Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

On tourne une page

Publié le 21 Janvier 2008 par B&C dans bougezautrementablois

D'un commun accord, nous avons décidé de marquer une petite pause, le temps de la campagne électorale pour les élections municipales.

Pour ces prochaines échéances, François est présent sur une liste à Blois. Après plus de deux ans de travail,  il nous a semblé préférable de cesser d'alimenter nos différents Blogs jusqu'aux élections.
 
 
Merci à nos lecteurs, une centaine quotidiennement,
dont des élus et des techniciens qui ont parfois tenus compte de nos remarques, pour rendre la ville et la vie plus agréable pour tous.
 
Une page se tourne, il reste beaucoup à faire. Souhaitons bon courage aux futurs élus. Que dans leurs actions ils puissent penser en priorité aux plus fragiles et aux plus faibles.
 
 
Aujourd'hui le débat a pris une autre dimension pour rebondir ailleurs:
 
D'un côté, un sondage  sur la politique cyclable de la ville:
"Le nombre de bandes et des pistes cyclables à Blois est très insuffisant, insuffisant, satisfaisant, très satisfaisant ?
 
De l'autre, des interrogations quant aux futurs aménagements:
 
"Pour ou contre la suppression d'une voie sur le pont Jacques Gabriel pour créer une piste cyclable"....
 

 Encore un peu plus loin, il est question d'une vaste enquête sur les différents modes de déplacements.

 

Celà est plutôt bon signe pour notre démocratie. Le débat est maintenant ouvert.

commentaires

Plaidoyer pour des aménagements cyclables

Publié le 19 Janvier 2008 par c dans bougezautrementablois

Rue d'Auvergne à Blois, dans le secteur des Provinces, entre l'avenue Maunoury  et la rue Honoré de Balzac.

Il suffirait d'un peu d'imagination pour créer un aménagement cyclable, près du lycée Dessaignes et Delaunay en direction du lycée Augustin-Thierry.

 

Aujourd'hui, tout l'espace est occupé par le stationnement des voitures.

Il devrait être possible de reculer, un tantinet soit peu, les véhicules en stationnement.

Entre les arbres et les trottoirs, il est possible de gagner un peu de place pour les cyclistes.

La voiture, au premier plan, peut reculer un peu. Le trait gris indique l'espace ainsi libérable.

Un peu plus loin, la voiture grise n'a pas besoin de toute cette place. Partageons. Les cyclistes, roolers, personnes handicapées, auraient un espace plus large entre les voitures et les piétons.

 A contrario, certains stationnement peuvent être gênants pour les piétons. Il est possible de concilier automobilistes, cyclistes et piétons.

En arrivant près du lycée Augustin Thierry, l'aménagement pourrait se poursuivre avec un double-sens cyclable vers la rue Balzac.

commentaires

Drôle de vélo place de la résistance

Publié le 5 Janvier 2008 par b&C dans bougezautrementablois

 

(97 lecteurs le 6, 137 lecteurs le 7 et le 8 janvier)

commentaires

Quand le béton est en promotion..

Publié le 4 Janvier 2008 par b&C dans bougezautrementablois

Carrefour de Verdun à Blois

Levée des Tuileries

"Joli chemin n'allonge pas, prière ne retarde pas, aumône n'appauvrit pas" Proverbe auvergnat.

-----------------

En bonus:  un autre point de vue sur le blog de Brissmi

commentaires

Tous les moteurs automobiles bridés...

Publié le 3 Janvier 2008 par c dans bougezautrementablois

Limiter la vitesse des véhicules

dès la construction

 

2012 : tous les moteurs automobiles

bridés à 162 kmh ?

Miwin le 25 décembre 2007

En juin dernier, le député britannique Chris David a soumis au Parlement européen un rapport qui prévoit notamment d’imposer le bridage des moteurs à partir de 2012. Une proposition parmi d’autres pour réduire les émissions de CO2 et tenter de calmer nos comportements routiers.

Ce bridage limiterait la vitesse maximale des véhicules à 162 km/h, soit une limite de 25 % supérieure à la vitesse maximale autorisée dans la plupart des pays membres, pour permettre le dépassement en cas d’extrême nécessité. Voici une norme qui pourrait toucher en plein coeur le mythe de la puissance et de la vitesse, omniprésente notamment chez les constructeurs automobiles de prestige…

Les auteurs de ce rapport visent effectivement les 4×4, les sportives et les grosses cylindrées des marques qui fondent leur image sur les performances et la puissance, et qui, selon eux, incitent à la vitesse excessive (donc au danger) et rejettent trop de CO2.
Le texte dénonce également la course aux performances menée par l’ensemble des constructeurs. Entre 1994 et 2004, la puissance des voitures a progressé en moyenne de 28 %, alors que leur poids n’a augmenté que de 15 %. Un effet de surenchère qui commence à s’estomper depuis peu, avec la chasse aux kilos désormais incontournable dans la lutte contre les émissions de CO2.

Oui, mais…

Les technologies actuelles (turbo, injection directe,…) permettent de réduire considérablement la cylindrée des moteurs, donc leur consommation, pour des performances égales. Nul doute que les voitures pourront bientôt rejeter moins de 100 g de CO2 et être capables de rouler à plus de 200 km/h. Les partisans du bridage des moteurs devront alors trouver d’autres arguments.

Le bridage à 162 km/h empêcherait peut-être quelques conducteurs imprudents de dépasser les 130 km/h autorisés sur autoroute; cela dit, sont-ce vraiment eux qui sont responsables de la majorité du Co2 ? De plus, ce bridage n’empêche pas les grands excès de vitesse, en ville ou sur les routes départementales, où les risques d’accident sont plus importants.

Brider les voitures ne risque pas d’aller de soi. La vitesse est un mythe solidement ancré dans la culture automobile. Une telle mesure pourrait être vécue comme une castration, un crime de lèse-majesté. D’aucuns dénoncent une logique arbitraire, une atteinte aux libertés individuelles.

Peu importe, c’est l’intention qui compte pour Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière, qui pilote également « le palmarès de la voiture citoyenne ». « Il est prouvé que les véhicules puissants incitent à dépasser les limitations et augmentent les risques d’accidents, rappelle-t-elle. Il faut donc casser l’image de la vitesse, la ringardiser. Tout le monde se crispe encore à l’idée de brider les moteurs. Mais les choses vont évoluer, comme pour l’alcool qui est aujourd’hui reconnu comme un fléau. »

Et vous, qu’en pensez-vous ?

commentaires

Tous nos voeux pour 2008

Publié le 2 Janvier 2008 par b&c dans bougezautrementablois

Rendons nos villes plus belles

 

 

Blois-Vienne (en arrière plan) -  le val de Loire

Rue Denis Papin - La maison de la Magie - Les 3 ailes du chateau de Blois:  Louis XII - François 1er- Gaston d'Orléans..

(147 visiteurs uniques pour ce beau panorama lors la journée du 3 janvier))

commentaires