Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

Insécurité routière - La dégradation s’accentue

Publié le 16 Août 2015 par JML LCVR & c in bilan catastrophique

Blois rue du Foix - d'importantes traces de freinage au sol...

Blois rue du Foix - d'importantes traces de freinage au sol...

Insécurité routière - La dégradation s’accentue

Juillet 2015: + 19,2% !!!


La dégradation s’accentue : janvier +11,9%, février +6,7%, avril +4,3%, mai +1,9% et +19% en juillet



A croire que depuis 16 mois nos autorités s’obstinent à maintenir le cap de 3400 tués sur 12 mois consécutifs, en dépit de l’objectif de moins de 2000 tués en 2020 qu’ils affichent régulièrement.



Le 4 juillet dernier, au péage de Fleury-en-Bière (Seine-et-Marne) sur l'autoroute A6, le ministre de l’Intérieur a convoqué la presse pour annoncer que « les forces de l'ordre seront mobilisées pendant tout l'été avec 13 000 policiers et gendarmes déployés sur les routes de France ». Pour apprécier ce propos nous soulignons que cet effectif représente moins de 8% des 170.000 gendarmes et policiers, et seuls ces 13.000 d’entre eux ont en charge la surveillance du million de kilomètres de chaussées !



Nous nous félicitons que dans sa sagesse le Conseil constitutionnel n’ait pas accepté l'article de la loi Macron visant à assouplir la communication sur l’alcool et remettant en cause la loi Evin. Bien que le président de la République ait honoré de sa visite le salon Vinexpo de Bordeaux après être passé par les 24 heures du Mans, nous espérons que le gouvernement ne contournera pas cette décision.



Par crainte d’une « inacceptabilité sociale » le gouvernement persévère dans son refus de mettre en œuvre les mesures proposées par les experts reconnus par la communauté scientifique, mesures qui s’imposent pour éviter des morts et des blessés évitables (baisse de la limitation des vitesses de 90km/h à 80, LAVIA, boîte noire, éthylotest antidémarrage, etc.) ; il juge plus politiquement correct de promouvoir des leurres !

JML & LCVR & c

Insécurité routière - La dégradation s’accentue
Insécurité routière - La dégradation s’accentue
Commenter cet article