Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire

Espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Faire savoir à ceux qui savent faire...avec pour seul objectif "zéro accident" - et normalement sans publicité, si c'est le cas, c'est sans notre accord...

Un scandale à la Bohalle

Publié le 17 Juin 2012 par cc L44&c in Mise en danger manifestement délibérée


II y a 3 ans que Josette et Jean Venuat, habitant dans ce village sur la levée de Loire (entre Angers et Saumur) sont venus à la Ligue nous parler de ce que l'on peut vraiment qualifier de scandale (je pèse mes mots). Il suffit de voir la photo ci-contre : sur cette rue (on est en agglomération) passent 5000 véhicules par jour dont plus de 130 poids lourds (alors que c'est interdit au transit); des mesures réalisées par un cabinet d'expertise ont montré que 45 % des Vl et 55 % des PL y roulent en excès de vitesse souvent important
(La chaussée rectiligne ressemble à une piste de compétition automobile). La façade des maisons et leur porte d'entrée est comme on le voit à moins de
3 mètres de la ligne de rive, aucun stationnement ni arrêt, aucune circulation des piétons et cyclistes ne sont possibles. Les riverains, frappés de plein fouet par les nuisances importantes de ce trafic courent de grands risques. Le moindre dévoiement (il y a eu plusieurs accidents) peut entraîner une catastrophe.


De nombreuses démarches locales n'aboutissent pas. L'autorité municipale complètement défaillante pour les équipements comme pour son pouvoir de police refuse d'assumer ses responsabilités et n'assure pas la sécurité de ses administrés.
 

 

Nous avons entamé une démarche auprès du Conseil Général et de la Sécurité routière 49 pour qu'une solution soit apportée à cette situation d'un autre âge.

 

 

2012 07 La Bohalle.

 

Sur 130 camions passant chaque jour, plus de la moitié circulent à plus de 50 km/h. Ici, à 2 mètres de la façade de jean Venuat ! Le gilet fluo est de rigueur lorqu'il sort de sa maison et il ne faut pas s'attarder.

 

source: La lettre aux adhérents de la Ligue Contre la Violence Routière - association de Loire-Atlantique

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog