Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

Pendant les travaux de la rue Denis Papin à Blois, ou vont passer les cyclistes ?

Publié le 26 Février 2016 par fb&c& dans acvl, Loire à vélo, eurovélo6, vélo, cyclistes

Blois, place de la résistance vers la rue Denis Papin - sens interdit sans double-sens cyclable...

Blois, place de la résistance vers la rue Denis Papin - sens interdit sans double-sens cyclable...

A l'occasion du test de mise en sens unique dans la rue du centre ville (Denis Papin), pendant les futurs travaux à compter de mi mars, la nouvelle signalétique  indique un sens interdit "sauf bus".

Des cyclistes blésois s'interrogent quant à la possiblilité de mise en place d'un double sens cyclable. La largeur semble suffisante pour qu'un bus de 2,50 m de large puisse passer.  Un cycliste devrait également pouvoir croiser une voiture de 1,80 m de large...

 

En cas d'impossibilité, il faudra aussi prendre en compte les cyclotouristes parcourant la Loire à Vélo (Eurovélo6) avec le cheminement vers la gare et l'accès au château. Une alternative pourrait être envisagée : un itinéraire de délestage avec un balisage cyclable sécurisant vers des voies proches.

Dans tous les cas, il  faudrait impérativement communiquer notamment à destination du site de la loire à vélo (lien ci dessous).

commentaires

135 €...? (le stationnement très gênant sur le trottoir)... on verra !

Publié le 25 Février 2016 par c&VELO41 dans GCUM, incivilité, infraction, stationnement, loi, appliquer, dysfonctionnement

135 €...? (le stationnement très gênant sur le trottoir)... on verra !
135 €...? (le stationnement très gênant sur le trottoir)... on verra !

Automobilistes attention : mi-2015, le tarif des PV pour stationnement sur espace piéton, cyclable, handicapé,..., a explosé, puisqu'il est passé de 35€ à 135€, avec la création de la contravention pour "stationnement très gênant".

VELO41

commentaires

Samedi 13 - Samedi 20 - Dimanche 21 - Samedi 27 - Dimanche 28 février - Il n'y aura que 5 séances d'initiation gratuite aux gestes qui sauvent dans le val de Loire ?

Publié le 24 Février 2016 par Pref&c dans gestes qui sauvent

...de nouvelles initiations gratuites (dès 10 ans) partout dans le département, les samedi 27 et dimanche 28 février. Pour s'inscrire (au plus tard le jeudi 25 février, avant 16 h) et consulter le calendrier des initiations, rendez-vous sur le site de la préfecture : www.loir-et-cher.gouv.fr. Pour les inscriptions à la formation de 7 heures, contacter le service départemental d'incendie et de secours au 02.54.51.54.61.

NR Audrey Capitaine

Samedi 13 -  Samedi 20 -  Dimanche 21 -  Samedi 27 - Dimanche 28 février - Il n'y aura que 5 séances  d'initiation gratuite aux gestes qui sauvent dans le val de Loire ?

Ces sessions sont organisées gratuitement sur l’ensemble du territoire français au cours du mois de février. Elles ne donnent pas lieu à la délivrance d’un diplôme mais chaque participant recevra une attestation délivrée par le formateur au nom du préfet.

Préfecture

commentaires

Offre d'emploi pour un "Chargé de projet vélo"

Publié le 23 Février 2016 par agglo-larochelle&c dans Innovation

Chargé de projet vélo (h/f)

REF. : N° 2047

Pôle développement urbain - Service Mobilité et transports
Catégorie B (technicien territorial)

MISSION :

La collectivité développe depuis de nombreuses années une politique volontariste en matière de mobilité urbaine durable et notamment en faveur de l’usage du vélo (vélos en libre-service, plan vélo, calculateur cyclable, challenge entreprises…). N’ayant pas la compétence cyclable, elle s’est dotée d’un schéma directeur des liaisons cyclables à l’échelle de l’agglomération. Elle souhaite aujourd’hui développer une politique cyclable encore plus ambitieuse, en accompagnant les communes sur le montage de projets cyclables et la réalisation des axes structurants en maîtrise d’ouvrage directe.
Au sein du service Mobilité et transports, sous l’autorité du responsable du secteur promotion et planification de la mobilité, vous assurez et accompagnez le développement de cette politique à l’échelle des 28 communes.

A ce titre, vous assurez :

- la finalisation du schéma directeur cyclable à l’échelle des 28 communes
- le pilotage des projets d’axes structurants en lien avec le service aménagement
- l’accompagnement des projets communaux (diagnostic, étude, montage...)
- le développement d’outils de suivi et de promotion de la politique cyclable sur le territoire (calculateur géovélo, site internet, plan vélo, balades...)
- l’accompagnement des politiques cyclables communales (conseil en aménagement et en équipement)
- le développement des services vélo (vélo à assistance électrique, maison du vélo, campagne de sécurité, promotion du vélo…)

COMPETENCES :

Vous justifiez d’une expérience confirmée dans la conduite d’opérations dans le domaine des modes actifs, assortie d’une bonne connaissance en matière de mode de déplacements et particulièrement aux usages du vélo, des opérations d’aménagement en maîtrise d’ouvrage et en VRD. Apte à animer des réunions, vous maîtrisez les logiciels de bureautique. Autonome, disponible et rigoureux, vous alliez l’esprit d’initiative au sens du travail en équipe et en partenariat. Permis B requis.

agglo-larochelle

commentaires

Le contournement autoroutier au nord-est de Blois ne pourra pas éternellement être bétonné - Limiter les vitesses de déplacement serait une solution moins onéreuse.

Publié le 21 Février 2016 par c dans autoroute, fluidité, béton, vitesse

Il y a dix ans, à l'est de la ville de Blois, après les travaux du "carrefour de Verdun" - à 16 millions d'€ quand même ! -  la presse locale annoncait "la fin de l'enfer" ! Sur l'axe le plus fréquenté du Département !

Dix ans après, il est question d'aménagements complémentaires... à plus de 7 millions d'Euros !

Aujourd'hui, à l'heure des "budgets contraints", certains protagonistes annoncent "En dépit du contexte actuel et des incertitudes, nous travaillons pour 2016 sur une maquette de 40 M€ qui pourrait être portée à 45 M€. " !!!

Le film d'animation québecois (disponible sur "sagacite.org"), réalisé par Luc Chamberland,  montre que ce système de pensée, digne des années pompidou,  est voué à l'échec.  15 minutes de visionnage sont nécessaires pour économiser des deniers publics... à l'heure des "budgets contraints" ...

Le modèle du tout voiture, du tout poids- lourds, est voué à l'échec. (photo NDDL)

Le modèle du tout voiture, du tout poids- lourds, est voué à l'échec. (photo NDDL)

En fait, dès 2006, les bétonneurs envisageaient la suite du chantier...

Le Scot (Shéma de Cohérence et l'Organisation du Territoire) du blaisois (non daté mais avant 2006) et l'Etude du CETE, commandée par le Conseil Général - en ligne p 15/62 - ne laissent que peu de doutes:

1.6 Les projets en cours et en devenir

Afin de faire face, entre autres, à cette évolution des trafics et pour tenter de résoudre une partie des dysfonctionnements recensés plusieurs projets sont envisagés.

Le projet majeur, inscrit au contrat de plan 2000-2006, concerne l’aménagement du carrefour de Verdun. Ce carrefour se situe à l’intersection des deux axes majeurs de l’agglomération. Le trafic
qu’il supporte est considérable (environ 40 000 véhicules/ jour) et induit des saturations régulières aux heures de pointe. De plus, l’existence d’une seule sortie depuis l’autoroute conduit naturellement les sortants souhaitant rejoindre la rive gauche vers ce point névralgique (circulation de transit). L'aménagement de ce carrefour doit permettre d’améliorer les circulations tant dans le sens Vendôme-Blois-Romorantin que dans le sens Blois-La Chaussée-Saint-Victor par la création d’un pont routier, qui permettra un
accès direct à l’avenue de Verdun, ainsi qu’un passage réservé aux piétons et cyclistes, reliant la rue du Général Galembert et la rue du Coteau.La mise en circulation est programmée pour fin 2006.

CEPENDANT (NDLR) , à l’issue des travaux, plusieurs problèmes sont à craindre :
-une augmentation quasi certaine du flux des véhicules sur ce carrefour
-des perturbations, par augmentation du trafic, sur les extrémités de l’axe RD 174 / RN 152, à savoir les giratoires de la Patte d’Oie à Saint Gervais-la-Forêt et du nœud F
-les arrivées latérales au nœud F, RN 252 et donc RD 52 vont connaître des désordres...

Scot du blaisois (non daté mais avant 2006) Etude du CETE, commandée par le Conseil Général - en ligne p 15/62

Le problème principal concerne les poids lourds en transit qui préfèrent passer par la rive gauche, moins soumise aux traversées de bourgs, plutôt que de repasser en rive droite après le contournement de Blois par le sud. Bien que l'aménagement du carrefour de Verdun et la déviation de La Chaussée Saint-Victor devraient permettre de capter plus de poids lourds sur la RN 152, la rive gauche attirera toujours. En effet, entre Blois et Muides sur-Loire (franchissement de Loire), Saint-Dyé-sur-Loire est le seul bourg à traverser contre cinq en rive droite. Des aménagements routiers devraient prochainement ralentir la circulation dans le bourg et peut-être dissuader certains routiers d'emprunter cet itinéraire

Scot du blaisois (non daté mais avant 2006) en ligne p 23/62

cul de sac (photo MH)

cul de sac (photo MH)

commentaires

#GCUM

Publié le 20 Février 2016 par c dans GCUM, garé comme une merde, incivilité

Près de la fondation du doute - le centre international du questionnement - rue Franciade à Blois

Près de la fondation du doute - le centre international du questionnement - rue Franciade à Blois

Le nouveau code de la route intégre-t-il l'interdiction de se stationner sur les trottoirs ?

Le nouveau code de la route intégre-t-il l'interdiction de se stationner sur les trottoirs ?

commentaires

La loire à vélo a les pieds dans l'eau. Le risque n'est pas toujours signalé. Aucun itinéraire bis ne semble proposé aux cyclistes sur l'Eurovélo6 !

Publié le 19 Février 2016 par gr&c&bl& dans Eurovélo6, Loire à vélo, AF3V, Digoin Gilly Decize Nevers Givry Gien Orléans Blois Onzain Tours Langeais

A Blois, la submersion de l'itinéraire "Loire à Vélo" a débuté le 14 février rive gauche juste en aval de Blois et en centre ville secteur ouest.

A Blois, la submersion de l'itinéraire "Loire à Vélo" a débuté le 14 février rive gauche juste en aval de Blois et en centre ville secteur ouest.

Le 19 février, elle serait en décrue ?

Le 19 février, elle serait en décrue ?

19 février 2016 il n'y a ni mise en garde ni proposition d'itinéraire bis.

19 février 2016 il n'y a ni mise en garde ni proposition d'itinéraire bis.

En direction de Chailles, les usagers doivent redoubler de prudence.

En direction de Chailles, les usagers doivent redoubler de prudence.

A Montlouis les zones inondées sont présignalisées.

A Montlouis les zones inondées sont présignalisées.

Un panneau mobile et un panneau fixe muni de volets ouvrables indiquent le risque. Aucun itinéraire bis n'est proposé.

Un panneau mobile et un panneau fixe muni de volets ouvrables indiquent le risque. Aucun itinéraire bis n'est proposé.

A Amboise la piste cyclable est régulièrement inondée. Les cyclistes ont la possibilité de passer par la place du Marché. Des panneaux mobiles sont placés par le STA (Service Territorial d'Aménagement du CG37).

A Amboise la piste cyclable est régulièrement inondée. Les cyclistes ont la possibilité de passer par la place du Marché. Des panneaux mobiles sont placés par le STA (Service Territorial d'Aménagement du CG37).

Amboise

Amboise

A l'est de Tours, les inondations sont récurrentes sans être signalées.

A l'est de Tours, les inondations sont récurrentes sans être signalées.

A la hauteur de Marmoutier avant Rochecorbon des usagers sont aussi surpris de l'absence de signalisation !

A la hauteur de Marmoutier avant Rochecorbon des usagers sont aussi surpris de l'absence de signalisation !

commentaires

Risque routier : Janvier 2016 : autant de tués que pendant le mois de janvier 2014 !

Publié le 18 Février 2016 par JML&BN&c dans bilan, catastrophe, insécurité, AVP, Evin

Risque routier : Janvier 2016 : autant de tués que pendant le mois de janvier 2014 !

Souvenez-vous, le 26 janvier 2015, le ministre de l’Intérieur, à grand renfort de médiatisation, sortait sa première salve de 26 mesurettes. Il récidivait le 2 octobre avec 55 autres dispositions tous azimuts. Force est de constater qu’elles n’ont pas eu beaucoup d’effet : pendant ces 12 derniers mois, il y a eu 168 tués de plus qu’en 2013 !

 

Dans le dossier de presse du Comité interministériel de sécurité routière (CISR) du 2 octobre 2015, on relève qu’en 2014 les vitesses moyennes pratiquées ont augmenté de 1% alors que le nombre de tués s’est accru de 3,5%. Dans ce même dossier, il est écrit : « La vitesse reste donc bien la question centrale en matière de sécurité routière. Elle détermine la survenue de l’accident et accroît sa gravité ».

 

L’expérience montre que pour une meilleure efficacité il faut mettre en œuvre des mesures fortes et ciblées sur les facteurs d’accidents les plus fréquents, donc en priorité la vitesse. D’où la recommandation très pertinente des experts du CNSR, à savoir abaisser de 90 à 80 km/h la vitesse maximale autorisée sur le réseau à chaussées non séparées, puisque la moitié des accidents mortels sont observés sur ce type de voie hors agglomération. Cette mesure, parfaitement documentée, sauverait plus de 350 vies par an. Cependant, cet argument n’est pas suffisant pour convaincre le ministre de mettre en place cette réduction de la vitesse maximale autorisée qui, par crainte d’une opposition du puissant lobby pro-vitesse, préfère en rester à un discours convenu dans lequel il ose parler de « sa totale détermination à protéger, par tous les moyens, tous les usagers de la route », mais dans le même temps dédit son propos en affirmant qu’il « doit répondre aux aspirations légitimes des Français en matière d’acceptabilité ». En clair, pour éviter tous les remous, en particulier médiatiques, il ne veut mettre en œuvre que des mesures acceptées par tous ... et surtout par les groupes de pression anti-radar et autres !

 

Quant à la lutte contre l’alcool au volant, nous attendons toujours les moyens nécessaires pour appliquer la loi du 14 mars 2011, permettant aux juges d’imposer un éthylotest antidémarrage (EAD) pour des faits de conduite sous l’empire d’un état alcoolique. Par ailleurs nous rappelons qu’à la fin de l’année dernière le parlement, sous couvert de relancer l’économie du pays, a libéré la publicité sur les boissons alcooliques. Manifestement la sécurité routière n’intéresse pas ce gouvernement et nous en sommes victimes.

Risque routier : Janvier 2016 : autant de tués que pendant le mois de janvier 2014 !
commentaires

Des rues vont être mises en sens unique ! Des riverains ont ils été concertés ? Les vitesses ne vont-elles pas augmenter ? Le double-sens cyclable a-t-il été envisagé dans la rue des Hautes-Granges à Blois ?

Publié le 13 Février 2016 par fb&c dans blois, sens unique, vitesse, ruedesHautesGranges, Blois

L'arrété municipal (T 129/2016) aurait pu être  affiché sur la voie publique

L'arrété municipal (T 129/2016) aurait pu être affiché sur la voie publique

Quel est le but de ces modifications ? D'après un courrier officiel, distribué aux riverains le 1er mars 2016, il s'agirait d'«  d'améliorer la régulation du trafic de transit »… de « maintenir du stationnement sur chaussée et éviter les problèmes de croisement des véhicules » …

 

La rue d'Estreux de Breaugrenier sera en sens unique à partir du 14 mars 2016 - Les plans affichés sur la voie publique  ne sont pas forcément très explicites pour tous...  Les "sens unique" pourraient être indiqués, tout simplement.

La rue d'Estreux de Breaugrenier sera en sens unique à partir du 14 mars 2016 - Les plans affichés sur la voie publique ne sont pas forcément très explicites pour tous... Les "sens unique" pourraient être indiqués, tout simplement.

Blois, rue des Hautes Granges, à l'angle de la rue D'Estreux de Beaugrenier:  Des annonces peu lisibles voire confuses... L'orientation des panneaux pourrait être revue. Le sens unique dans la rue d'Estreux de Beaugrenier (la rue est à gauche du cliché) n'est pas indiqué ici. .

Blois, rue des Hautes Granges, à l'angle de la rue D'Estreux de Beaugrenier: Des annonces peu lisibles voire confuses... L'orientation des panneaux pourrait être revue. Le sens unique dans la rue d'Estreux de Beaugrenier (la rue est à gauche du cliché) n'est pas indiqué ici. .

Depuis la rue Lavoisier, la circulation sera à sens unique vers la rue des Hautes Granges. Un des panneaux forme un obstacle  pour les enfants (avec un angle vif à 1,50 m du sol) Il n'est pas conforme aux textes en vigueur qui demandent que des obstacles situés à moins de 2,20m du sol doivent bénéficier d'un rappel bas afin de les rendre détectables et ne pas représenter un danger, en particulier pour les mal voyants.
Depuis la rue Lavoisier, la circulation sera à sens unique vers la rue des Hautes Granges. Un des panneaux forme un obstacle  pour les enfants (avec un angle vif à 1,50 m du sol) Il n'est pas conforme aux textes en vigueur qui demandent que des obstacles situés à moins de 2,20m du sol doivent bénéficier d'un rappel bas afin de les rendre détectables et ne pas représenter un danger, en particulier pour les mal voyants.
Depuis la rue Lavoisier, la circulation sera à sens unique vers la rue des Hautes Granges. Un des panneaux forme un obstacle  pour les enfants (avec un angle vif à 1,50 m du sol) Il n'est pas conforme aux textes en vigueur qui demandent que des obstacles situés à moins de 2,20m du sol doivent bénéficier d'un rappel bas afin de les rendre détectables et ne pas représenter un danger, en particulier pour les mal voyants.

Depuis la rue Lavoisier, la circulation sera à sens unique vers la rue des Hautes Granges. Un des panneaux forme un obstacle pour les enfants (avec un angle vif à 1,50 m du sol) Il n'est pas conforme aux textes en vigueur qui demandent que des obstacles situés à moins de 2,20m du sol doivent bénéficier d'un rappel bas afin de les rendre détectables et ne pas représenter un danger, en particulier pour les mal voyants.

Des riverains s'interrogent : Est-ce le début d'une hiérachisation de la voirie, afin de limiter le transit qui cherche à contourner les grands axes ? Cela avait déjà été préconisée dans une étude commandée par la ville de Blois il y a plus de 15 ans... Depuis, y a t-il eu une étude afin d'avoir une vision plus globale, à l'échelle d'un quartier, voir de la ville… ?

15 mars 2016 - la rue des Hautes Granges est en partie en sens interdit... sur 30 mètres !

15 mars 2016 - la rue des Hautes Granges est en partie en sens interdit... sur 30 mètres !

...sur une portion, les deux rues ont été mises à sens unique pour tous.
Suite à cette décision, un important report de trafic automobile transite maintenant devant l’école Raphaël Périé. Celà est problématique pour la sécurité des élèves et de leurs accompagnateurs, ainsi que pour les cyclistes remontant la rue des Ecoles. Cette dernière est à double sens cyclable.

D’autre part les cyclistes sont très pénalisés par les détours imposés, sans raison, alors que la largeur des chaussées est importante, suffisante pour pouvoir croiser sans problème et en sécurité un autre véhicule. Face à cette règle incomprise et inadaptée, beaucoup de cyclistes prennent le sens interdit. Même constat rue d’Estreux de Beaugrenier.

Enfin l’application sur le terrain n’est pas conforme à l’arrêté avec une signalisation indiquant un sens unique qui débute 50 m plus loin rue des Hautes Granges, en contradiction avec l’arrêté qui indique un sens interdit à partir de l’angle de la rue D’Estreux de Beaugrenier.

Pas de signalétique non plus pour les cyclistes arrivant depuis la rue de l’Arcade et la rue Ancienne des Hautes Granges. Ils peuvent ainsi se retrouver à circuler en sens interdit sans le savoir...
Dernier point, les panneaux de signalisation posés ont été placés sans respecter les normes d’accessibilité.

Les trottoirs doivent bénéficier d’une largeur libre de 1,40m sans aucun obstacle. Rue des Hautes Granges, le trottoir déjà étroit à l’angle de la rue d’Estreux de Beaugrenier, a été encore réduit par la pose de panneaux de signalisation placés beaucoup trop bas. Les obstacles placés sur un trottoir à moins de 2,20 m du sol doivent réglementairement être signalés par un rappel bas situé à moins de 40 cm du sol, une exigence non respectée à l’angle de la Grand-Cour.

Recours gracieux contre l’arrêté municipal N° T 129/2016.

xx

commentaires

GCUM à Vendôme !

Publié le 11 Février 2016 par GC&c dans GCUM

Place du marché ...

Place du marché ...

commentaires
1 2 > >>