Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

Le SCOT* du Blaisois évoque-t-il le risque routier et les vitesses de circulation ?

Publié le 1 Juillet 2015 par c in SCOT, aménagement

Schémas de Cohérence et d'Organisation du Territoire

Schémas de Cohérence et d'Organisation du Territoire

Dans les publications du SIAB (Syndicat Intercommunal de l'Agglomération Blésoise)  en ligne, le risque semble surtout abordé de point de vue de la gêne des riverains ...et dans une logique de BTP "De par les nuisances et les risques pour la population qu'entraine la circulation des poids lourds, et dans un souci de performance du réseau routier, les déviations et contournements permettant aux poids lourds d'éviter les zones d'habitat ont été traitées comme une priorité" .

 

 

Par ailleurs (2) l'étude se focalise sur les trois ponts dont le pont  Charles De Gaulle à l'est de Blois "Cette organisation économique territoriale à deux vitesses entraîne d'importants problèmes de franchissement de la Loire pour les déplacements domicile-travail (saturation des axes routiers principaux, reports de trafic en centre-bourgs, dépendance importante à la voiture, etc.)."

 

(1) dans " LE BLAISOIS, NOEUD DE COMMUNICATION LIGERIEN AUX MULTIPLES CONTRAINTES"

(2) dans SÉMINAIRE PROSPECTIF Document d’Orientations et d'Objectifs (DOO) → Adhésion des élus au projet de SCoT ;→ Co-construction du Document d’Orientation et des Objectifs (DOO) avec les élus du territoire. Jeudi 5 Février 2015

 

Le SCOT* du Blaisois évoque-t-il le risque routier et les vitesses de circulation ?

La voie de contournement  (dite à tord) "rapide", dans sa portion limitée à 70 km/h,  connait ces traditionnels "engorgements" et accidents malgré de lourds et coûteux travaux d'aménagements.  au moment de l'ouverture officielle du "Carrefour de Verdun", après un investissement de 16 Millions d'€,  La presse locale annoncait  "la fin de l'enfer"... La réalité est plus complexe.

Les propositions du SCOT sont-elles  la hauteur des enjeux ?

Une baisse de la vitesse moyenne permettrait de mieux gérer les flux, pour un coût moindre  et de limiter les risques.

 

Cette problèmatique semble avoir été prise en compte dans d'autres  SCOT d'autres aires urbaines; en voici deux exemples, Le SCOT de Lyon et celui d'Aix:

Le point 6.2 du diagnostic du rapport de présentation concerne la diminution du trafic automobile en tant qu’objectif environnemental et de santé publique. L’objectif premier de cette orientation est de favoriser la lutte contre la pollution et vise à améliorer la gestion du trafic routier afin de diminuer l’impact de celui-ci sur l’environnement. Il rappelle six des quinze mesures du Plan de protection de l’atmosphère de l’agglomération lyonnaise dont la réduction de vitesse.

Mise en Compatibilité du SCoT de l’agglomération lyonnaise

Une stratégie de modération des vitesses: La vitesse au volant est synonyme de risques supérieurs d’accidents et de pollutions. La limitation de la vitesse sur les rocades aixoises et sur l’A51 entre Aix et Marseille est une première avancée qui permet par ailleurs d’augmenter la fluidité du trafic.

SCOT communauté des pays d'Aix

Nos collectivités face aux dérèglements climatiques doivent laisser tomber le logiciel des années 60.

Le SCOT* du Blaisois évoque-t-il le risque routier et les vitesses de circulation ?

Le risque routier est-il sérieusement pris en compte par le SCOT  ? Dans les publications en ligne il est y surtout question de risque naturel et de risque technologique.

 

Pour "conditionner le développement urbain à la vulnérabilité des personnes et des biens face aux nuisances et aux risques"(1) ne faudrait-il aussi pas tenir compte des risques avérés, sur la voie publique ?

 

(1) Dans "PROJET D ’AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES DU SCOT DU BLAISOIS NOVEMBRE 2013"

Commenter cet article