondins ( 06/06/2005 )
Samedi, une petite centaine de Tourangeaux ont participé à la journée nationale “ Tous à vélo ”. Le long du Cher, ils ont suivi les guides de l'association Loire vélo nature.

Cinquante personnes samedi matin, la moitié l'après-midi. « Quatre fois plus de monde, ça aurait été pas mal », commente Fabrice Houllier, un peu déçu.
À la mairie, ce technicien est chargé de développer le réseau bus et vélo. « C'est aussi l'objectif de cette journée nationale “ Tous à vélo ” : par le loisir, inciter les Tourangeaux à utiliser leur vélo au quotidien. »
Samedi, Fabrice n'a pas eu besoin de prêcher des convaincus. « Nous, aussi souvent que possible, nous allons travailler à vélo. D'ailleurs, on n'a qu'une voiture. Et quand il pleut trop pour pédaler, c'est moi qui prends l'auto, parce que j'ai un brushing, pas mon mari ! », raconte cette Tourangelle qui travaille dans le quartier des Fontaines.
Mais au départ, sur le parking relais du lac, il y avait aussi des gens un peu moins sportifs qui ont profité de cette fête du vélo pour « aérer la bicyclette, qui n'était pas sortie du garage de tout l'hiver », sourit Agnès, de Joué-lès-Tours.
À 15 h, deuxième départ de la journée, elle a suivi les trois animateurs de l'association Loire vélo nature. « On va faire 12 km, d'abord en allant jusqu'au lac des peupleraies, puis de l'autre côté, vers le périphérique ouest », raconte Claire. Le tout dans la verdure, sur les pistes cyclables de la Loire à vélo. « La balade va durer environ 2 heures. Tout au long du parcours, on fera des pauses pour parler de l'eau sous toutes ses formes. » C'est leur métier, à eux, les guides nature de cette association basée à Bréhémont (*). Prenons la forme « stagnante » et marécageuse, celle du petit fossé qui longe le lac des peupleraies. C'est ici, justement, qu'après une heure de promenade, Denis Dodokal a choisi de raconter la vie des ragondins.
« Ah, on prend l'air et on apprend des tas de choses, c'est quand même super sympa », commente Jeanne, de La Membrolle, en enfourchant de nouveau sa bicyclette vers un autre point d'eau. Elle aussi, c'est une mordue du vélo. « Comme toute la famille ! » Sa fille travaille à Tours mais elle vit à Azay-le-Rideau. « Elle vient travailler à vélo et en train, et c'est très bien ! »
Magalie BASSET
- (*) Le 12 juin, L'association Loire vélo nature propose une sortie vélo nature du même type que celle organisée samedi. Elle aura lieu à
Bréhémont, de 10 h à 16 h 30. 14 €. Renseignements au 06.71.64.67.22.
- La fête du vélo s'est également déroulée à Saint-Cyr et Savonnières.

 

2010 07 08 au 12 LàV (101)

 

Le parcours ne présente effectivement  pas de difficultés majeures. On y croise de jeunes parents avec leurs enfants.

 

2010 07 08 au 12 LàV (104)

 

Le croisement de la Loire à Vélo (D7) avec la D57  enjambe  le fleuve pour aller (à droite) vers Langeais. Le vélo-guide met en garde quant à la difficulté de traverser le "vieux pont suspendu":"Attention au passage de la Loire, le trottoir du pont est trop étroit pour accepter un piéton et son vélo !" (celà reste d'actualité en 2014)

 

Les traversées des ponts sur  la Loire sont sans doute un point faible pour les usagers vulnérables. Parfois, celà "se joue" à quelques centimètres près...Certains départements ont fait des efforts d'aménagement...par exemple sur le pont de Muides quelques 100 kilomètres en amont.

 

 

2010 07 08 au 12 LàV (105)

En direction de Bréhémont, la départementale 16 est jalonnée de rétrécissements...virtuels. Un simple marquage au sol donne l'illusion d'une chicane sans doute pour ralentir la vitesse des véhicules motorisés ! 

 

2010 07 08 au 12 LàV (106)

Un peu à l'écart de Bréhémont  "les terrasses de Rivarennes" ne manquent pas de charme. L'accueil y est d'une grande qualité, le terrain ombragé. Comptez 8 € / campeur / jour (tarif 2010) .

 

 

  2010 07 08 au 12 LàV (107)

Cette aire de camping  est en train d'être rénovée. L'autre atout, c'est sa proximité (2 km) avec le Musée de Marnay. A ne surtout pas rater.

 

Actualisation 2014: attention toutefois aux croisements des routes départementales
Actualisation 2014: attention toutefois aux croisements des routes départementales

Actualisation 2014: attention toutefois aux croisements des routes départementales

...et aux passages des ponts, notamment pour aller à Langeais
...et aux passages des ponts, notamment pour aller à Langeais

...et aux passages des ponts, notamment pour aller à Langeais

commentaires

Loire à vélo (Eurovélo6) : d'Amboise à Montlouis sur Loire (14 km)

Publié le 16 Juillet 2014 par c dans Vacances !, itinérance à vélo, eurovélo6

Depuis la rédaction de cet article en 2010, l'itinéraire s'est bien amélioré à la sortie d'Amboise. Longez la Loire et passez le petit pont au pied de la ville. Un seul point est à revoir, en arrivant à Montlouis, à savoir l'absence de signalisation au "chapitre" jusqu'au cimetière de Montlouis. C'est tout droit.

 

L'itinéraire passe par l'aquarium de Touraine

 

2010 07 08 au 12 LàV (55)

 

La "loire à vélo" c'est aussi l'occasion de découvrir des sites touristiques originaux. Ou de se mettre au sec, quand il pleut, dans un aquarium !

 

2010-07-08-au-12-LaV--56-.JPG

 

Sur ces routes de campagnes, la vigilance s'impose.

 

2010 07 08 au 12 LàV (57)

 

Un bouquet de fleurs fanées au bord des routes est un signe dont il faut tenir compte.

 

 

NR 26 juin 2008 Lussault sur Loire Collision voiture - cyclo : un Montlouisien décède Hier, il était environ 14 h lorsqu'un accident, qui a coûté la vie à un jeune habitant de Montlouis, s'est produit hors l'agglomération de Lussault-sur-Loire, à l'intersection de la route du lieu dit « Usseau » et celle qui mène à l'Aquarium de Touraine.
On ne connaît pas les circonstances exactes de l'accident. On sait seulement qu'une collision s'est produite entre un cyclomotoriste et une Fiat Punto conduite par une habitante de Montlouis. Si cette dernière est sortie indemne du choc, en revanche, le jeune cyclomotoriste est décédé sur place malgré les secours prodigués par le Samu et les sapeurs-pompiers du centre de secours principal d'Amboise....

 

La Loire à Vélo est aussi jalonnée par des mémoriaux des bords des routes.

2010 07 08 au 12 LàV (58)

 

 

Par conséquent, en zone rurale, le gilet jaune et le casque s'imposent. De toute façon, c'est obligatoire.

 

La presse locale évoque parfois des accidents entre automobilistes et cyclistes. Le dernier en date a eu lieu dans le bas de la vallée sur la départementale 751 . Mais il est finalement assez caractéristique de l'accrochage type où le cycliste est finalement assez démuni et particulièrement vulnérable:

 

37 - LUSSAULT Un cycliste blessé : appel à témoin des gendarmes NR 05/07/2010 Dans la nuit de samedi à dimanche, vers 3 h du matin, le conducteur d'une voiture circulant sur le CD 751, dans le sens Lussault-Montlouis, a découvert un vététiste blessé sur le bord de la chaussée, à l'embranchement de la route menant à l'Aquarium de Touraine. Le cycliste venait vraisemblablement d'être percuté par l'arrière par un véhicule circulant dans le même sens que lui. Le jeune homme de 20 ans, originaire d'Amboise mais demeurant à La Ville-aux-Dames, a été blessé et conduit au CHU de Tours par les pompiers. Quant aux gendarmes d'Amboise, qui mènent l'enquête, ils lancent un appel à témoin, afin de recueillir tout renseignement susceptible d'identifier l'automobiliste responsable de l'accident, en appelant au 02.47.30.63.70.

 

 

2010 07 08 au 12 LàV (61)

 

L'itinéraire de la "Loire à Vélo" passe ensuite à travers le vignoble (à gauche) et les champs de blé (à droite)  près  d' Husseau:  remarquable !

 

PS: Août 2011: les tourangeaux nous signalent de nouveaux aménagements.

 

2010 07 08 au 12 LàV (67)

 

La traversée de Mont-Louis-sur-Loire est fort plaisante. Dans ce quartier pavillonnaire la modération de la vitesse est obtenue grâce aux ralentisseurs associés aux chicanes. Le passage des cyclistes se fait en toute quiétude.

 

2010 07 08 au 12 LàV (68)

 

Dans le centre de Montlouis, l'itinéraire passe par un dédale de petites ruelles avec des chicanes qui se franchissent sans problème même avec une remorque.

(Le café en face de la mairie est à éviter. L'accueil y est minimaliste...voire glacial. PS: Toujours en 2014 )

 

2010 07 08 au 12 LàV (70)

Le cheminement cyclable  est  ensuite d'une grande qualité pour aller vers Tours

 

 

2010 07 08 au 12 LàV (72)

 

En sortie de ville, la circulation piétons- cyclistes a été bien séparée des flux motorisés. La direction vers Tours est bien indiquée.

 

 

Unknown document title.

A l'entrée  orientale de Montlouis sur Loire, au "chapitre" c'est tout droit mais ce n'est pas indiqué.

A l'entrée orientale de Montlouis sur Loire, au "chapitre" c'est tout droit mais ce n'est pas indiqué.

commentaires

Loire à vélo (De Blois à Chaumont sur Loire)( 22 km)

Publié le 15 Juillet 2014 par c dans Vacances !, itinérance cyclable, eurovélo6

La "Loire à vélo" dévoile des "vélo-routes" qui cheminent aussi par des affluents de la loire Pour être tout à fait exact, il faudra de plus en plus parler du "Beuvron à Vélo," du "Cher à vélo" et de "l'Indre à Vélo ..." Mais attention, les "vélo-routes" sont parfois partagées avec les motorisés...

L'expérience peu facilement être tentée avec un budget de 30 € par personne et par jour en 2014.

L'itinéraire de la Loire à vélo se caractérise d'abord par sa diversité:

La promenade peut s'agrémenter par une cueillette de fraises en juin à Chailles, voire des fruits et légumes en juillet août. Un peu à l'écart de l'itinéraire (100 mètres à droite avant le petit pont de Chailles).

 

2010 07 08 au 12 LàV (10)

L'accueil y est de très grande qualité. Les prix tout à fait abordables. La "Loire à vélo" c'est aussi la possibilité de goûter des produits locaux. Inutile donc de trop se charger..

 

2010 07 08 au 12 LàV (12)

 

Des touristes belges et anglais sur un chemin tout à fait praticable.  La Loire à  vélo est un mythe influent bien au delà de notre "pays". Les cyclotouristes étrangers (Californiens, Néozélandais, Australiens  et chinois en 2014) sont nombreux* à profiter de ces vacances itinérantes.

Le sac à dos à vélo est toutefois une expérience à éviter.

 

2010 07 08 au 12 LàV (13)

 

Les revêtements de l'eurovélo6 sont très variables. Parfois bitumés, parfois de simples chemins de terre.

A Candé sur Beuvron, la signalisation dans le bourg a été revue.

 

 

2010 07 08 au 12 LàV (17)

 

Un  point de ravitaillement est  parfois disponible, après seulement 8 km depuis Blois. Les petits marchés locaux, les marchands ambulants, sont très appréciés par les randonneurs à vélo. Ici passserait une centaine de cyclistes entre 10 h et 19 h.*

 

2010 07 08 au 12 LàV (20)

 

La Loire à vélo c'est aussi l'occasion de découvrir le petit patrimoine local. Pas forcément et pas seulement les châteaux de la Loire.

Après le pont à droite, la nouvelle piste cyclable est aujourd'hui facilement praticable. La Loire à vélo est "une communauté de destins" , un art de vivre, une certaine convivialité...et une forme de séjour linguistique pour les polyglottes.

 

2010 07 08 au 12 LàV (22)

Le Beuvron à vélo est un itinéraire de très grande qualité. Loin des voitures et des camions de la départementale...Les cyclotouristes apprécient particulièrement le calme. Cette aire de repos a été plutôt bien aménagée:

 

 

2010 07 08 au 12 LàV (23)

 

L'espace pique-nique a été pensé pour des personnes handicapées. (Merci à la mairie de Candé).

 

2010 07 08 au 12 LàV (26)

 

A 3 km de Chaumont, la "loire à vélo"  est interdite (en théorie)  aux véhicules motorisés. Il s'agit là d'un havre de paix avec de beaux paysages.

 

2010 07 08 au 12 LàV (27) camping chaumont

 

 

Le camping de Chaumont sur Loire: spacieux, ombragé avec vue sur le fleuve. Et il y a toujours de la place.  En dehors des hôtels, des gîtes d'étapes des chambres d'hôtes, des possibilités d'herbergement jalonnent la Loire. Les campings ne sont malheureusement pas suffisament signalés par les vélo-guides. (comptez 8 à 10 € /personne /jour en 2014)

 

2010 07 08 au 12 LàV (28) chaumont

Chaumont sur Loire avec son magnifique château renaissance et ses expositions d'art contemporain méritent un arrêt.  Le festival des jardins est juste derrière les fortifications. A ne surtout pas rater.

 

Etape suivante: Chaumont - Amboise...

La partie toujours un peu galère en 2014. La ville de Mosnes ne semble pas concernée par la loire à vélo.

 

 

 

*La fréquentation de l'itinéraire de la "Loire à Vélo" à fin juin 2010 est disponible sur le site internet www.visaloire.com, en cliquant sur le lien suivant :

 

Pause café

Pause café

commentaires

Blois rue Chamboul'tou

Publié le 30 Mars 2013 par asso chambourdine&c dans Vacances !

L'amicale Chambourdine vient de publier son 2eme courrier. Il aura suffit de quelques menus travaux de rénovation pour redynamiser la vie locale de cette rue blésoise.

 

2013-03-30-Blois-rue-chamboultou-JPG

Sur un ton humoristique des riverains manifestent le plaisir de vivre ensemble, tout simplement. Voici le contenu de leur billet d'humour:

 

"Cette amicale provisoire est sans but lucratif, ni politique, ni religieux, ni sportif, ni musical, ni sanitaire, ni social, ni éducatif. Elle est même sans pesticide et sans colorant. Elle voudrait préparer en souriant l'inauguration de la rue.

Son comité s'accroît de jour en jour. Il rassemble aujourd'hui Mme, M. B, M. B', Mme M, M. M', Mme G, Mme L, Mme M''. Ce comité peut accueillir encore quelques privilégiés conscients de l’énormité des enjeux. On peut démissionner en cas de désaccord stratégique ou idéologique".

 


 

 

DSCF1651.JPG

 

 

Demières nouvelles vraies ou fausses, anecdotiques ou non


Le pneu avant droit de la pelleteuse s'est légèrement dégonflé jeudi matin. Tout est rentré dans l'ordre à l'heure ou vous lisez ce courrier.

 

La nièce du chef de chantier a pris froid. Son rhume lui a fait manquer l'école mercredi matin.


Une erreur du bureau d'é tude fera que les n° 5 bis et 19 ter ne seront plus alimentés en eau. Des. bouteilles leur seront livrées chaque matin par les éboueurs sauf les jours de grève.


Une loterie sera organisée à la fin du chantier. Le gros lot sera la pelleteuse avec son plein de gasoil . Le 2eme lot ? Le marteau piqueur. Les billets de loterie sont à la vente au bar tabac de Nouan-le-Fuzelier ou à la sacristie de Maves.


 « Le chantier va s'arrêter avant terme faute de crédits suffisants et les travaux sont repoussés d'une année ».Ce bruit a couru trop longtemps. La police municipale a diligente un fonctionnaire pour chercher l'origme de ce bobard qui aurait pu nuire à îa tranquillité publique de la rue. C'est le contraire qui est vrai. Une partie des crédits pléthoriques pourrait être affectée à la réfection de façades vieillissantes, ou à un bon repas collectif le jour de l'inauguration.

 

DSCF1652.JPG

 

La municipalité de Blois n'a pas tardé à réagir en recevant les représentants récemment élus de l'Amicale Chambourdine. Nous rapportons ici l'essentiel de cette première entevue, avant la grande réunion d'information prévue très prochainement. (La date restant à fixer, nous vous invitons à vous inscrire dès maintenant après des bureaux de la mairie)


Une certitude, la rénovation est abandonnée ; cependant rien n'est perdu.

 

DSCF1653.JPG

 

Sous l'influence de notre Amicale, la mairie de Blois a débuté un travail de recherche de financement des travaux envisagés. Compte tenu des particularités de la rue Chambourdin c'est bien évidemment vers le mécénat historique qu'il fallait s'orienter et un contact a rapidement été pris avec l'agence conseil événementiel MUSAY.


Après avoir visité en ce début de semaine la rue Chambourdin, le représentant de l'agence MURAY a tout de suite dégagé les atouts et proposé une orientation cinématographique et plus particulièrement avec la Société Cinématographique Syldave ELENA. Rentrant tout juste de la capitale Syldave, les représentants de la municipalité de Blois nous ont appris
hier soir la bonne nouvelle » la rue Chambourdin sera le lieu de tournage d'une production Syldave qui prendra en charge, ultérieurement, les travaux de rénovation engagés.


Le film, « CEAUCESCU RISING », retracera l'enfance du dignitaire bien connu dans la bourgade de Scomicesti. La durée du tournage est estimée à six mois. permettant de reprendre les travaux de rénovation de la rue Chamboudin dès l'hiver 2013/2014.
Ceci bien entendu, après accord du conseil municipal et de l'Amicale Chambourdine.


« Finalement, tout fini bien.... » nous confie un élu « ...dix petits mois de retard pour le chantier mais la satisfaction de participer à un vrai projet européen
».

commentaires

Sur le voyage à vélo elle en connaît un rayon

Publié le 19 Février 2013 par GR&c dans Vacances !

Publié par la NR

 

A partir de l’expérience d’autres cyclo-voyageurs, la Poitevine Anne Guégan vient de publier “ Manuel du voyage à vélo ”. De quoi donner envie de partir.

Ses vacances d'été, avec son mari, Anne Guégan les passe à sillonner les routes de l'Europe en vélo.
En s'appuyant sur son vécu et celui d'une quarantaine d'adhérents de Cyclo-Camping International (1), cette bibliothécaire à l'Université de Poitiers vient de publier « Manuel du voyage à vélo ». « Faire ce livre m'a pris 18 mois », indique l'intéressée. Rencontre.[...]

 

Article complet sur le site de la NR

 

Le blog d'Anne Guégan : http://vocivelo.blogspirit.com

(1) Association sans but lucratif qui regroupe et informe ceux qui voyagent à vélo sans aide motorisée. Elle compte 1.000 adhérents dont une trentaine dans la Vienne, un réseau d'accueil comme Couch Surfing et organise un festival du voyage à vélo à Paris. (2) www.cci.asso.fr

Recueilli par Jean-François Rullier
commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 > >>