Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

Routes de campagnes: attention chaussées gluantes

Publié le 13 Février 2014 par ll&c dans RD, 80km-h, département, réseau secondaire, zone dangereuse

Villetrun (41) Sur les routes des départements ruraux il est parfois risqué de rouler même à 80 km/h
Villetrun (41) Sur les routes des départements ruraux il est parfois risqué de rouler même à 80 km/h

Villetrun (41) Sur les routes des départements ruraux il est parfois risqué de rouler même à 80 km/h

commentaires

Promotions sur les bandes cyclables !

Publié le 12 Février 2014 par fb&c

Blois - avenue Gambetta -

Blois - avenue Gambetta -

commentaires

Accessibilité : Blois et Tours ont été épinglées par l'APF !

Publié le 11 Février 2014 par APF&NR&c&D&fb

Blois - rue ? trottoir étroit encombré de poubelles et surbaissé de trottoir à revoir.

Blois - rue ? trottoir étroit encombré de poubelles et surbaissé de trottoir à revoir.

La presse locale (NR du 11 février 2014) vient de rendre compte du dernier palmarès de l'APF.

 

"A quelques semaines des municipales, l'Association des paralysés de France (APF) publie son cinquième baromètre de l'accessibilité aux handicapés des villes de France." [...] "L'APF épingle également 32 communes qui n'obtiennent « même pas la moyenne pour l'accessibilité de leurs équipements publics ». Parmi lesquelles, La Rochelle, Tours et Blois".

Blois - Alsace Lorraine

Blois - Alsace Lorraine

commentaires

Des témoignages et des courts métrages sur la vie d'après

Publié le 10 Février 2014 par FS&2cho&c

"Je vous aime très fort" - Un film de Rémi Bezançon - 2014 - Comment gérer l'absence...?

"Le sourire du pompier" un court métrage de Rémi Bezançon qui évoque la question des séquelles, des préjudices et du pardon.

commentaires

Vendôme Saint Lubin : Dès 2006 des riverains avaient déjà tiré la sonnette d'alarme

Publié le 9 Février 2014 par c& dans AVP, Vendôme, 41, Loir et cher

Dès 2006 Une association de riverains avait manifesté ses inquiétudes et l'avait fait savoir par voie de presse.

Vendôme Saint Lubin - NR 19 09 2006 - .... l'urgence d'une solution à apporter à l'envahissement par des transports internationaux dans ce quartier historique qu'est le triangle fauborg Saint-Lubin / rue Ferme / rue de la Grève. ceci depuis l'interdiction de passage dans Saint-Hilaire-la-Gravelle sur la liaison Le Mans / Orléans. Or, ces camions répugnent à utiliser les autoroutes conseillées : mais, d'où qu'ils viennent, ces camions de plus de 19 tonnes n'ont rien à faire dans ces rues étroites et sans trottoirs.


Déjà, depuis 12 ans, l'Association Saint-Lunin essaie de se faire entendre à propos du non-respect des interdictions aux plus de 3,5 T, des façades noircies, de la trop grande vitesse des véhicules, de l'utilisation des trottoirs comme pistes cyclables, etc.


Ce quartier abandonné de tous se détériore d'année en année, il devient une voie rapide entre le plateau et la porte Saint-Georges, quartier délaissé, quartier méprisé. Ce quartier est habité par environ 900 personnes, et l'affluence de nouveaux camions explique le nombre élevé de participants à cette assemblée*.


Nous savons que si la vitesse d'une collision entre un véhicule et un piéton est de 30 km/h au lieu de 50 km/h, le risque de décès du piéton tombe de 85% à 10%... Or, en particulier, la rue Ferme et la rue de la Grève ne sont pas faites pour les personnes à mobilité réduite, les caddies ou poussettes, les non-voyants, et a fortiori les enfants se rendant à l'école (il y en a) y sont en grand danger [...] »

 



 

 

Vendôme - Saint Lubin - Rue ferme - Des poids lourds en ville photographiés en septembre 2006 - Des riverains avaient déjà manifesté leurs inquiétudes
Vendôme - Saint Lubin - Rue ferme - Des poids lourds en ville photographiés en septembre 2006 - Des riverains avaient déjà manifesté leurs inquiétudes
Vendôme - Saint Lubin - Rue ferme - Des poids lourds en ville photographiés en septembre 2006 - Des riverains avaient déjà manifesté leurs inquiétudes
Vendôme - Saint Lubin - Rue ferme - Des poids lourds en ville photographiés en septembre 2006 - Des riverains avaient déjà manifesté leurs inquiétudes
Vendôme - Saint Lubin - Rue ferme - Des poids lourds en ville photographiés en septembre 2006 - Des riverains avaient déjà manifesté leurs inquiétudes
Vendôme - Saint Lubin - Rue ferme - Des poids lourds en ville photographiés en septembre 2006 - Des riverains avaient déjà manifesté leurs inquiétudes

Vendôme - Saint Lubin - Rue ferme - Des poids lourds en ville photographiés en septembre 2006 - Des riverains avaient déjà manifesté leurs inquiétudes

Vendôme Saint Lubin : Dès 2006 des riverains avaient déjà tiré la sonnette d'alarme
Vendôme Saint Lubin : Dès 2006 des riverains avaient déjà tiré la sonnette d'alarme
Vendôme Saint Lubin : Dès 2006 des riverains avaient déjà tiré la sonnette d'alarme
Vendôme Saint Lubin : Dès 2006 des riverains avaient déjà tiré la sonnette d'alarme
Vendôme Saint Lubin : Dès 2006 des riverains avaient déjà tiré la sonnette d'alarme
Vendôme Saint Lubin : Dès 2006 des riverains avaient déjà tiré la sonnette d'alarme
Vendôme Saint Lubin : Dès 2006 des riverains avaient déjà tiré la sonnette d'alarme

Vendôme - société- On a vraiment failli perdre Mam'zelle Zaza NR NR 28/10/2011 - La commerçante de la rue Marie-de-Luxembourg a été victime d'un grave accident, qui repose le problème de la sécurité faubourg Saint-Lubin. Un carrefour dangereux mais très difficile à réaménager [...]Peut-être faut-il prendre des mesures énergiques, comme limiter la circulation par des interdictions (et les faire respecter !) et revoir l'aménagement de la chaussée, en imaginant une zone de rencontre où piétons et deux roues seraient prioritaires, ce qui calmerait les ardeurs des automobilistes qui prennent le faubourg Saint-Lubin pour une rue comme les autres. Alors qu'elle est dangereuse. Hervé Aussant

Les accidents mortels à Vendôme

Les accidents mortels à Vendôme

Vendôme: La piétonne blessée décède dans la nuit- NR du 06/02/2014 Mardi soir, vers 18 h 15, un accident de la circulation s'est produit au croisement du faubourg Saint-Lubin et de la rue de la Grève. Un véhicule Qashqai Nissan descendait le faubourg Saint-Lubin et tournait à gauche dans la rue de la Grève. Au même moment une femme, âgée de 84 ans, qui traversait a été heurtée par le véhicule. Transportée par les pompiers au centre hospitalier, elle est décédée hier matin à Vendôme. Une enquête a été ouverte par le commissariat de Vendôme, les policiers ont entendu le conducteur du véhicule et cherchent maintenant les éventuels témoins qui se trouvaient par exemple derrière la voiture, mardi soir, faubourg Saint-Lubin. Les personnes ayant des renseignements à fournir peuvent contacter la brigade des accidents au commissariat de Vendôme au 02.54.73.41.40. (Nouvelle République du 6 février 2014)

Les accidents mortels autour de Vendôme

Les accidents mortels autour de Vendôme

commentaires

Trois raisons pour baisser les vitesses sur les routes départementales

Publié le 7 Février 2014 par onisr&c dans RD, 80 km-h, vitesse

"La plus forte mortalité par million d'habitants. Sur la carte ci-dessous, qu'a établie l'ONISR en janvier, on voit que 28 départements métropolitains sont coloriés en marron (plus de 90 tués par million d'habitants et par an, alors que la moyenne nationale s'établit à 62 tués par million d'habitants).  Parmi ces vingt-huit départements coloriés en marron, on distingue notamment :[...] le Loir et cher. Source sosconso.blog.lemonde.fr

"La plus forte mortalité par million d'habitants. Sur la carte ci-dessous, qu'a établie l'ONISR en janvier, on voit que 28 départements métropolitains sont coloriés en marron (plus de 90 tués par million d'habitants et par an, alors que la moyenne nationale s'établit à 62 tués par million d'habitants). Parmi ces vingt-huit départements coloriés en marron, on distingue notamment :[...] le Loir et cher. Source sosconso.blog.lemonde.fr

Le Loir et cher connait également une recrudescence inquiétante des accidents mortels en ce début d'année 2014

Le Loir et cher connait également une recrudescence inquiétante des accidents mortels en ce début d'année 2014

commentaires

A Villetrun les écoliers sont aussi en danger pour accéder au bus !

Publié le 6 Février 2014 par ll&c dans villetrun, enfant, rue, risque, transport en commun, TLC, Loir et cher, Route41, nuit, RD917

A Villetrun, (près de Vendôme)  l'arrêt de bus pour les écoliers a été déplacé ! Des parents d'élèves n'ont pas le souvenir d'avoir été prévenus ! Les modifications  d'itinéraire des bus Route41 (anciennement Transports du Loir et Cher) n'ont pas manqué de susicter des interrogations et des inquiètudes.

à gauche de l'image  l'abri bus  situé à l'ancien point de ramassage et au fond, juste dans le virage, le nouveau point de prise en charge des écoliers.à gauche de l'image  l'abri bus  situé à l'ancien point de ramassage et au fond, juste dans le virage, le nouveau point de prise en charge des écoliers.
à gauche de l'image  l'abri bus  situé à l'ancien point de ramassage et au fond, juste dans le virage, le nouveau point de prise en charge des écoliers.

à gauche de l'image l'abri bus situé à l'ancien point de ramassage et au fond, juste dans le virage, le nouveau point de prise en charge des écoliers.

A l'endroit précis où le car prend en charge les enfants. Outre l'absence totale de signalétique verticale ou horizontale, il n'y a  aucun abri en cas d'intempéries en encore moins d'aménagements réducteur des vitesses
A l'endroit précis où le car prend en charge les enfants. Outre l'absence totale de signalétique verticale ou horizontale, il n'y a  aucun abri en cas d'intempéries en encore moins d'aménagements réducteur des vitesses

A l'endroit précis où le car prend en charge les enfants. Outre l'absence totale de signalétique verticale ou horizontale, il n'y a aucun abri en cas d'intempéries en encore moins d'aménagements réducteur des vitesses

Du même endroit, quelques mètres plus bas, au centre de la photo l'ancien abri-bus et son pannonceau bleu.
Du même endroit, quelques mètres plus bas, au centre de la photo l'ancien abri-bus et son pannonceau bleu.

Du même endroit, quelques mètres plus bas, au centre de la photo l'ancien abri-bus et son pannonceau bleu.

Deux enfants dans la pénombre traversent la RD917 sur le passage piéton afin de rejoindre le car de transport scolaire.

Deux enfants dans la pénombre traversent la RD917 sur le passage piéton afin de rejoindre le car de transport scolaire.

Ce dysfonctionnement présente un risque avéré pour la sécurité des enfants. Lors de mauvaises conditions météo,  ils se protégent d'abord sous l'ancien abri-bus, traversent la route départementale 917  et rejoignent ensuite rapidement le car lorsque celui-ci arrive au nouveau point de prise en charge !

Ceux qui ont modifié l'itinéraire auraient-ils oublié les principaux utilisateurs ?

Le réseau route41 entre Blois et Vendôme

Le réseau route41 entre Blois et Vendôme

commentaires

Commune, Département, Etat : un exemple d’inertie coupable

Publié le 5 Février 2014 par cc&jv&c dans riverains, vulnérables, La Bohalle, Angers, Loire, risque, Maine et Loire, RD 952, poids lourds

Commune, Département, Etat : un exemple d’inertie coupable
Commune, Département, Etat : un exemple d’inertie coupable

Pour circuler entre Angers et Saumur, deux routes s’offrent au voyageur. L’une d’elle est large, moderne, bien équipée pour tous les types de véhicules et pour un trafic dense. L’autre route (RD 952) longe la Loire et offre de magnifiques paysages: sinueuse au gré du fleuve, bordée de maisons en certains endroits, traversant de beaux villages, elle a une vocation touristique et prétend servir de support au circuit «La Loire à vélo». Hélas, cette voie est massacrée par un trafic rapide et violent, avec de nombreux poids lourds. Plusieurs communes ont aménagé abords et traversée : mais à La Bohalle à une quinzaine de kilomètres d'Angers, les choses vont autrement. Sur une longue ligne droite propice à tous les excès, équipée comme une piste de compétition, bénéficiant de la priorité sur les rues adjacentes, les excès de vitesse sont très nombreux, des poids lourds de 38 tonnes - pourtant interdits par arrêté - circulent librement à 2 mètres 50 de la façade des maisons, il est hors de question de circuler en vélo sans risque. Le circuit «Loire à vélo» est renvoyé dans les champs de maïs à l’intérieur des terres ... Quant aux piétons, ils n’ont qu’à raser les façades et éviter de passer côté Loire ...

Depuis plusieurs années, malgré l’évidence d’un risque important pour les usagers et les riverains, malgré un projet pré-électoral d’aménagement vieux de 10 ans, malgré réunions, études et démarches auprès des responsables, il semble qu’on ait décidé de ne rien décider.

Riverains excédés

Les années passant, nuisances sévères et accidents se multipliant aux abords du village ont amené les riverains à faire étudier méthodiquement la circulation par des spécialistes. Une étude très détaillée a été réalisée, on peut résumer celle-ci par quelques chiffres.

➢ 5000 véhicules par jour dont 140 poids lourds.

➢ Dans le sens Saumur - Angers, sens dans lequel les véhicules frôlent les façades de maison :

❏ 54% des VL et 65 % des PL circulent en infraction de vitesse (la vitesse maximum autorisée est 50 km/h)

❏ VL : 18 % sont mesurés entre 60 et 110 km/h. 83 % des VL sont en excès entre 22 h et 6 h.

❏ PL :23 % sont mesurés entre 60 et 90 km/h . 100 % des PL sont en excès entre 22 h et 6 h

Tous les autres indicateurs (V85, V15, vitesse moyenne > 50 km/h ... ) vont dans le même sens. Cette «rue» est un déni de sécurité. Absence d’espace pour les usagers vulnérables, pas de stationnement pour les riverains, accessibilité nulle pour les PMR, proximité des façades offertes au moindre dévoiement de poids lourds, voie de largeur inégale entraînant des chocs violents.

Des malencontreux panneaux de priorité AB6 installés à l’ entrée de l’agglomération (alors qu’en 2009, la RD 952 a perdu son statut d’axe à grande circulation) accordent la priorité aux véhicules traversant le village , induisant des comportements inciviques et accidentogènes.

Administration: pas d’excès de vitesse

Nous savons que de tels problèmes ne se règlent pas instantanément : mais depuis 2010, nous avons rencontré le chargé de sécurité routière puis adressé une étude complète au Conseil général et au Préfet pour demander la mise en sûreté de cette traversée et prioritairement, faire respecter la Loi : à tout le moins, verbaliser les vitesses excessives et la circulation illégale des poids lourds.

Malgré plusieurs relances et des réponses dilatoires, à ce jour, rien n’a été fait. Attend-on pour agir qu’un poids lourd en perdition détruise des maisons et tue leurs habitants, qu’un chargement dangereux bascule dans le fleuve, qu’un cycliste y soit projeté ou qu’un enfant osant sortir de sa maison côté rue soit fauché ?

commentaires

Eric Laruelle, Président "d'espace piéton" à Rennes, propose un modèle de lettre pour des candidats aux élections municipales de 2014

Publié le 4 Février 2014 par EL&c

Eric Laruelle, Président "d'espace piéton" à Rennes, propose un modèle de lettre pour des candidats aux élections municipales. Libre à chacun de l'adapter au contexte local.

 

Madame, Monsieur,

L'association Espace Piéton a été créée en 2004 à la suite de l'accident mortel d'une fillette, renversée par un car sur un passage piéton alors que le feu était vert pour elle. Cet accident ne devait rien à la fatalité. Il démontrait une fois de plus la vulnérabilité des piétons en milieu urbain.

Nous rappelons que deux accidents sur trois surviennent en agglomération avec une forte implication des usagers vulnérables, piétons, cyclistes et usagers des deux roues à moteur. Parmi les piétons, on note une forte représentation des enfants et des personnes âgées.

Les agglomérations font aujourd'hui face à un défi majeur: maitriser leur système de déplacement pour concilier liberté de circuler, sécurité des déplacements et qualité de l'environnement.

Plusieurs modalités d'action doivent être associées :

- favoriser l'intermodalité en proposant le moyen de circulation le plus adapté (train, voiture automobile, car, bus, métro, bicyclette, marche à pied) en fonction des contraintes locales,

- limiter les vitesses en ville à 30 km/h dans les zones résidentielles et celles ou la vie locale est prédominante comme recommandé aux municipalités par le Parlement Européen,

- optimiser les aménagements qui contribuent à améliorer la sécurité des usagers de la rue.

Accroitre les modes de transports actifs dont la marche à pied, permet d'améliorer la sécurité des usagers de la ville et de renforcer la qualité de vie dans les zones urbaines.

 

Vous avez décidé de vous présenter aux suffrages des électeurs de notre commune et nous vous demandons de vous engager à mettre en oeuvre une réelle stratégie politique en faveur des déplacements actifs. Les thèmes suivants sont à mettre en oeuvre prioritairement:

- Prise en compte de la marche comme un mode de déplacement à part entière,

- Zones de circulation apaisée: passer les 2/3 de la voirie en zones 30 ou zones de rencontre,

- Zones 30 étendues aux abords des écoles et non simple limitation à 30 km/h,

- Code de la Rue: communication pédagogique à destination du grand public,

- Limitation de la vitesse sur les axes urbains restants à 50 km/heure.

Nous espérons que vous serez sensible à notre démarche citoyenne. Vous pouvez compter sur notre association pour porter les valeurs de partage et de respect mutuel indispensable à une vie harmonieuse en société.

Nous souhaitons votre accord pour diffuser votre réponse sur notre site internet

Eric Laruelle, Président d'Espace Piéton

Association Espace Piéton

www.espacepieton.org

 

Association Espace Piéton
Maison de la consommation et de l'environnement
48 Bd Magenta
35000 Rennes
Eric Laruelle, Président "d'espace piéton" à Rennes, propose un modèle de lettre pour des candidats aux élections municipales de 2014
commentaires

Blois - Rue Gallois - Nouvel obstacle au cheminement piéton !

Publié le 3 Février 2014 par fb&c

Un nouvel obstacle a été posé cette semaine sur le trottoir inscrit au schéma directeur d'accessibilité pour la liaison entre la ville haute et la ville basse, rue Gallois à Blois. Avec  1,50 m de large, le cheminement était possible. Un nouvelle signalétique a été implantée pour trouver les hôtels.Le poteau a été planté au milieu du trottoir ! Il ne reste désormais plus que 90 cm de passage libre dans une artère très fréquentée aux heures de pointe...
Un nouvel obstacle a été posé cette semaine sur le trottoir inscrit au schéma directeur d'accessibilité pour la liaison entre la ville haute et la ville basse, rue Gallois à Blois. Avec  1,50 m de large, le cheminement était possible. Un nouvelle signalétique a été implantée pour trouver les hôtels.Le poteau a été planté au milieu du trottoir ! Il ne reste désormais plus que 90 cm de passage libre dans une artère très fréquentée aux heures de pointe...

Un nouvel obstacle a été posé cette semaine sur le trottoir inscrit au schéma directeur d'accessibilité pour la liaison entre la ville haute et la ville basse, rue Gallois à Blois. Avec 1,50 m de large, le cheminement était possible. Un nouvelle signalétique a été implantée pour trouver les hôtels.Le poteau a été planté au milieu du trottoir ! Il ne reste désormais plus que 90 cm de passage libre dans une artère très fréquentée aux heures de pointe...

Le panneau de la rue Gallois à Blois a été  démonté dès le lendemain de la publication. Puis repositionné un peu plus loin en laissant un passage libre conforme aux textes (plus de 1m40 de passage libre de tout obstacle, ici 1m45).Mais pourquoi avoir placé ce poteau à plus de 30 cm du mur ?

Le panneau de la rue Gallois à Blois a été démonté dès le lendemain de la publication. Puis repositionné un peu plus loin en laissant un passage libre conforme aux textes (plus de 1m40 de passage libre de tout obstacle, ici 1m45).Mais pourquoi avoir placé ce poteau à plus de 30 cm du mur ?

Pourquoi ne pas opter pour des poteaux "décalés" que l'on trouve ailleurs, à Angers par exemple, laissant le maximum d'espace libre

Pourquoi ne pas opter pour des poteaux "décalés" que l'on trouve ailleurs, à Angers par exemple, laissant le maximum d'espace libre

commentaires
<< < 10 20 30 40 50 60 70 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 100 200 > >>