Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Violence Routière 41 - Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire -

Ce blog associatif, à plusieurs mains, est un espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Il s'agit de "faire savoir à ceux qui savent faire"...avec pour seul objectif "zéro accident" - Ce blog est normalement SANS PUBLICITE, SI C'EST LE CAS C'EST SANS NOTRE ACCORD... (un moteur de recherche est disponible ci dessous à droite sous le mot "contact")

Riverains : le Cave se rebiffe

Publié le 30 Janvier 2014 par mmc&c&ll

Villetrun interdit aux plus de 12 tonnes: un poids lourd en transit où  la plaque d'immatriculation est déjà masquée !

Villetrun interdit aux plus de 12 tonnes: un poids lourd en transit où la plaque d'immatriculation est déjà masquée !

Si une société se dévoile par ses peurs, la crainte de la vitesse révèle bien l’état de la pensée dominante chez les innombrables riverains des petites routes et bourgs de France.

 

Les annonces médiatiques, renouvelées à l’envi, d’une diminution de la mortalité sur les routes françaises n’ont pas produit l’effet attendu. Le Cave, pas aussi crédule que prévu, connait les ficelles journalistiques. Le contentement bouffi a généré encore plus de crispation, de colère dans les familles inquiètes des vitesses pratiquées devant leur domicile*. Leur détresse n’a d’égale que l’inconsidération infligée par l’absence de réponses à leurs signalements de mise en danger.

 

A l’autre bout des bureaux rieurs de l’administration comptable, un paysage, une maison étaient dévastés. Drame rendu si banal par quelques lignes ne mettant pas en cause le conducteur, mais la fatalité d’une voiture. Une fois de plus, des riverains giflés dans leur lucidité : ce sont bien des petits abcès quotidiens non soignés qui ont fini par légitimer une politique de la brutalité.

 

Quand la machine à fabriquer des comités Théodule fonctionne à pleine régime, il est pour le moins surprenant que le cas particulier des riverains dans la sécurité routière ne puisse se glisser entre le comité des récifs coralliens et le comité du droit au départ en vacances pour tous… Même pas un politique en mal de mandat pour parler d’eux dans un énième comité.

 

S’il est consternant, au pays du décrochage économique - bientôt irrémédiable -, de constater que l’Etat sous-traite la gestion classique de son administration, la dilution de la responsabilité des politiques publiques pour une mise en sécurité des riverains est, elle, irrecevable.

 

Déchus, humiliés, évoluant dans une extraterritorialité qui semblerait les priver de la protection du droit, les riverains des routes et dans les bourgs se rebiffent pour une reconnaissance de leur réalité, de leur vie qui n’est pas ectoplasmique.

 

Des riverains qui ne souhaitent pas devenir des “tontons flingueurs” mais rappellent aux maîtres de la sécurité routière qu’ils ont une obligation envers des électeurs qui les ont fait rois.

 

 

« Cave » en argot : une personne banale, « normale », crédule, qui ne connait pas les pratiques

“tontons flingueurs : dernier volet de la trilogie Simenon/Grangier, après “Le Cave se rebiffe”

 

 

 

*NR du 26 janvier 2014 Saint-Clément-des-Levées. Une voiture percute une maison et prend la fuite Une voiture a défoncé le mur d'une habitation un peu avant une heure dans la nuit de samedi à dimanche, à Saint-Clément-des-Levées. Les dégâts sont surtout importants à l'intérieur de l'habitation et les trois occupants, miraculeusement indemnes, ont dû être relogés en pleine nuit par la commune. Le véhicule avait disparu du lieu de l'accident à l'arrivée des secours. Il a été retrouvé vide quelques centaines de mètres plus loin. À lire dans notre édition Maine-et-Loire du lundi 27 janvier.

Scène de vie ordinaire à Saint Loup sur Cher !

Scène de vie ordinaire à Saint Loup sur Cher !

Commenter cet article