Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

«Tout est permis»*

Publié le 10 Mars 2014 par c&ec in film, cinéma, politique, permis

Coline Serreau lors des débats avec le public à Tours

Coline Serreau lors des débats avec le public à Tours

Coline Serreau était aux «studios» à Tours le 6 mars 2014 pour débattre en «avant première» de son dernier film.

 

Dans «tout est permis» la confrontation des acteurs fait jaillir l'univers de la désinformation ! Certains diront qu'ils ont longtemps hésité à aller voir ce long métrage, ce sont des enjeux qui (à priori) ne les intéressent absolument pas. Et pourtant... Drôle et grave à la fois, ce film présente d'une manière complètement originale le portrait d'une époque. C'est essentiellement l'aspect comique et le réel des situations qui vont toucher. Il permet de faire réfléchir aux enjeux du permis et surtout, de comprendre des personnes qui peuvent nous paraître complètement opposées mais qui au fond, sont un peu de "Monsieur tout le monde".

 

 

Dans le tour de table des infractionnites lors d'un «stage de récupération des points» dit également «stage de sensibilisation» émergent des idées toutes faites où les spectateurs vont pouvoir se reconnaître. Coline Serreau fait l'analyse d'une société en crise avec les frustrations et les incompréhensions d'une partie de la population.

 

 

Lors des interviews, des manipulateurs énoncent contrevérité sur contrevérité. Pour eux tous les coups sont permis . Leur notoriété médiatique n'est pas synonyme de franchise. Le conflit d'intérêt est maquillé sous couvert de «pompe à fric» de « radars piègeux » et d' « amour de la voiture » . On peut toutefois s'interroger si certains n'ont pas retourné leur veste se sachant filmés?

 

 

Des victimes et des experts enfin apportent la contradiction: Des témoignages émouvants ont été tournés avec beaucoup de retenue et de douceur parfois en gros plans. Pour eux, tout n'est plus permis. Des experts dénoncent ensuite les stéréotypes et le poids des groupes de pression qui mettent la vie des autres en danger.

 

 

Un très beau film accessible à tous. Nous le recommandons fortement !

 

 

*A ne pas confondre avec la fiction poujadiste diffusée par Arte le vendredi 7 mars 2014.

«Tout est permis»*
Commenter cet article