Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

Pour une modération des vitesses sur l'ensemble du val de Loire par exemple le long de l'ancienne RN152 déclassée notamment en RD 952.

Publié le 25 Février 2017 par c&fb in VMA, 80, RD, vitesse, RN152, RD952

Pour une baisse généralisée à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur les routes secondaires bidirectionnelles.

La D952, a encore été le théâtre de nombreux accidents, pour laquelle des acteurs cherchent encore des solutions. Sur les levées de Loire, souvent sinueuses et sans zones de récupération, en cas de sortie de route, les conséquences des accidents sont souvent dramatiques. Le 90 km/h semble être ici parfois inadapté.

 

Alors, pourquoi ne pas envisager  la  réduction des vitesses autorisées ? Le 80 km/h expérimenté sur quelques routes de France ne pourrait-il pas être testé là aussi ? Et les radars tronçons ?

 

Il faudrait également pouvoir surveiller et sanctionner les conducteurs qui ne devraient jamais dépasser les 80 km/h : Ceci est valable pour tous quand il pleut, également pour les titulaires d’un permis de moins de 2 ans ou les conducteurs de poids lourds...

La route nationale 152 a d'abord relié Briare à Angers, succédant à la route impériale no 172 de Briare à Angers, parcourant la rive droite de la Loire, créée en 1811. Elle suit la rive droite de la Loire tout au long de son parcours.

À la suite de la réforme de 1972, elle a été déclassée en RD 952 de Briare à Châteauneuf-sur-Loire et de Saumur à Angers et reprise par la RN 60 (aujourd'hui RD 960) entre Châteauneuf-sur-Loire et Saint-Jean-de-Braye. Elle reprend ensuite l'ancien tronçon Fontainebleau - Orléans de la RN 51 ; elle relie alors Fontainebleau à Saumur.

En 2006, elle a été déclassée en RD 152 en Seine-et-Marne, en RD 2152 dans le Loiret et en Loir-et-Cher (à l'est de Blois) et en RD 952 en Loir-et-Cher (à l'ouest de Blois), en Indre-et-Loire et en Maine-et-Loire.

wikipédia (pas forcémeent fiable)

Indre-et-Loire - Fondettes – Circulation La vitesse limitée à 70 km/h sur la levée de la Loire
NR 17/02/2017 Des panneaux, pour l'heure provisoires, ont fleuri il y a une quinzaine de jours sur la levée de la Loire, à la hauteur de la commune de Fondettes. Ils enjoignent aux automobilistes de réduire leur vitesse à 70 km/h au lieu de 90 km/h précédemment. Une interdiction qui a fait « râler » un certain nombre d'usagers qui prétendent « que c'était à peu près le seul endroit où il était possible de doubler lorsque l'on se trouvait derrière un véhicule qui n'avançait pas ». Contacté, le Service territorial d'aménagement (une structure qui dépend du département, NDLR) explique que si les panneaux définitifs n'ont pas encore été posés, l'interdiction elle, sera pérenne.« Nous avons été sollicités par le maire de la commune qui nous a fait remonter les observations de plusieurs de ses administrés. Du fait de la circulation particulièrement dense sur cet axe, les usagers qui arrivent des voies communales ont de plus en plus de mal à s'insérer sur la D 952. Des cyclistes ont également fait part de leur sentiment d'insécurité en raison de la vitesse à laquelle roulent les voitures sur cet axe. »
En vertu de quoi, la vitesse est désormais limitée à 70 km/h entre Port Foucault et la zone très urbanisée située plus près de Tours. « On passera donc par paliers de 90 km/h à 50 km/h » explique le STA.
Le service rappelle qu'une mesure analogue avait été mise en place sur Savonnières avec, au départ, des réactions un peu énervées des usagers avant que le bien fondé de la mesure ne soit compris. Il explique par ailleurs que les véhicules venant de Langeais et se rendant à Tours peuvent également emprunter l'autoroute, gratuite sur ce tronçon.

Ph. S. La Nouvelle République édition d'Indre et Loire

Indre-et-Loire - Amboise, Noizay , Vernou -sur-Brenne - Radar tronçon de Noizay : le bilan un an après
NR 08/12/2014 Les accidents sont-ils moins nombreux depuis l'installation de ce premier radar tronçon ? - (Photo d' archives NR)

Installé sur la RD 952 depuis plus d’un an, à cheval sur les communes de Noizay et Vernou, le premier radar tronçon du département rend-il la route plus sûre ?

Toujours étroite, souvent sinueuse, incontestablement dangereuse, l'ex-RN 152 n'en finit pas d'apporter son lot d'accidents. En deux ans , entre avril 2010 et mai 2012, pas moins de 14 d'entre eux ont nécessité un transport à l'hôpital d'Amboise. A deux reprises, l' issue a été fatale.

Comme ce triste 25 février 2012, où un jeune homme de 25 ans a perdu la vie aux « Gros-Ormeaux » à Noizay. L'Afvac ( Association des familles de victimes des accidents de la circulation ) s'était fait le porte- parole des parents de la victime pour dénoncer le caractère accidentogène de l'endroit . Après moult arguties, il serait désormais « zone de vigilance accrue » jusqu'à Nazelles-Négron.
Le radar tronçon, à cheval sur les communes de Noizay et Vernou-sur-Brenne – et couvrant environ 4 km – peut-il être considéré comme une réponse au problème ? Il semble, en effet, que les autres solutions techniques – pose d'un rail de sécurité , bandes réfléchissantes… – n'aient pu être retenues.
En tout cas, depuis son installation et sauf erreur, il n'y a pas eu de nouveau drame à cet endroit. « J'ignore s'il est en activité ou pas mais, à ma connaissance , on n'a pas eu d'accident (*) depuis qu'il est installé. En plus, comme il y a aussi un radar en face… », répond Jean- Pierre Vincendeau, maire de Noizay, qui croit se souvenir que l' appareil a déjà été vandalisé à deux reprises.
« Les gens de la commune ne s'en aperçoivent pas trop s'ils partent de Noizay. Et, s'ils respectent les limitations, il n'y a pas de problème. »

La Nouvelle République édition d'Indre et Loire 8 dec 2014


Loir-et-Cher La route départementale 952 un axe dangereux NR31/07/2015 En dix ans, treize accidents mortels se sont produits sur cet axe qui relie Blois à Amboise en longeant la Loire . Le dernier en date a eu lieu cette semaine.

En dix ans, il y a eu 13 accidents mortels sur la RD 952, entre Blois et Onzain , le dernier en date remontant à mardi soir . Ils ont coûté la vie à 15 personnes. « Cela fait 17 ans que je suis là, cette route est dangereuse, elle a toujours été meurtrière » , indique un gendarme de l'escadron départemental de sécurité routière (EDSR). C'est l'axe où il y a eu le plus d'accidents mortels pour la compagnie de gendarmerie de Blois.
La moitié de ces accidents se sont produits dans un secteur restreint d'environ deux kilomètres , à proximité de l'endroit où a été installé en 2009, à Chouzy-sur-Cisse, un radar automatique, après quatre accidents mortels de 2005 à 2008.

La Nouvelle République du Loir et cher - édition du 31 juillet 2015


Loir-et-Cher ACCIDENT SUR LA RD 952 La gendarmerie lance un appel à témoins
NR 07/04/2015 L'accident – qui s'est produit entre Chouzy et Blois, vendredi 3 avril, sur la route départementale 952 – a fait un mort et deux blessés. Hier, la brigade de gendarmerie d'Onzain a lancé un appel à témoin :« Suite à l'accident survenu vendredi soir, toute personne qui aurait été témoin du choc entre les deux véhicules impliqués - une Clio II blanche et une Opel Vectra grise – sont priés de contacter la gendarmerie d'Onzain au 02.54.33.56.10. »

La Nouvelle République du Loir et cher - édition du 7 avril 2015

Commenter cet article