Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

Distracteurs & Téléphones intégrés au véhicule : la mort en plus moderne.

Publié le 11 Novembre 2016 par Mario von Rickenbach(?)&c&Salome(?) in distracteur, téléphone, volant, procès, jugement, mort

Avec une libre interprétation de l'Exposition temporaire de Mario von Rickenbach(?) de Salome(?) à la Fondation du Doute à Blois.
Avec une libre interprétation de l'Exposition temporaire de Mario von Rickenbach(?) de Salome(?) à la Fondation du Doute à Blois.
Avec une libre interprétation de l'Exposition temporaire de Mario von Rickenbach(?) de Salome(?) à la Fondation du Doute à Blois.
Avec une libre interprétation de l'Exposition temporaire de Mario von Rickenbach(?) de Salome(?) à la Fondation du Doute à Blois.
Avec une libre interprétation de l'Exposition temporaire de Mario von Rickenbach(?) de Salome(?) à la Fondation du Doute à Blois.
Avec une libre interprétation de l'Exposition temporaire de Mario von Rickenbach(?) de Salome(?) à la Fondation du Doute à Blois.

Avec une libre interprétation de l'Exposition temporaire de Mario von Rickenbach(?) de Salome(?) à la Fondation du Doute à Blois.

Le 23 novembre 2012 sur une route départementale de Vendée, le conducteur d’un scooter attend sur l’axe médian de la chaussée car un véhicule vient en sens inverse alors qu’il doit s’engager dans une station-service située à sa gauche. Son clignoteur fonctionne et son feu arrière est allumé. Deux adolescents sont sur la machine. Il est 18 heures 39. A cet instant, M. C. arrive dans le même sens à bord de son véhicule 5008 Peugeot et percute très violemment le scooter par l’arrière. Le jeune A., 15 ans, est tué sur le coup et son passager M. T. est grièvement blessé.


L’enquête et l’instruction montrent que le véhicule de M. C. est équipé d’un téléphone intégré au tableau de bord. Ce système n’est pas interdit mais les constructeurs l’installent sur leurs véhicules homologués malgré les rapports d’experts et études internationales qui concluent à sa dangerosité (charge mentale augmentée, détournement du regard, focalisation de celui-ci et manipulations au tableau de commande). Le rapport établi par l’opérateur téléphonique montre qu’entre 18 h 20 et 18 h 39, 5 communications ont été établies avec 4 correspondants différents (3 appels sortants et 2 entrants) pour une durée totale de 2 minutes 16 secondes. Les 2 derniers appels sont enregistrés juste avant et à l’instant même du choc, instant attesté précisément par le système automatique d’appel d’urgence du véhicule au 3318 ainsi que par celui – horodaté - d’un témoin visuel au CODIS. Le conducteur avait reçu un SMS 3 minutes avant le choc. Il est donc formellement établi et non contesté que le conducteur regardait et utilisait son téléphone depuis plusieurs minutes et précisément au moment où il causa la mort du jeune A. et les graves blessures de son camarade. L’enquête montre aussi que sur cette route de 6,40 mètres de large (2 voies de 3,20 mètres) et au moment de dépasser par la droite le scooter avec environ 1 mètre de sécurité, il roulait à environ 80 à 90 km/h, vitesse créant un risque majeur pour les cyclomotoristes.


Ce drame était jugé le 14 avril 2014 par le Tribunal correctionnel de La Roche sur Yon.

Dans son jugement, le Tribunal n’évoque ni la vitesse inadaptée aux circonstances, ni l’usage du téléphone, ni les manipulations très dangereuses, ni le fait que nul ne peut aujourd’hui ignorer ce risque. Il condamne M. C. à 3 mois d’emprisonnement avec sursis simple, 1 an de suspension de son permis de conduire et 90 € de droit de procédure … avec une réduction de 20 % s’il paie avant un mois.

LCVR44 CC&C

Commenter cet article