Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

La mortalité routière diminuerait de 9% en 2016. Y a t-il un progrès ?

Publié le 10 Septembre 2016 par b&c&MMc&ll&Jml& in intox, catastrophe

La mortalité routière diminuerait de 9% en 2016. Y a t-il un progrès ?

La mortalité routière après avoir augmentée de 8,5% en août 2015, diminue de 9% en août 2016. Elle reste stable sur 12 mois consécutifs : il n’y a eu aucun progrès.

Bien que la tendance des trois derniers mois soit à la baisse, il n’en reste pas moins que pendant ces 12 derniers mois il y a eu 191 tués de plus (+6%) que pendant toute l’année 2013.

Dans un courrier du 22 août, le Délégué interministériel à la sécurité routière nous a rappelé qu’en 2015 le gouvernement avait adopté 81 mesures. Parmi celles qui ont été mises en place, nous trouvons :
- la création d’un site internet « à l’épreuve des faits » qui avait pour vocation de lutter contre la désinformation propagée par les lobbies, et qui reste confidentielle à juste titre puisque non validé par des experts non reconnus,
- uniformiser la taille et le format des plaques d’immatriculation des deux-roues, qui néanmoins restent plus petites que les plaques de voiture,
- les motards doivent transporter un gilet de sécurité à portée de main et le porter en cas d’arrêt d’urgence,-interdiction du «téléphone kit-mains-libres » en situation de conduite, mais autorisation du kit bluetooth(téléphone intégré à la voiture, sans fil ni oreillette),
- etc.

Toutes ces mesurettes tous azimuts, politiquement très correctes, n’ont eu comme seul effet que de maintenir une situation catastrophique : plus de 3400 tués par an. Cependant le gouvernement en a encore quelques-unes en réserve :
- la conduite accompagnée dès 15 ans,
- l’expérimentation de drones,
- l’élaboration et la distribution d’un label «sécurité routière »,
- rendre obligatoire le port de gants homologués pour les usagers de deux--roues motorisés,
- etc.
A la fin de son courrier, le Délégué écrit que l’objectif du gouvernement est toujours « moins de 2000 tués en 2020 ». Cette allégation est particulièrement fallacieuse, car compte tenu de la dégradation de la situation de ces 2 dernières années, pour tenir cet objectif il compte sur son successeur pour réaliser une baisse de près de 14%; pendant 4 années consécutives (2017, 2018, 2019 et 2020).

lcvr&jml&cp&c

La mortalité routière diminuerait de 9% en 2016. Y a t-il un progrès ?

La France n'avait pas enregistré deux années consécutives de hausse de la mortalité routière depuis 35 ans.AFP

Conclusion de l'AFP (Agence France Presse)

Un record qui n'a pas empêché la mortalité routière de repartir à la hausse depuis deux ans : 3.464 personnes ont péri sur les routes en 2015, soit une hausse de 2,4 % par rapport à l'année précédente, faisant elle-même suite à une augmentation de 3,5 % en 2013. Trois bilans négatifs successifs pour les routes hexagonales après douze années de baisse ininterrompue. Et 2016 s'annonce déjà comme une année noire.

Anne Irjud - La Nouvelle République du Loir et Cher

Depuis le début de l'année, on déplore 24 décès sur l'ensemble du département contre 18 l'année précédente sur la même période de référence.

La Nouvelle République d'Indre et Loire

Ce sont les 26e et 27e victimes mortes sur les routes d'Indre-et-Loire depuis le début de l'année. Deux de plus, victimes innocentes, dans un bilan qui s'alourdit. Deux de trop qui laissent des proches dans la douleur et le désarroi.

La Nouvelle République d'Indre et Loire - Patrick Goupil - 25 août 2016

Un très mauvais début d'année a plombé 2016 en matière d'accidentologie. Déjà 22 tués contre 17 en 2015 à la même période.

La Nouvelle République d'Indre et Loire - Olivier Brosset - 13 août 2016

Et depuis le début de l'année, en zone gendarmerie, ce sont 93 accidents qui ont été dénombrés provoquant la mort de 19 personnes, en blessant 108 autres. Comparé à l'an passé, « le nombre de tués est en hausse avec dix-neuf blessés en moins. Mais c'est loin d'être une bonne nouvelle : cela signifie que les accidents sont plus violents ! »

La Nouvelle République du Loir et Cher - Audrey Capitaine 29 Août 2016

les chiffres de l'accidentalité dans le département ne sont pas bons : déjà 22 morts, 164 blessés et 146 accidents depuis le début de l'année.

Florence Vergne - La Nouvelle République du Loir et Cher du 13/08/2016

Alors que ce samedi est classé noir sur les routes de France, avec le chassé-croisé juilletistes-aoûtiens, les indicateurs de la sécurité routière en Loir-et-Cher sont dans le rouge. « Nos chiffres ne sont pas bons » résume le préfet, Yves Le Breton.

Depuis le début de l'année, on dénombre dix-neuf personnes tuées sur les routes du département, contre douze à la même période l'an passé, soit « une augmentation de 58 % » insiste le préfet.

Florence Vergne - La Nouvelle République du Loir et Cher du 30/07/2016

La mortalité routière diminuerait de 9% en 2016. Y a t-il un progrès ?

Cet accident porte à quatre le nombre de victimes de la route comptabilisé sur le réseau dépendant de la police nationale blésoise depuis le début de l'année. Ce bilan est le double de celui qui était constaté l'année dernière à pareille époque.

Loir-et-Cher - Vineuil - L'automobiliste accidenté est décédé NR 23/07/2016

La mortalité routière diminuerait de 9% en 2016. Y a t-il un progrès ?

Deux-Sèvres[Carte] Sécurité routière : la rechute de juillet NR 12/08/2016 Le nombre d’accidents sur le mois est en hausse de 127 % par rapport à 2015. Les forces de l’ordre sont plus que jamais vigilantes au bord de nos routes.

Le pourcentage est impressionnant et le nombre tout autant ( Voir la carte ici). Il y a eu 25 accidents sur les routes deux-sévriennes en juillet contre 11 en 2015. Cinq ont été mortels, trois l'an passé ; six personnes y ont perdu la vie, cinq l'an passé. En comptant les blessés, il y a eu 37 victimes en juillet contre 19 en 2015.

Sur la période janvier-juillet, les chiffres sont donc également à la hausse : 110 accidents en 2016, 96 l'an passé ; 20 ont été mortels, 17 en 2015 ; 164 victimes contre 138. En revanche, le nombre de personnes décédées était de 22 en 2015, 21 cette année.

La Nouvelle République des Deux-Sèvres

Commenter cet article