Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

Avec tous nos remerciements au Conseil Général pour la voie verte

Publié le 3 Octobre 2013 par c&p&nr in voie verte

La presse locale vient de publier un beau témoignage:

 

Entre vous et nous A vélo sur la Voie verte : " Vous ne serez pas déçus ! "
03/10/2013 Pierre n’avait pas encore exploré la Voie verte Bressuire-Parthenay. Enchanté par son escapade à vélo, il la recommande vivement aux amateurs de nature.
Tous les matins, je démarre la journée avec le fruit de votre travail, l'information, nous écrit Pierre Renaudeau, dont on ne peut ici que saluer les saines habitudes. La semaine dernière pourtant, notre lecteur bressuirais a dérogé à la règle : « Après avoir consulté la météo la veille et souhaitant profiter des derniers beaux jours, je suis parti de bon matin, m'en allant sur un chemin à bicyclette (merci Monsieur Montand), raconte Pierre. Un chemin que j'avais envie d'explorer depuis belle lurette : la Voie verte. »
" L'enchantement est au rendez-vous "
Aménagée par le conseil général des Deux-Sèvres et inaugurée en 2006, la Voie verte relie Bressuire à Parthenay, plus précisément Terves à Châtillon-sur-Thouet, sur les traces de l'ancienne voie ferrée. « Parti à 9 h, et mes parents habitant à Parthenay, je décidais de leur faire la demi-surprise de mon arrivée pour midi (je ne leur avais pas précisé mon moyen de transport), poursuit notre lecteur. A Bressuire, on peut prendre le début de la voie en prenant boulevard de la Goblechère, la petite route de la tannerie (à gauche en sortant de Bressuire). L'entrée est signalée un petit kilomètre et demi plus loin. »
« Dès que l'on est sur cette voie, l'enchantement pour le cycliste est au rendez-vous : pas d'autos, pas de fumée, pas de bruit ni de klaxons, et un air pur à respirer goulûment sans retenue. Au bout de quelques kilomètres, la vue de la voie au petit matin m'arrête et me fait me féliciter d'avoir emmené mon appareil photo. »
« J'appuie un peu sur la pédale pour être finalement à Parthenay, à côté d'Etalmobil, à 12 h 05 pile. Le parcours est fabuleux, toujours facile, bien roulant. Pour ne rien gâcher, la chasse y est strictement interdite, ce qui est rappelé à chaque entrée. »
Au retour, après une halte chez ses parents – « ravis » – Pierre a pu profiter « plus tranquillement des très jolies gares résiduelles du chemin de fer d'autrefois. Parmi elles, celle de Clessé, un peu en retrait, car propriété privée, mais magnifiquement entretenue. Ces trente kilomètres de tranquillité, qui vous font passer en douceur du Bocage à la Gâtine, la plupart du temps ombragés, sont parsemés de quelques bancs et de tables de pique-nique, entre autres à Fénery. »
" Ni autos, ni klaxons et un air pur à respirer goulûment "
« Je ne peux conseiller qu'une chose aux amateurs de randonnée à pied ou à cycle, allez-y, vous ne serez pas déçus. J'y ai d'ailleurs croisé quarante-deux personnes, dont deux connaissances. » Et c'est avec le même enthousiasme que Pierre achève sa missive : « Fabuleux, non ? Avec tous mes remerciements au conseil général. » Voilà qui est dit.

La NR du 3 octobre 2013

Commenter cet article