Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

L'enfant dans la rue est exposé au risque (Blois - école bel air)

Publié le 21 Juin 2014 par c&jr in enfant, usager vulnérable, rue, accessibilité, rythme, scolaire

Le Principe 8 de la Déclaration des droits de l’enfant, proclamée par l’ONU le 20 décembre 1959, définit que « l’enfant doit, en toutes circonstances, être parmi les premiers à recevoir protection et secours »... en principe. Ces photos ont été réalisés à la sortir de l'école bel air le 20 juin 2014. Combien d'écoliers ont été mis en danger en dix minutes ?

Le Principe 8 de la Déclaration des droits de l’enfant, proclamée par l’ONU le 20 décembre 1959, définit que « l’enfant doit, en toutes circonstances, être parmi les premiers à recevoir protection et secours »... en principe. Ces photos ont été réalisés à la sortir de l'école bel air le 20 juin 2014. Combien d'écoliers ont été mis en danger en dix minutes ?

En 2012, d'après ONISR, plus de 10 776 piétons ont été accidentés en milieu urbain. 6883 ont été légèrement blessés, 3893 hospitalisés et 334 tués.

En 2012, d'après ONISR, plus de 10 776 piétons ont été accidentés en milieu urbain. 6883 ont été légèrement blessés, 3893 hospitalisés et 334 tués.

L’enfant n’est pas un adulte en miniature. Lui prêter les perceptions, les réflexes, les raisonnements et les comportements d’un adulte est une erreur grave, à l’origine de la plupart des accidents où il est impliqué

L’enfant n’est pas un adulte en miniature. Lui prêter les perceptions, les réflexes, les raisonnements et les comportements d’un adulte est une erreur grave, à l’origine de la plupart des accidents où il est impliqué

L’enfant a l’ouïe plus fine que l’adulte mais il n’est pas en mesure de repérer d’où vient le bruit. Il se trompe dans 40 % des cas lorsque le bruit vient de face ou de derrière

L’enfant a l’ouïe plus fine que l’adulte mais il n’est pas en mesure de repérer d’où vient le bruit. Il se trompe dans 40 % des cas lorsque le bruit vient de face ou de derrière

Le développement de la vision chez l’enfant ne sera terminé qu’aux environs de 16 ans. Jusqu’à l’âge de 8 ans, son champ visuel est de l’ordre de 70° alors qu’il peut être de 180° chez l’adulte. Ce champ visuel étroit limite la perception périphérique de l’enfant : il ne voit que ce qui est en face de lui, comme s’il portait des œillères.

Le développement de la vision chez l’enfant ne sera terminé qu’aux environs de 16 ans. Jusqu’à l’âge de 8 ans, son champ visuel est de l’ordre de 70° alors qu’il peut être de 180° chez l’adulte. Ce champ visuel étroit limite la perception périphérique de l’enfant : il ne voit que ce qui est en face de lui, comme s’il portait des œillères.

Le champ visuel de l’enfant est également limité par sa petite taille, ce qui le handicape pour apprécier les distances. Il a beaucoup de mal à évaluer une chaussée large. Les conducteurs ne voient pas l’enfant derrière les voitures, de même que les voitures masquent le champ de vision de l’enfant.

Le champ visuel de l’enfant est également limité par sa petite taille, ce qui le handicape pour apprécier les distances. Il a beaucoup de mal à évaluer une chaussée large. Les conducteurs ne voient pas l’enfant derrière les voitures, de même que les voitures masquent le champ de vision de l’enfant.

L’enfant concentre souvent son attention sur une seule chose. Ainsi, lorsqu’il est en retard sur le chemin de l’école, il ne s’arrête pas sur le bord du trottoir, n’observe pas la circulation et traverse en courant.

L’enfant concentre souvent son attention sur une seule chose. Ainsi, lorsqu’il est en retard sur le chemin de l’école, il ne s’arrête pas sur le bord du trottoir, n’observe pas la circulation et traverse en courant.

Les enfants sont aussi les oubliés de la circulation. L’environnement routier à la ville comme à la campagne est conçu pour faciliter la circulation des automobiles et des camions. Les enfants n’ont pas la possibilité de circuler librement. Chaque fois que l’enfant est obligé d’emprunter la rue ou la route, notamment pour aller à l’école et en revenir, il doit fournir un gros effort pour prendre garde au danger qui le domine. Ici, un véhicule en infraction sur le trottoir l'oblige à marcher sur la route.

Les enfants sont aussi les oubliés de la circulation. L’environnement routier à la ville comme à la campagne est conçu pour faciliter la circulation des automobiles et des camions. Les enfants n’ont pas la possibilité de circuler librement. Chaque fois que l’enfant est obligé d’emprunter la rue ou la route, notamment pour aller à l’école et en revenir, il doit fournir un gros effort pour prendre garde au danger qui le domine. Ici, un véhicule en infraction sur le trottoir l'oblige à marcher sur la route.

Si l’automobiliste roule à 50 km/h, il n’aura que le temps de réagir, sur une distance de 14 mètres. Il heurtera donc l’enfant avant même que les freins de son véhicule ne soient entrés en action sur les 12 mètres restants. Un choc à 50 km/h est mortel dans la majorité des cas. (La rue de bel air est heureusement en "zone30" avec un ralentisseur plateau )

Si l’automobiliste roule à 50 km/h, il n’aura que le temps de réagir, sur une distance de 14 mètres. Il heurtera donc l’enfant avant même que les freins de son véhicule ne soient entrés en action sur les 12 mètres restants. Un choc à 50 km/h est mortel dans la majorité des cas. (La rue de bel air est heureusement en "zone30" avec un ralentisseur plateau )

Les aménageurs doivent toujours avoir à l’esprit que les enfants sont partout et que tous les espaces extérieurs peuvent être des supports de jeu potentiel pour les enfants. Tous ces espaces doivent être pensés pour que tous les usagers, y compris les enfants, puissent y être en sûreté.

Les aménageurs doivent toujours avoir à l’esprit que les enfants sont partout et que tous les espaces extérieurs peuvent être des supports de jeu potentiel pour les enfants. Tous ces espaces doivent être pensés pour que tous les usagers, y compris les enfants, puissent y être en sûreté.

Mais vouloir éduquer les enfants a aussi des limites...  L'incivisme des automobilistes met les enfants en danger. Le véhicule en infraction sur le trottoir est d'autant plus incompréhensible qu'il existe des places de stationnement gratuites juste en face (à gauche de cette photo) !

Mais vouloir éduquer les enfants a aussi des limites... L'incivisme des automobilistes met les enfants en danger. Le véhicule en infraction sur le trottoir est d'autant plus incompréhensible qu'il existe des places de stationnement gratuites juste en face (à gauche de cette photo) !

Éduquer les enfants, c’est bien ………..éduquer les adultes, c’est mieux !

Éduquer les enfants, c’est bien ………..éduquer les adultes, c’est mieux !

L'inaction des forces de l'ordre est également préjudiciable.

L'inaction des forces de l'ordre est également préjudiciable.

En attendant le bon vouloir des adultes, les enfants et les mamans sedébrouillent comme ils peuvent

En attendant le bon vouloir des adultes, les enfants et les mamans sedébrouillent comme ils peuvent

Le système perceptif de l’enfant ne lui permet pas de faire la synthèse des informantions nécessaires à sa sécurité ; par ailleurs il se livre totalement à ce qu’il fait en y consacrant toute son attention jusqu’à l’oubli du reste, y compris la rue.

Le système perceptif de l’enfant ne lui permet pas de faire la synthèse des informantions nécessaires à sa sécurité ; par ailleurs il se livre totalement à ce qu’il fait en y consacrant toute son attention jusqu’à l’oubli du reste, y compris la rue.

En trente ans, le nombre d’enfants tués sur la route est passé de 841 (en 1980) à 130 (en 2010). C’est encore 130 de trop.

En trente ans, le nombre d’enfants tués sur la route est passé de 841 (en 1980) à 130 (en 2010). C’est encore 130 de trop.

Une exposition  au risque où l'automobiliste, quoi qu'absent,  a aussi sa part de responsabilité...

Une exposition au risque où l'automobiliste, quoi qu'absent, a aussi sa part de responsabilité...

Un changement d’attitude de la part des adultes contribuerait beaucoup à déterminer une évolution positive des jeunes et des enfants.

Un changement d’attitude de la part des adultes contribuerait beaucoup à déterminer une évolution positive des jeunes et des enfants.

Les mesures prises (ou pas)  pour mieux protéger les enfants seront bénéfiques pour la sécurité des adultes (ou pas)...

Les mesures prises (ou pas) pour mieux protéger les enfants seront bénéfiques pour la sécurité des adultes (ou pas)...

Spot de prévention Irlandais. DOE Roas safety "Classroom"

Un exemple de prévention esthétique où l'on semble mettre toute la responsabilité sur les épaules des enfants.

Permis piéton à Blois: [...)

192 élèves de 8 écoles de Blois un permis piéton qui s'avère indispensable désormais pour circuler sur les trottoirs bien sûr. Rassemblées à l'Espace Semprun, une classe de l'école Bühler, Jules-Ferry, Marguerite-Audoux, Foch, Tourville, Bel-Air et deux classes de l'école Croix-Chevalier se sont réunies afin de recevoir ce précieux sésame. Il leur a fallu tout de même répondre à un questionnaire et sur les 12 réponses, 9 doivent être exactes. « Ce n'était pas toujours facile de trouver les bonnes réponses mais c'était intéressant. On a appris à quoi correspondent les formes et les couleurs des panneaux. Le bleu c'est une obligation, le rouge une interdiction ou il faut faire attention », expliquent Bryana. Pelin a apprécié d'apprendre comment faire si un obstacle gêne le passage sur le trottoir. Des informations primordiales que les enfants appliquent au quotidien et qu'ils ont apprises..[...]

source: NR du 25 juin 2014

Commenter cet article

c 23/06/2014 18:28

Celà a déjà été fait, il y a plus de dix ans à Blois.
A titre d'exmple:
http://bougezautrementablois.over-blog.com/article-voiture-mal-garee-102940253.html

lejusticier 22/06/2014 13:47

Si on fabriquait un autocollant pour coller sur le pare-brise du conducteur gênant genre "tu gênes !"