Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

110 km/h est-ce bien raisonnable ?

Publié le 31 Juillet 2011 par mmc&b&c in On nous cache tout

Décidément, la trêve estivale induit bien des extravagances chez des aménageurs routiers.  L’été 2007*, l’idée, d’ailleurs immédiatement contestée, avait déjà surgi pour une augmentation des vitesses sur la voie dite "rapide" blésoise. En pleine époque des moissons 2011, c’est l’augmentation des vitesses de 90 km/h à 110 km/h qui est annoncée entre St-Gervais et Clénord !!**

 

Pour la Ligue contre la Violence Routière, la décision de passage de 90 kms/h à 110 kms/h est une mise en danger MANIFESTEMENT délibérée, rappelant qu’une augmentation de 1% des vitesses moyennes entraîne 4% d’accidents mortels en plus. De plus, quel est le "gain de temps" avec une limitation à 110 sur 4 km de distance ? Il en va de même pour la traversée de Clénord:  traverser un hameau à 70 km/h au lieu de 50 met dautant plus les riverains en danger.

 

La difformité décisionnelle ne s’arrête pas là. L’interdiction d’usage de cette portion de route s’adressant aux cyclistes, cyclomotoristes, piétons, dans leurs activités pratiques, utilitaires, s’étend aux promeneurs, randonneurs, cavaliers, et à tous ceux qui n’ont pas les moyens d’acquérir  un véhicule motorisé.

 

La Ligue contre la Violence routière déplore la détérioration d’un périmètre qui se rétrécit de jour en jour pour les usagers autres que motorisés.  Une fois de plus, on a sauté la case débat/concertation pour les riverains concernés et dont l’impact de telles décisions est lourd en conséquences pour leur sécurité, qualité de vie.

 

La boursouflure automobile manifeste de plus en plus ses limites. Les solutions hier utopiques ou hors de prix sont aujourd’hui réalisables du point de vue technique et économique. L’avancée des consciences civiques porteuses d’avenir, partageuses, est palpable partout, sauf dans les bureaux des aménageurs ? L'avenir de notre département est-il seulement dans uine politique autoroutière ?***

 

La Ligue contre la Violence Routière demande donc au Conseil Général d’exploiter de manière optimale la mobilité de tous les usagers, sans pratiquer l’exclusion. Arrêter de dépenser l’argent public, sous forme d’aménagements inaptes à leur vie quotidienne, devrait être l’objectif primordial en ces temps de crise.  L'association demande également au Préfet une mise en cohérence avec l'objectif présidentiel de moins de 3000 morts sur les routes en 2012.

 

 

 

2011 06 Déviation de cellettes.

 

 

* NR du 2 septembre 2007: "110 km/h sur la voie rapide est-ce bien raisonnable ?"

 

** NR du 29 juillet 2011:110 C'est la vitesse à laquelle on roulera sur la future section à quatre voies entre la patte-d'oie de Saint-Gervais-la-Forêt et Clénord. La décision définitive n'est pas encore prise (elle dépend des services de l'État et non du conseil général). Mais l'aménagement a été conçu pour cette vitesse avec en particulier un large terre-plein central, des bandes d'arrêt d'urgence et l'absence de carrefours. En revanche, c'est à 70 que l'on roulera dans la traversée de Clénord, radar fixe à l'appui. Celui-ci se trouvera annoncé par un radar dit « pédagogique ».

  ................

- Un nouveau débouché sur la route de Blois à Romorantin, pour la VC n° 3 (à droite) vers Cellettes. - (dr) Le carrefour de Clénord se refait peu à peu un visage rassurant. Jusqu'à l'année dernière, ce secteur où se côtoient automobilistes, cyclomotoristes, cyclistes et piétons, regroupait à lui seul trois intersections accidentogènes sur une longueur de 900 mètres, ce qui en faisait l'un des « points noirs » du réseau routier départemental en matière de sécurité. Les choses ont commencé à changer l'été dernier avec une première tranche de travaux qui a concerné le tronçon centre où se trouve le débouché de la voie communale n° 5 en provenance de Mont-près-Chambord. Celui-ci a été redressé, élargi et équipé d'îlots directionnels. Une opération identique a démarré en juin pour le le tronçon nord où se trouve le débouché de la voie communale n° 3 en direction de Cellettes. Là aussi, l'aménagement vise à créer une intersection à angle droit, assurant une meilleur visiblité et facilitant les manoeuvres de changement de direction, y compris pour les grumiers (véhicules d'exploitation forestière). Pendant la durée des travaux, prévus pour durer jusqu'à la fin du mois d'août, les automobilistes désirant se rendre à Cellettes devront emprunter la RD 77, sur l'autre rive du Beuvron. Une troisième et dernière tranche de travaux, concernant le tronçon sud (débouché de la RD 77 en provenance de Cellettes et en provenance de Tour-en-Sologne) sera engagée l'année prochaine.

 

*** supplément NR juin 2011: "quel avenir pour les Département ?"

 

2011 08 08 patte doie clénord.

 

Cartographie des accidents de la route dans le Loir et Cher: ou sont les zones dangereuses ?

Commenter cet article