Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire

Espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Faire savoir à ceux qui savent faire...avec pour seul objectif "zéro accident"

Pourquoi notre département est-il dans le rouge ?

Publié le 30 Octobre 2009 par LM30102009&c dans usager vulnérable

Le quotidien "le Monde", dans son édition du vendredi 30 octobre 2009, vient de publier un article sur le mauvais bilan routier et notamment une carte du nombre de tués par million d'habitants en 2008. Or, huit département sont particulièrement impactés: La Haute Corse, l'Hérault, l'Aude, le tarn, le Gers,  La Haute Marne, l'Yonne et le Loir et Cher !



Pourquoi ?
et pourquoi plus que les autres ?



Concernant le bilan de l'insécurité routière pour 2008 le Loir-et-Cher est tristement largement en tête avec 178 tués par million d'habitants.
Le deuxième département est la Haute-Corse  avec 150 tués, soit bien moins.
La moyenne nationnale est seulement de 70.  
Dans le Loir et Cher la part de la circulation urbaine n'est que de
de 54,6, ce qui explique:
- une grande implication des accidents, sur le réseau
départemental, de la circulation de transit. (RN 10,20,ex 152 et RN76).
- une utilisation insuffisante du réseau autoroutier, d'ou  les
protestations contre les camions circulant sur les levées  de la Loire ou encore sur l'axe Vendôme-Blois- Romorantin.
- une usure prématurée du réseau départemental conduisant
plus tôt à de couteux travaux d'entretien ( Entre Vendôme et Blois).

silhouette.
commentaires

Ca bouge autrement à Tours !

Publié le 29 Octobre 2009 par cc37&fb&c dans Comment font les autres ?

A signaler une association tourangelle  particulièrement active le collectif cycliste 37 qui édite par ailleurs un remarquable journal disponible sur commande en écrivant à l'adresse suivante: tours (at) fubicy.org
Ca bouge autrement plus à Tours !


Merci François pour le "Grand Tour(S) à vélo".
commentaires

Passages à niveau (exemple Villebarou)

Publié le 28 Octobre 2009 par MC&c&JR dans usager vulnérable


La NR du 20 octobre 2009 révèle qu'un accident  serait dû à l’éblouissement de la conductrice par le soleil, ce qui parait tout à fait plausible. Certains proposent d'adopter  la règle américaine du stop obligatoire des véhicules Serait-il possible d'éviter les accidents sur les passages à niveau non gardés de la SNCF ?


Sur cette voie de desserte industrielle les trains sont très rares mais c'est une raison supplémentaire pour surprendre les conducteurs. D’ailleurs un même accident a eu lieu il y a quelques années sur un autre PN de cette même ligne. Au PN de CORA la voie communale a pris beaucoup d’importance depuis l’implantation de BLOIS II.
En plus des entrées du public et des nombreux camions de livraison ou stationnant au moment des repas ainsi que la végétation sauvage non entretenue le long de la voie ferrée peuvent être des obstacles à une bonne visibilité des usagers de la voie communale. Au passage à niveau il serait bien que la SNCF élague la végétation nuisant à la visibilité des usagers.



ABRUTI DES PASSAGES A NIVEAU
envoyé par sniper95210. - L'info video en direct.

Un accident évité de justesse !


NR Lundi   19 octobre 2009
Sécurité aux passages à niveau: un expert prône un feu rouge fixe
Un expert en accidentologie propose d'installer des feux rouges fixes, à la place des feux clignotants qui annoncent l'arrivée d'un train, pour bien faire comprendre aux automobilistes la nécessité de s'arrêter aux barrières de passage à niveau

 
Deux automobilistes sont morts dimanche dans des collisions avec des trains à des passages à niveau à Castellas (Hérault) et Longages (Haute-Garonne). Le 2 juin 2008, sept enfants avaient péri dans la collision de leur autocar avec un train à un passage à niveau à Allinges (Haute-Savoie).
Selon Jacques Robin, membre du Conseil d'administration de la Ligue contre la violence routière, l'une des principales causes de ce type d'accident est le feu clignotant qui, "dans l'esprit de la majorité des conducteurs, indépendamment de la couleur, est considéré comme moins impératif qu'un feu fixe".
Chef du département sécurité-voirie au Centre d'Etudes sur les réseaux, les transports, l'urbanisme et les constructions publiques (Certu) du ministère des Transports de 1992 à 2000, il a expliqué à l'AFP que les automobilistes considéraient "que le clignotement signifie +prudence+ et non +arrêt+".
Jacques Robin, également expert auprès de la commission de l'OCDE "usagers vulnérables de la route", rappelle que, selon le code de la route, les feux clignotants orange visent à attirer l'attention sur un danger particulier et autorisent le passage sous réserve.
Dans d'autres domaines (ferroviaire, métro, fluvial), relève M. Robin, le feu rouge clignotant n'est pas utilisé et la "SNCF se garde bien de l'employer elle-même pour ses trains" et utilise le rouge fixe souvent doublé ou triplé.
Les automobilistes respectent bien le feu rouge fixe lorsqu'ils le rencontrent dans un bloc de trois feux aux carrefours routiers. "Habitués à cette configuration, ils s'arrêteraient mieux s'ils retrouvaient aux passages à niveau ces blocs de trois feux dont le rouge fixe", assure M. Robin.

© 2009 AFP



Un exemple d'aménagement présenté par le Conseil Général de Savoie (Pour 900 000 €) avec prise en compte des cyclistes !


Passages à niveau : objets de toutes les attention
envoyé par Savoie-actu. - L'actualité du moment en vidéo.



Une autre solution, plus originale, avec des bornes amovibles aux USA...


mais une solution plus efficace serait la suppression du passage à niveau:


l'exemple d'un aménagement réussi à Annecy le vieux.

commentaires

Insécurité des voies communales (ex Villebarou)

Publié le 27 Octobre 2009 par MC&c dans usager vulnérable



DANGEROSITE d'un l’itinéraire: « VILLEBAROU, VILLEBREME,CORA »
  Cette voie communale a pris beaucoup d’importance avec l'extension d 'un centre commercial « BLOIS II » en périphérie de l'agglomération.



Des aménagements ont été faits mais semblent insuffisants ou mal appropriés :



Dans la traversée de VILLEBAROU : Le stationnement sur les voies de circulation devrait être revu de part et d’autre du café car il empêche  le croisement des autos. Ce qui permet en attendant, de ralentir la vitesse. I existe, par ailleurs, deux places de stationnement peu utilisées à 50m environ.


Le problème semble d'autant plus important qu'il y a des usagers vulnérables. Ici un jeune piéton est caché par une voiture rouge et par conséquent  invisible pour le conducteur de la voiture bleue en train de manoeuvrer.



A partir du rond point central et vers VILLEBREME , il y a un stationnement sauvage important sur le trottoir droit qui empêche dangereusement son usage par les piétons. Des stationnements pourraient éventuellement être envisagés sur des parcelles de surface non constructibles sur le coté gauche de la rue.



Avec l’augmentation du trafic, les ralentisseurs, sous forme de voie unique, entre VILLEBAROU er VILLEBREME sont-ils  dangereux  ? Pour certains, les ralentisseurs par étranglement à une voie de la chaussée ne sont pas satisfaisants. Une solution avec réduction de la vitesse et contrôle par radar et par la police serait plus sécurisante. Peut-être faudrait-il les deux ?





 
Au sud de VILLEBREME deux « stop » ont été aménagés l’un sur  une voie de desserte qui semble satisfaisant.



L'autre, plus récent, est sur la voie très circulée et avec une visibilité réduite. Peut-être, serait-il prudent d'inverser sa position ?


 D'autant que les piétons aux arrêts de bus peuvent être surpris par des automobilistes prenant le virage un peu vite. Certains collégiens, attendant les transports en commun, tôt le matin, ont déjà eu quelques frayeurs.


Un usager des transports en commun sortant du bus peut se retrouver coincé entre le mur et le mastodonte.

(photo à prévoir)

La section de VILLEBREME à CORA vient également d’être aménagée : Coté gauche il a été fait un passage satisfaisant pour les piétons. Toutefois le fossé a disparu. Or un fossé est utile pour la réception  des eaux de pluie et la pérennité de la voie. (En cas de gel prolongé sous chaussée, celle-ci peut être détruite par le passage d’un seul  camion). Coté droit la nouvelle chaussée est dangereusement à quelques  cm de l’ancien fossé. Pour des raisons de sécurité il serait bien de  repousser le fossé après acquisition du terrain nécessaire.




26 octobre 2009  un compte-rendu, paru page 9 de la NR confirme que ce point de vue est partagé par des habitants de Villebarou. on y découvre notamment  "le stationnement anarchique des véhicules notamment rue de la Poste et sur les trottoirs, au détriment des piétons, les vitesses excessives". Un grand classique en somme.
       Comme dans beaucoup de communes les voies communales ont gardé leurs caractéristiques médiévales et suffisantes pour la sécurité des voitures à traction animale. Ce n'est plus le cas depuis la motorisation des moyens de transport.
       

       

La solution envisagée par la ville semble se rapprocher de la zone de rencontre: "Une “ zone 20 ” en projet: "Dans ses réponses, le maire rappela que  lorsque le bourg a été construit, la circulation était rare avec des rues peu larges adaptées aux besoins de l'époque. Nous étudions actuellement la création d'une “ zone 20 ” avec priorité aux piétons et aux cyclistes et la mise en sens unique de plusieurs rues. Les forces de police effectuent régulièrement des contrôles de vitesse." NR26/10/2009

commentaires

le collectif veut un schéma cycliste plus cohérent

Publié le 23 Octobre 2009 par NR37&c&GR dans Comment font les autres ?

Le Collectif veut un schéma cycliste plus cohérent
NR édition de Tours 23 octobre 2009

Penser la bicyclette globalement, c'est la demande du Collectif cycliste 37. Pour se faire entendre, il propose des axes cyclables d'agglomération. Le président du Collectif cycliste d'Indre-et-Loire, Gérard Rollin, était content, mardi soir, pour la présentation d'un document, réalisé par les membres du comité. Des amis d'autres associations comme Vélorution, Aspie, Secteur T ou encore l'Aquavit, avait répondu présent pour la présentation des propositions pour des axes cyclables d'agglomération. Un document très complet et détaillé sur les points noirs répertoriés dans l'agglomération et les solutions à y apporter. Les ponts un “ des dossiers lourds ” « Nous avons mis à jour ce dossier à partir du document sur le vélo édité par Tour(s)plus, explique Francis Bousquet, le vice-président du Comité cycliste. On a classifié les aménagements cyclables en tenant compte du schéma mais surtout en faisait des propositions car nous avons constaté de nombreuses ruptures des aménagements cyclables. Nous voulons surtout qu'il y ait une cohérence sur toutes les communes de l'agglomération et non pas des pistes qui s'arrêtent ici et là et qui reprennent ailleurs. » Le document de travail recense plusieurs points noirs : les sorties d'agglomération, les ponts (en particulier, le pont de Saint-Cosme interdit aux cyclistes) ; les transversales est-ouest, les transversales nord-sud, les générateurs de flux, les priorités et, pour finir, les dossiers noirs du collectif cycliste avec notamment la sortie sud de l'agglomération : le RD 943 ; le boulevard du Maréchal-Juin et le pont Mirabeau ou encore le fait que Fondettes « soit coupé du monde », a ajouté Francis Bousquet. D'autres interrogations ont émergé de cette réunion de présentation, notamment la place du vélo pendant les travaux du tramway. « Nous avons peur d'être éjectés de la route pendant cette période, mais aussi après. Il ne faut pas que le vélo soit oublié dans cette restructuration de la route. » Ce document très fouillé et ses cartes devraient donc être donnés aux instances de l'agglomération Tour(s) plus. En espérant faire avancer les deux-roues sur de meilleures voies. Delphine Coutier
commentaires

Sage décision du gouvernement grec

Publié le 22 Octobre 2009 par mmc&c dans Comment font les autres ?

Public sector to get hybrid cars

As of next year, public officials will no longer have luxury cars with large engines in which to travel around, as the government has decided that these vehicles will be replaced by smaller and more environmentally friendly hybrid cars.

Interior Minister Yiannis Ragousis said yesterday that by the end of next year all the vehicles allocated to ministries and public services, including the Church of Greece, will be replaced with cars that are powered by gasoline and rechargeable batteries.

Ragousis said that most of the cars would have an engine capacity of 1,400 cc but some officials, such as the prime minister, top judges, foreign dignitaries and the archbishop of the Church of Greece, would be allowed to use 1,600 cc vehicles.

No department will be allowed more than five cars unless there is a particular reason, said the minister.

(Kathimerini mer 14 oct 2009 )
commentaires

Quai-loire.com/

Publié le 20 Octobre 2009 par quai-loire.com&c dans Les riverains entrent en résistance

Un nouveau site à découvrir sur les bords de Loireou comment les riverains de Rochecorbon se prennent en main pour demander des aménagements réducteurs de vitesse.

Voici un extrait de la page d'accueil du site:

"Avec l'ambition d'améliorer la qualité de vie le long des quais de la Loire, l'Association Rochecorbonnaise du Quai de la Loire a été constituée en 2008. L'association a réalisé un audit très complet relevant les incohérences en matière de trafic et de sécurité des usagers. Des préconisations immédiates ont alors été présentées à toutes les autorités compétentes (Mairie de Rochecorbon, Mairie de Vouvray, Sitcat, Conseil Général...)

Nous vous proposons de découvrir le résultat de nos travaux :

commentaires

Pistes et bandes cyclables

Publié le 19 Octobre 2009 par streetfilms&c dans Comment font les autres ?

Des exemples aménagements cyclables aux US 
expliqués par des responsables de la voirie...




...avec notamment le danger que représente l'ouverture des portières de voitures pour les cyclistes.
commentaires

Passages piétons ////////

Publié le 18 Octobre 2009 par streefilms&JR&c dans usager vulnérable

Le respect des  passages piétons serat-il tombé en désuétude ?
Aux USA, au Portugal, comme en France, la question vaut le détour.

La vidéo aborde quelques  difficultés et  dangers pour les piétons de traverser sur un passage piéton.  Les véhicules s'arrêtant ou bon leur semble...


 
Dans cette vidéo américaine, il est aussi possible de voir le point de vue des personnes de petites tailles (il n'y a pas que les enfants !) , confrontées à une horde de voitures sur une grande artère. Il n'est sûr que le "permis piéton" soit d'une grande utilité alors que les automobilistes ont la tête ailleurs. Il n'est pas certain que le "pédibus" soit la solution idéale pour résoudre ce types de conflits. Certains automobilistes utilisent même le passage comme une place de parking.



D'après un spécialiste français , trois causes de dangers existent aux passages piétons :
- le manque de visibilité entre le piéton qui traverse et le véhicule (voiture ou moto) qui double le premier véhicule arrêté. Ce danger est présent à tous les passages-piétons (avec ou sans feux).
- les hésitations et craintes du piéton face à des véhicules qui s'approchent, situation qui se conclut en général au profit du véhicule. Ce deuxième danger se trouve seulement aux passages-piétons sans feux.
- lorsque la voiture s’est arrêtée au ras du passage piéton, le piéton qui traverse tout près de cette voiture est en danger d'un redémarrage impromptu, pour des raisons variées (hésitations réciproques, distraction, maladresse sur les pédales,...) Ce danger concerne tous les passages-piétons (avec ou sans feux).


commentaires

Afficher plus d'articles

1 2 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog