Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

Pour accèder de l'APF41, de la rue Arago au nouveau parc, le cheminement en fauteuil est entravé !

Publié le 23 Octobre 2015 par c&fb in accessibilité, c'est tout neuf

Pour accèder de l'APF41, de la rue Arago au nouveau parc, le cheminement en fauteuil est entravé !
Pour accèder de l'APF41, de la rue Arago au nouveau parc, le cheminement en fauteuil est entravé !
Le siège local de l'Association des Paralysés de France, rue Arago, est visible en arrière plan.
Le siège local de l'Association des Paralysés de France, rue Arago, est visible en arrière plan.
Le siège local de l'Association des Paralysés de France, rue Arago, est visible en arrière plan.

Le siège local de l'Association des Paralysés de France, rue Arago, est visible en arrière plan.

Entre les barrières métalliques et les outils du chantier, une personne en fauteuil ne passe pas !
Entre les barrières métalliques et les outils du chantier, une personne en fauteuil ne passe pas !

Entre les barrières métalliques et les outils du chantier, une personne en fauteuil ne passe pas !

De la rue Arago vers la rue de  Bel air, des véhicules ont tendance à empièter sur l'espace prévu pour les piétons !
De la rue Arago vers la rue de  Bel air, des véhicules ont tendance à empièter sur l'espace prévu pour les piétons !
De la rue Arago vers la rue de  Bel air, des véhicules ont tendance à empièter sur l'espace prévu pour les piétons !

De la rue Arago vers la rue de Bel air, des véhicules ont tendance à empièter sur l'espace prévu pour les piétons !

Commenter cet article