Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

Sur le Pont de Port-Boulet (37) il faudrait revoir la signalétique et modérer les vitesses

Publié le 10 Novembre 2014 par GR&c&f in traversée de, eurovélo6, centrale nuclaire Avoine, eurovélo3, saint jacques de Compostelle, chinon, indre et Loire, Loire à vélo

Le pont de port Boulet sur la D764 près de la centrale nucléaire d'Avoine

Le pont de port Boulet sur la D764 près de la centrale nucléaire d'Avoine

Sur le Pont de Port-Boulet (37)  il faudrait revoir la signalétique et modérer les vitesses

Dans le val de Loire, au sud de Bourgueil, près de la centrale nucléaire d'Avoine, Savigny-en-Véron est le carrefour de plusieurs véloroutes (Eurovélo6 + Eurovélo3) . Des cyclistes arrivent donc de Tours et Nevers, mais aussi de Saumur et Nantes; Et puis certains arrivent de Huismes via Chinon. D'autres enfin viendront de plus en plus du Lude en empruntant nos boucles de Pays (Pays Loire Nature).

C'est dire si l'antenne en direction de la gare est d'importance, tant pour ceux qui arrivent que ceux qui repartent. Par ailleurs, c'est un franchissement de Loire permettant de relier deux territoires touristiques. N'oublions pas les déplacements utilitaires pour les résidents qui vont au travail.

Sur le Pont de Port-Boulet (37)  il faudrait revoir la signalétique et modérer les vitesses
Sur le Pont de Port-Boulet (37)  il faudrait revoir la signalétique et modérer les vitesses

Dans les faits, à ce jour, il est demandé expressément par panonceaux de franchir le fleuve le vélo à la main.  Il est dans ce cadre tout à fait inconcevable que, pour les cyclistes, le pont de Port-Boulet ne puisse être franchi qu'à pied. Il n'existe pas d'itinéraires motos où on demande de pousser la moto, ou de même pour un itinéraire équestre.

Sur le Pont de Port-Boulet (37)  il faudrait revoir la signalétique et modérer les vitesses

Après deux heures d'observation sur le terrain:

• Rares sont les piétons qui s'aventurent sur le pont  (quelques joggeurs)

• Quelques cyclistes sportifs restent sur la chaussée. Ils s'insèrent mieux dans le trafic.

• La majorité des cyclistes roule sur les trottoirs formant souvent une petite caravane familiale.

• Aucun cycliste ne tient son vélo à la main. Sauf pour admirer le « paysage »

 

En définitive, la restriction de circulation n'est pas suivie d'effets. Tout se joue alors en termes de responsabilités légales (aux dépens des cyclistes ?

Sur cette longueur supérieure à 500 mètres il  est pénible voire impossible pour des usagers souffrant d'un handicap (en tricycle droit ou tricycle couché par exemple) de se déplacer en toute quiétude.

Un simple vélo chargé de bagages est parfois compliqué à pousser. Ce qui est plus délicat encore quand un bébé est assis sur le siège arrière.

Si le pilote d'un tandem est généralement pleinement valide, qu'en est-il du passager arrière ?

La largeur nécessaire pour un déplacement vélo + cycliste dépasse facilement un mètre.

capture d'écran - google maps -

capture d'écran - google maps -

Pour un cycliste, circuler SUR LA CHAUSSEE du pont est trop périlleux

La chaussée principale a une largeur de 7,50 m (environ), ce qui est très confortable pour les automobilistes.. Si les aménageurs  établissent deux bandes cyclables de 1,25m de largeur (un grand minimum), il ne reste que 5,00 m pour les véhicules motorisés. Solution impensable en l'état aujourd'hui

Les cyclistes sont opposés à la solution de circuler sur la chaussée pour plusieurs raisons.

✔ Le trafic est très important, quasi permanent. (10 000 véhicules/ jour??)

✔ De nombreux camions et semi-remorques circulent en cet endroit (proximité immédiate de la bretelle d'autoroute A 85).

✔ Les vitesses sont très importantes et même, souvent, inconsidérées.

Les bas-côtés ne sont pas des trottoirs..

Quel est le statut du bas-côté ?

Ce n'est pas un trottoir car aucun aménagement piétonnier n'est conçu au nord et au sud du pont. Les piétons sont très rares. On peut donc définir ce bas-côté comme une « piste cyclable » en rappelant l'article R412-35 du Code de la route: "Lorsqu'il ne leur est pas possible d'utiliser les emplacements qui leur sont réservés ou en l'absence de ceux-ci, les piétons peuvent emprunter les autres parties de la route en prenant les précautions nécessaires... Les piétons y sont acceptés !

Ce point nous concerne car beaucoup d'usagers des véloroutes sont des piétons ou assimilés comme tels. Nous pensons aux usagers sur engins de quatre roues (personnes en fauteuils électriques en scooters, personnes handicapées, rollers, etc.)

 

Emprise générale :

Le trottoir est large (1,47 m ) et pourrait permettre une circulation cycliste aisée. Les piétons y sont très rares, étant donné que la pêche est interdite en ce lieu (voir photo).

Un croisement piéton/cycliste est aisément possible sur une telle largeur, mais à petite vitesse. Configuration identique de chaque côté de la chaussée principale.

Le parapet :

Celui-ci semble d'une hauteur insuffisante, des chutes accidentelles de cyclistes pouvant survenir (centre de gravité au-dessus du niveau de la rambarde). Ceci a justifié la fermeture du passage dans un deuxième temps.

Hauteur mesurée : 0,88 m

Selon des avis autorisés, la forte largeur du parapet (0,41m) réduit cette observation, car le centre de gravité du cycliste se trouve éloigné du point de chute.

Largeur du parapet en pierre : 0,41 m

Un tiers de la largeur = 0,14 m Total général : 1,02 m Ceci suffit-il ?

Rehaussement du parapet :

Il est tout à fait possible selon nous de fixer une barre horizontale à 25 ou 30cm de hauteur. La fixation peut se faire avec des pieds vissés dans la « pierre » (de très bonne densité).

Un rehaussement de 0,32 m permettrait une protection à 1,20 m du sol.

Rehaussement réduit du fait de la largeur conséquente du parapet (un tiers de 0,41 m):

Les poids lourds sur le pont de la D749

Les poids lourds sur le pont de la D749

LIMITER L'IMPACT DU TRAFIC

VITESSE. En général, mais par temps de pluie surtout, les cyclistes sont impressionnés par les passages de camions et semi-remorques : bruit, vitesse, souffle de vent, vibrations, odeurs, rétrogradations. Par ailleurs, les vitesses exagérées (limitation officielle à 90 km/h) créent des soucis incroyables. Comme ce carambolage de dix voitures, sur le pont, le 19 février 2014, à 17h00 et par beau temps :

 

Nous demandons à ce que la vitesse soit limitée à 50 km/h sur le pont afin d'apaiser la circulation en cet endroit. Pour une harmonie des vitesses depuis le carrefour avec RD 952 jusqu'au carrefour au sud avec la RD7/ Centrale nucléaire.

 

 

PROTECTION

La pose d'un petit muret de blocs GBA pourrait améliorer le confort de tous (si le GBA n'est pas posé sur le bas-côté mais bien sur la chaussée).

De plus, il est vrai que beaucoup de salissures se retrouvent « naturellement » sur le bas-côté, éjectées par le trafic.

Et puis ceci pourrait rassurer les jeunes enfants (et leurs parents).

Hauteur de trottoir = 0,12 m

Pour réflexion, cet accident récent qui souligne l'importance du GBA : "choc mortel contre un bus scolaire" NR du 11/09/2014

ECARTEMENT

Une bordure de rive à 0,40 m du bord pourrait dans un premier temps resserrer visuellement la chaussée et écarter les véhicules du trottoir.

Carrefour D7 / D749

Carrefour D7 / D749

CARREFOUR AVEC RD 7 Ce lieu est difficile à traverser pour les cyclistes venant de Savigny-en-Véron. A minima, il faudrait un tourne-à-gauche en deux temps grâce à un îlot central. Mais une configuration plus élaborée pourrait permettre d'abaisser la vitesse générale des motorisés sur le pont.

Commenter cet article