Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

Quels sont les droits des piétons dans ce département ?

Publié le 2 Février 2014 par mmc&c&fb

Dans le viseur de la Ligue contre la Violence Routière : l’immobilisme récidiviste qui bafoue le droit des piétons en loir et cher.

 

Pour que la jeune fille disparue à Saint Laurent Nouan ne soit pas que le premier piéton dont la mort était évitable dans les chiffres de la sécurité routière de janvier 2014, arrêtons le « non-dit » des « lieux-dits ».

 

Un néologisme plus qu’un appelé toponymique qui éclaire d’une lumière crue, à coups de chiffres implacables, la récurrence de l’accidentalité.

 

Le lieu-dit, une petite zone habitée qui concentre tous les ingrédients pour la mise en danger des piétons ruraux : des vitesses bien-au-delà des limitations, des aménagements réducteurs de vitesse inexistants ou insuffisants pour les usagers vulnérables, peu de contrôles, et quelques responsables qui négligent les "déplacements doux".

 

Le lieu-dit c’est aussi le scénario du pire, avec l’aliénation quotidienne à des créneaux horaires bien connus des autorités : l’heure où la loi du plus fort l’emporte sur le plus faible. Pourquoi ? pour gagner quelques minutes. Le drame qui vient de se produire en est une conséquence.

 

Pour la Ligue contre la Violence Routière, les autorités locales doivent arrêter leur curseur sur une réalité présente : la protection des usagers vulnérables et des riverains, avec la rupture d’un système de brutalité qui a montré son inefficacité. Lequel ? pardi celui qui continue à enlever la vie des piétons.

 

La sécurité des piétons ruraux est un droit irréfragable, inaliénable et sacré. Il leur reste le pouvoir de l’écrit pour faire que ce qui est juste soit fort plutôt que ce qui est fort soit juste.

Les accidents mortels dans le val de Loire

Les accidents mortels dans le val de Loire

Quels sont les droits des piétons dans ce département  ?
Commenter cet article