Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

Une pensée pour Maurice Champion

Publié le 28 Juillet 2015 par c&fb in disparition

Lors d'une manifestion à vélo en 2003 à Blois.

Lors d'une manifestion à vélo en 2003 à Blois.

Hommage à Maurice CHAMPION, adhérent à la Ligue Contre la Violence Routière du Loir et cher.

Nos routes se sont croisées dans des manifestations pro-vélos et lors des réunions de quartiers à Blois en 1998-1999.

Dès 2003, Maurice a fait bénéficier l'association départementale de son expérience d'ingénieur des ponts et chaussée. Lecteur attentif du journal « Pondération », il nous conseillait sur des aspects techniques. Au moment de l'aggravation des accidents en mai 2008, il appelait de ses vœux une mobilisation de tous les acteurs de la sécurité routière. Suite aux nombreux sinistres entre des poids lourds et des voitures, sur la voie de contournement à l'est de Blois, il souhaitait « limiter les vitesses avec les risques réels ».

Il apportait souvent des analyses précises avec un éclairage historique pour mettre en garde : par exemple en juin 2006 dans « Route de Blois à Molineuf: une voie routière très dangereuse »  il pointait le risque d'une Route Départementale où il vaut mieux rouler doucement du fait des bordures avec des pierres en calcaire de Beauce.

Son expérience comme élu a guidé les pas de notre association. Ancien premier-adjoint de BLOIS chargé de l’Urbanisme, des Travaux, de la Circulation et de l’Environnement sous le mandat de Pierre SUDREAU, il était particulièrement sensible et atttentif aux usagers vulnérables.

Critique lucide du fait de son âge et surtout libre de parole.

Au moment de la disparition de Maurice CHAMPION, nous n'avons qu'un seul regret, celui de ne l'avoir pas rencontré plus tôt. Ses recommandations resteront toutefois gravées dans nos mémoires.

Commenter cet article