Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

Quand la publicité dévore l'information...que reste-t'il ?

Publié le 23 Décembre 2015 par c in publicité, information, PQR

Dans la presse quotidienne régionale, des publicités de plus en plus envahissantes peuvent parfois dévoyer des informations locales. La juxtaposition de messages contradictoires sont à la fois des sujets d'étonnements mais aussi des révélateurs des dysfonctionnements, des contradictions dans notre société.

Voici quelques exemples malheureux où des annonceurs seraient bien inspirés de veiller au placement de leurs réclames.

Quand la publicité dévore l'information...que reste-t'il ?

Dans cet article de presse, le titre ("arrêté pour la 10e fois (sic !!!)  pour conduite sans permis") met le doigt sur des dysfonctionnements. La publicité de son côté fait l'apologie de la transgression,  de la vitesse "prenez de l'avance..."

Quand la publicité dévore l'information...que reste-t'il ?

Le 2e article de article de presse est complètement cerné par la publicité. "Un automobiste de 21 ans se tue au petit matin" juxtapose "maintenant jusqu'à 250 km d'autonomie" !  le compte rendu de cet accident de la voie publique particulièrement catastrophique est amalgamé à une publicité. Cette dernière martelle à trois reprises  "rejoignez le courant" ! La juxtaposition peut sembler maladroitement blessante; comme si pour réparer le drame, il suffisait d'acheter une nouvelle voiture !

Quand la publicité dévore l'information...que reste-t'il ?

3eme et dernier exemple: D'un côté, des riverains et des élus bataillent, avec des moyens souvent dérisoires, pour modérer un tant soit peu les vitesses, ici avec des radars (dits) "pédagogiques" dans les bourgs;  de l'autre, des constructeurs et pas que des allemands  mettent sur le marché des véhicules inutilement puisants, des voitures (dites) "de sport" !

Commenter cet article