Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bougez autrement à Blois - Bougez autrement dans le val de Loire

Espace de débats, d'opinion pour favoriser les "déplacements doux". Faire savoir à ceux qui savent faire...avec pour seul objectif "zéro accident" - et normalement sans publicité, si c'est le cas, c'est sans notre accord...

Mesure n° 16 " Poursuivre la modernisation du parc des 4 200 radars afin de mieux lutter encore contre la vitesse excessive ou inadaptée sur les routes (radars chantiers pour la sécurité des personnels, radars mobile de nouvelle génération)"

Publié le 1 Février 2015 par c&JR& dans vitesse, lavia, EDR

Accident du 13 janvier 2015 carrefour des allées route de Molineuf  l'ouest de Blois - comment estimer la vitesse ?

Accident du 13 janvier 2015 carrefour des allées route de Molineuf l'ouest de Blois - comment estimer la vitesse ?

Le mot "inadapté" est ici intéressant car souvent les forces de police n'attribuent pas la cause d'un accident à la vitesse sous la seule supposition qu'elle est inférieure à la vitesse maximale autorisée (90 en campagne ou 50 en ville), or, selon les circonstances, une vitesse de 90 ou 50 peut être dangereuse : elle doit donc être adaptée aux circonstances.

JR

Le parapet a été déplacée !!!

Le parapet a été déplacée !!!

N° 25 - "Soutenir les démarches européennes sur l’installation d’enregistreurs de données de la route (EDR) dans les véhicules pour mieux connaître les mécanismes d’accident".

il faut aller plus vite et plus fort : non seulement "soutenir" mais "pousser". La première raison de cet EDR est de connaître les données qui permettent de déterminer les responsabilités de chacun, et ce n'est pas dit comme cela et pourtant un tel EDR renseignerait les juges et les compagnies d'assurance. Le juge pourrait, à l'occasion d'un accident de carrefour prioritaire avec stop, dire si le véhicule prioritaire (voiture ou moto) dépassait la vitesse autorisée et était en infraction.

JR

commentaires

Le plan gouvernemental analysé par un aménageur : Jacques Robin

Publié le 1 Février 2015 par c&jr dans analyse

commentaires

Le plan gouvernemental analysé par un expert :Claude GOT

Publié le 30 Janvier 2015 par c&cg dans expert, accidentalité, bilan, Cazeneuve

commentaires

Mesurette n°2: "Généralisation d’un module de sensibilisation à la sécurité routière en classe de seconde dès la rentrée 2015, ainsi que lors des journées de défense et de citoyenneté suivies par les jeunes à partir de leur 18ème année"

Publié le 28 Janvier 2015 par c

 

Face à l'inertie et de faux semblants chez des préventeurs locaux, il faudrait engager de véritables actions d'information aux réalités de la violence routière auprès des pouvoirs publics locaux, du public, et en priorité des jeunes. Que cessent les pseudo campagnes de sensibilisation, centrées uniquement sur le comportement, sur les enfants, adultes où les seniors, sans préparations en amont et qui se veulent surtout concensuelles, voire pourvoyeuses de contrats d'assurance. Que cessent les conflits d'intérêts.

Il est de bon sens de vouloir combler tous les vides dans la chronologie de la formation à la compréhension du risque routier. Dans ma hiérarchie de l'efficacité de la formation à la conduite, le modèle parental est le plus important. Les enfants et les adolescents construisent leur relation avec la conduite sur la banquette arrière du véhicule de leur parent. C'est pour cette raison que la mortalité des jeunes conducteurs demeure proportionnelle à celle des adultes. Faire respecter les règles par les adultes demeure la méthode la plus efficace pour avoir le même comportement chez les jeunes adultes qui deviennent des conducteurs. L'efficacité de la mesure annoncée n'est pas évaluable.

Claude GOT

commentaires

En 2014 + 3,7%, 120 personnes tuées de plus qu’en 2013 !

Publié le 27 Janvier 2015 par jml&c dans bilan

En 2014 + 3,7%, 120 personnes tuées de plus qu’en 2013 !

 

L’année 2014 restera une année catastrophique pour la sécurité routière : il y a 120 tués de plus qu’en 2013, ce qui n’était pas arrivé depuis 2001. Faut-il rappeler le courage politique des décideurs de 2002, qui en mettant fin aux indulgences et en décidant l’implantation des radars automatiques, ont osé affronter les lobbies « vroum-vroum » et faire baisser la mortalité routière pendant le mandat présidentiel (2002-2007) de 10,3% par an.

 

En novembre 2012, le ministre de l’Intérieur avait fixé comme objectif moins de 2000 tués en 2020. L’engagement était louable et serait encore réalisable avec une baisse annuelle de 8,5 %. Cependant, ce ne sera possible qu’avec une détermination sans faille de nos politiques de mettre en œuvre des mesures fortes et pérennes, à l’image de ce qui avait été fait en 2002 : ainsi nous attendons l’abaissement de 90 à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur le réseau à chaussées non séparées, le LAVIA, la boîte noire, l’interdiction de toute pratique du téléphone en situation de conduite et autre distracteur quel qu’il soit, la mise en place sur toute la France de l’éthylotest antidémarrage pour les conduites en état alcoolique prévue par la loi Loppsi 2 de mars 2011,etc.

 

Ce ne sont pas les quelques mesurettes et incantations politiquement correctes annoncées hier par le ministre qui permettront de réaliser l'objectif de la réduction du nombre de tués sur les routes d’ici 2020.

En 2014 + 3,7%, 120 personnes tuées de plus qu’en 2013 !
commentaires

Mesurette n° 11 : "En lien avec la Chancellerie, renforcer les sanctions pour les conducteurs qui, stationnant sur les passages piétons, sur les trottoirs ou sur les pistes cyclables, mettent en danger les piétons en les obligeant à les contourner."

Publié le 27 Janvier 2015 par c&jr dans infraction, incivilité

Mesurette n° 11 : "En lien avec la Chancellerie, renforcer les sanctions pour les conducteurs qui, stationnant sur les passages piétons, sur les trottoirs ou sur les pistes cyclables, mettent en danger les piétons en les obligeant à les contourner."
Blois rue des Hautes Granges - des incivilités qui perdurent depuis....

Blois rue des Hautes Granges - des incivilités qui perdurent depuis....

Blois, rue de Beauséjour, malgré les nouveaux aménagements, des véhicules sont encore stationnés en infraction sur les trottoirs

Blois, rue de Beauséjour, malgré les nouveaux aménagements, des véhicules sont encore stationnés en infraction sur les trottoirs

Des incivilités en vogue depuis 20 ans !

Des incivilités en vogue depuis 20 ans !

"En lien avec la Chancellerie ! " Cette demande de renforcement, avait déjà été faite vers 1995 et avait justement été refusée.

Jacques Robin

commentaires

Mesurette n° 13 "Uniformiser la taille et le format des plaques d’immatriculation des deux-roues motorisés, afin de faciliter les contrôles."

Publié le 27 Janvier 2015 par c dans booster, débridé, kit, cazeneuve, 49.9, cm3

et pendant ce temps on laisserait circuler des boosters / scotters cyclomoteurs débridés capables de rouler à 80-90 km/h ?

et pendant ce temps on laisserait circuler des boosters / scotters cyclomoteurs débridés capables de rouler à 80-90 km/h ?

Mesurette n°14: "Rendre obligatoire pour les usagers de deux-roues motorisés le port du gilet de sécurité en cas d’arrêt d’urgence, comme c’est déjà le cas pour les automobilistes".

Globalement sur les motos, les plaques et les numéros sont trop petits pour être bien lisibles. En plus, sur certaines motos les numéros sont plus petits que la norme, et donc encore moins lisibles. Dans tous les autres pays européens la taille des numéros minéralogiques est uniformisée et grande. Des numéros bien lisibles permettraient d'être mieux identifiable par les radars et donc d'améliorer la sécurité des motards en évitant les vitesses excessives.

JR

commentaires

Mesurette n°9: "Interdire le stationnement des véhicules (à l’exception des deux-roues) 5 mètres avant les passages piétons pour améliorer la visibilité entre piétons et conducteurs."

Publié le 26 Janvier 2015 par JR&JML&C dans bougezautrementablois, piéton, risque, passage piéton, Blois, daylighting, Cazeneuve




 

Blois, rue Denis Papin, Le stationnement masque effectivement les piétons qui s’engagent sur le passage, qui n'a rien de "protégé". Il est essentiel que les usagers se voient les uns les autres.

Les villes auront-elles les moyens financiers pour appliquer cette nouvelle mesurette ?



 

D'autant qu'il existe encore du stationnement sauvage sous l'oeil  des caméras des surveillance (ici rue Denis Papin devant la boulangerie  !)



 

Cette "mesurette" est une solution simple, peu coûteuse et efficace, pour sécuriser un peu mieux un passage pour piétons. Elle pourrait être complétée par une Interdiction de stationnement en amont du passage par un trait comme au Pays Basque espagnol. (photo de 2008)


Ce type de marquage au sol est également en vigeur  à Bratislava en Slovaquie, en Autriche, en Italie, en Belgique, à Genève et Lausanne en Suisse, à La Haye aux Pays Bas. Il a également été vu  à Lisbonne au Portugal, à Ljubljana en Slovénie, à Prague en République tchèque, à Barcelone en Espagne, à San Franscisco aux USA, à Shanghaï en Chine, à Munich en Allemagne, à Copenhague au Danemark. (Merci JR)



La première solution est aussi appliquée à New York.
 






 
commentaires

Afficher plus d'articles

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>